Version audio

Ce matin, alors que j’écrivais, j’écrivais et que je sentais que quelque chose devait sortir, j’ai eu une réalisation. C’était comme si des vagues s’étaient retirées un temps, avaient gonflé dans l’océan pour se déverser sur la plage : wooosh, je suis une femme riche.
Ah bon ?

C’est assez fou, tout de même. En tout cas moi ça m’a fait bizarre de réaliser. De réaliser qu’il pouvait être objectivement communément admis que je sois une femme riche… okay.

Pourtant, je suis juste la nana qui glande dans son lit avec ses carnets, j’ai les mêmes amis de fac, les mêmes amis d’enfance, les mêmes délires et les mêmes blagues. Juste avec un peu plus d’argent.

J’ai demandé à Mathilde ce qui faisait qu’elle me perçoive comme riche.

Elle m’a dit – je cite :
Lyvia tu ES riche.
Tu payes tous les mois 11 personnes, tu voyages où tu veux quand tu veux, tu vis dans des AirBNB, tu ne cuisines pas et tu te déplaces en Uber.
Reviens quand tu as débarqué à Paris pour tes études et regarde oú tu en es aujourd’hui. Tu es riche, et tu vas le devenir encore plus’.

Haaa oui, vu comme ça.

Et là j’ai compris.

La richesse en chiffres, ça ne me parle pas. Tout le monde est riche d’une certaine mesure. Tout le monde a de l’abondance dans sa vie.
Et en France, nous faisons partie des plus riches du monde, de toute façon.
Donc être riche parce que je gagne x, y, ou z ça ne me parle pas.

Par contre, ce qui me parle… c’est la liberté.
C’est le fait, en effet, de pouvoir faire et acheter et vivre tout ce que j’ai envie. Sans avoir à stresser ou me retenir.
Si je stresse ce n’est pas parce que je ne peux pas, c’est parce que je n’en ai pas vraiment envie.

La richesse en elle même ne veut pas dire grand chose.
Ce qui est important est ce qu’on en fait.

Et aujourd’hui, je peux dire que je suis libre.
Je suis libre d’aller où bon me semble. De m’entourer de qui je souhaite.
Je suis libre de manger ce que j’ai envie de manger, et de prendre un Uber plutôt que prendre le métro.
Alors que j’écris ce message, j’ai rendez-vous dans 50 minutes. Je pensais y aller en métro – ça met 45 minutes – mais comme j’écris, je prendrai un Uber a la place – 25 minutes.

Je suis libre parce que l’argent, ce n’est plus pour moi des chaînes qui me pèsent.

Je suis libre de changer le monde. Je suis riche parce que je peux, très concrètement, donner du temps et de l’argent à des associations qui font du bien autour de moi. J’ai la possibilité.
Je peux inviter mes clientes dans de beaux hôtels.
Je peux… attendez je vous dit tout à l’heure c’est un truc de ouf – mais je peux réaliser mes rêves.

Et la plupart des choses qui sont hors de mes moyens financiers ne me font pas envie dans l’immédiat.

Donc oui, je suis une femme riche.
Je suis une femme libre.
Je suis une femme heureuse.

Et vous savez la meilleure ?
Je n’ai rien eu à sacrifier pour cette richesse. Au contraire. On dit qu’on ne peut pas tout avoir, mais quand je dis que je ne manque de rien, je ne fais pas d’ellipse. Je me sens pleine et remplie et complète. C’est absolument génial.

Et c’est parce que je veux faire encore plus de choses que je veux gagner plus. C’est dans ma mission d’âme, ma mission de vie, mon programme.

Et c’est pour ça que je n’ai rien à sacrifier. La nature est bien faite.

L’univers veut que je sois riche.
L’univers veut que vous soyez riche.
C’est dans l’ordre des choses. Car c’est en ayant cette liberté que vous pouvez accomplir ce pourquoi vous êtes sur terre.

C’est parce que je suis riche que je suis ici en train d’écrire tous les jours et pas à souffrir dans un job.
Mais c’est aussi parce que j’ai pris la décision de devenir riche donc libre que j’ai quitté ce job.

Votre âme sait.
Et pour moi, la seule raison qui fait que vous le soyez pas riches et libres aujourd’hui est que les peurs prennent le dessus sur l’âme.
C’est aussi simple que ça.

Si vous écoutiez votre intuition et les voix positives dans vos têtes, alors vous oseriez.
– Vous oseriez fixer des prix plus hauts
– Vous oseriez vendre davantage
– Vous oseriez proposer vos talents et ce qui est simple et fun et fluide pour vous
– Vous arrêteriez de procrastiner et vous feriez simplement ce à quoi vous seriez appelés.

Vous lâcheriez prise. Vous lâcheriez le contrôle. Et vous auriez simplement la foi.

C’est parce que mes peurs n’ont que très peu de prise sur moi que je suis riche aujourd’hui et que je le serai encore plus demain.

C’est parce que mon seul guide est l’intuition qu’aujourd’hui je peux accomplir tout ce que j’accomplis. Il n’y a pas autre chose. C’est la seule chose. Et pourtant…

Ça veut dire :
– ignorer le regard des autres et faire quand même
– Ignorer les voix de l’intérieur qui disent : tu ne vas pas y arriver
– Déconstruire tout ce que l’on vous a appris depuis petit – notamment ‘tu ne peux pas gagner d’argent avec ça’ ou ‘être riche, c’est mal’
– Agir même quand vous n’avez aucune idée de ce que cela va donner. Aucune
– Sauter dans le vide. Encore et encore et encore et encore.

Pour devenir riche, c’est simple et difficile.
Il s’agit d’avoir le courage de suivre ce qui nous porte et nous appelle, au delà de tout le reste. S’en prendre quelques conséquences en plein la figure, et continuer quand même.

L’univers veut que vous soyez riche. Votre âme veut que vous soyez riches.
Votre ego et vos peurs freinent des quatre fers.

Hier j’écrivais sur à quel point j’en avais marre que les femmes ne soient pas plus riches. Et je me disais : mais qu’est-ce que tu peux créer de cool Lyvia pour réussir à changer ça.

Et je me suis rappelée ça : vous avez déjà tout. Il s’agit juste de le libérer.

Les femmes, en particulier. Vous avez une intuition accrue, précise et développée. Vous savez exactement ce que vous devez faire. Vous vous en empêchez.

Je n’ai rien à vous apprendre à part… à suivre votre intuition.
Et pas seulement : oh, je dis non, je dis oui.

Mais à la suivre vraiment, à lâcher prise, à aller dans les endroits dark et effrayants oú elles vous emmènent.

Parce que si vous la suiviez vraiment, pour de vrai, vous auriez la richesse que vous avez envie dans votre vie. C’est certain. Et si vous n’y êtes, c’est que vous résistez encore. Plus ou moins fort.

Alors je veux vous embarquer avec moi.
Je suis une femme riche. C’est un fait que même moi je ne peux plus nier.
Et en temps que femme riche, il est de mon devoir de rendre d’autres femmes riches. C’est entre autre chose, pourquoi je suis sur terre.

À l’intérieur de moi bout l’envie de créer, lancer, vendre quelque chose en rapport avec ça. Un truc cool, qui va vraiment vous faire décoller ET qui sera accessible financièrement car il est important pour moi que si vous êtes prêtes à investir – premier pas pour devenir riche -vous puissiez.

Je laisse mijoter, et en attendant, mettez moi des commentaires cool ! Je reviens vers vous dès que cela a émergé : exciting!!!

Je t’embrasse,

Lyvia

Ps : toute la journée, il y avait mon nom affiché au Ritz