Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

Je croyais que je n’avais pas ce qu’il fallait pour être entrepreneure… en fait, si.

Copy-of-VISUELS-DES-ARTICLES-10-3

version audio

Quand j’ai quitté mon job en octobre 2013, il y’a 4 ans maintenant, je n’avais pas du tout en tête de devenir entrepreneurs. Au contraire, j’avais repoussé l’idée très très loin. C’était pour les autres, l’entrepreneuriat.
Les gens qui savent ce qu’ils font.
Les gens qui ont compris la vie.
Les gens qui sont organisés, qui sont soignés, rangés.
Les gens qui font des plans et des stratégies.
Qui sont sérieux en meeting et qui s’habillent d’une certaine façon.
Des gens qui utilisent des mots intelligents, et qui arrivent à défendre leurs projets devant des boards d’investisseurs.

Des gens… pas comme moi quoi.

Et puis, un jour j’ai compris que personne ne savait vraiment ce qu’il faisait.
Que la définition même d’entreprendre était de se réveiller le matin sans savoir quoi faire, et en devant, littéralement, inventer sa journée.

J’ai compris qu’entreprendre, c’était créer. C’était créer sa journée, sa vie. C’était créer des services, des produits. C’était créer une dynamique d’équipe. C’était créer la motivation tous les matins. C’était créer le bonheur et Le plaisir pour soi et pour les autres.

Et ça… créer, je savais faire ! Dans tous les sens, de manière bordélique, non organisée, sans planning et sans liste. Avec du retard et des nuits tardives. Des coups de gueule et des coups de mous. Mais créer quand même.

Et si je peux le faire, tu peux !

Quoique…

En fait pas exactement.

Si je peux le faire, tu peux… seulement si tu choisis cette vie.

Seulement si tu choisis que rien ne soit balisé pour toi.
Seulement si tu choisis de réinventer le monde tous les jours.
Seulement si tu choisis de te lever tous les matins ne sachant pas ce qui t’attend.
Seulement si tu choisis de prendre tes responsabilités et de prendre des risques.
Seulement si tu choisis d’avancer à vue avec aucune idée de ce que la vie te réserve.
Seulement si tu choisis de n’avoir PERSONNE qui te dit quoi faire ou comment.

Parce que ça a l’air cool sur papier, mais c’est une p* de responsabilité et de mission que de créer tous les jours.

Attention, il y’a entrepreneur et Entrepreneur.

Moi je te parle dans l’entrepreneur créateur. Celui qui est là pour suivre son Flow, son intuition, son âme, avoir un impact et faire une différence.

Je ne te parle pas de l’entrepreneur qui est là pour suivre un plan tout fait pour ‘Gagner de l’argent avec son business’. Je ne te parle pas de celui ou celle qui cherche des plans tous cuits, prémachés pour juste bosser le moins possible et se relaxer.

Ceux-là existent, je les aime bien, mais ce n’est pas moi.

Je te parle si tu es là pour INVENTER, CRÉER, te laisser PORTER, sans carte, sans plan, sans meme une direction.

Je te parle si tu sens un FEU à l’intérieur, un truc qui te fait vibrer, qui te fait envie, et pour lequel tu te dis : OUI ! Ça me ferait tellement envie de créer ça.

Parce que tu vois, moi je travaille tout le temps, de 7h du matin à minuit. Et en même temps, je ne travaille jamais.

Ce n’est pas du travail quand tu crées, quand tu vibres, quand tu inventes. Tu fais simplement ce pour quoi tu es là.

Qu’est-ce que tu ferais sinon ? Tu regarderais la télé. Bof.

Tout ça pour te dire que…
Même si tu n’as pas l’impression que ‘sur papier’ tu vas y arriver,
Même si tu ne vois pas de modèle de personnes qui sont bordéliques, vont dans tous les sens et qui pourtant réussissent (oh… si ! Il y’a moi !)
Même si autour de toi personne ne comprend
Même si des personnes qui croient en savoir plus te disent : Ha nan mais toi, tu n’es pas un-e vrai-e entrepreneur
Même si tu ne rentres pas dans les cases des panels d’investisseurs
Même si tu détestes networker et pitcher,

À partir du moment où tu te lèves le matin,
Avec l’envie de créer – quelque chose, n’importe quoi, qui n’était pas là avant toi
Et l’envie de faire une différence,
Pour la vie de quelques personnes,
Ou pour le monde entier,

Alors, tu as ta place.

Peu importe combien tu gagnes,
Peu importe si ce que tu fais est compréhensible,
Peu importe si personne ne comprend,
Peu importe si c’est complètement tordu,
Peu importe si tu as un SIRET ou pas,
Ou un compte pro,
Ou une secrétaire,
Ou une aggrafeuse,

Que tu sois à la maison,
Que tu sois encore salariée,
Que tu sois dans un vaisseau spatial,
Ou dans un endroit paumé sans internet,

Crée.
Donne un coup de main.
Et tu peux t’appeler entrepreneur.

Moi je t’honore et te respecte pour la contribution que tu offres à ce monde.
N’abandonne pas.

Je t’embrasse,

Lyvia

PS : okay, c’est un long PS, en fait toute une histoire. En fait, un autre post. Bref, on a dit bordélique hein.

Comme je te l’ai dit hier, mon amie Flora est à l’honneur sur la page. C’est grâce à elle que j’ai découvert les couleurs, formes et matières qui me vont pour être encore plus moi. J’ai été réticente à cette idée que je dois m’habiller d’une certaine manière par le passé. Et en fait… flora elle s’en fout de comment tu t’habilles. Elle te dit juste : Tu brilleras davantage dans ces matières, ces couleurs et ces formes. Et quand tu Le testes, tu vois qu’elle a raison et tu vibres et tu te sens bien.

Mais ce n’était pas l’histoire que je voulais raconter !
Ma rencontre avec Flora a été… cocasse !
Je suis allée à un événement d’entrepreneurs (très rare fait pour moi) et une femme, l’une des speakers, expliquait que pour réussir, il fallait s’habiller d’une certaine manière. Qu’on ne pouvait pas espérer impressionner qui que ce soit en débarquant en jean et baskets (wtf), et qu’il fallait arrêter de croire que ‘nos cerveaux suffisaient’ (double wtf). Ce soir là, je me suis ‘légèrement’ emportée on va dire, expliquant que c’était un peu de la m*, mais dans des termes plus polis. Bon, un peu plus polis.

Et pourtant, c’est grace à cette personne qui avait, disons-le, insulté la moitié de la salle (en baskets donc) que j’ai rencontré Flora.

Une amie m’a transféré sa newsletter et m’a dit : tiens je crois qu’elle parle de la même conférence que toi.

Le mari de Flora, Jeremy, était à la conférence – je l’ai rencontré brièvement à ce moment – et à raconté à Flora l’événement. Et en bonne personne qui a tout compris à la vie (kissing_heart) Flora s’est énervée. Ben ouais.

Et c’est là qu’elle a expliqué qu’elle détestait le conseil en image, oú on te dit : habille-toi comme ci ou comme ça si tu veux atteindre tel résultat.

Tu veux lever des fonds ? Alors mets une cravate.
Tu veux qu’un client te prenne au sérieux, alors porte un tailleur.
Et surtout, pas trop de couleurs, ni de décolleté ! Pffff

Et Flora, qui elle même conseille les gens sur les couleurs et les matières envoyait tous ces donneurs de leçon ch*er ! Ahhh j’étais contente !

Alors je lui ai écrit, je lui ai dit que je l’aimais (je rigole je ne me rappelle plus ce que j’ai dit) et on a échangé et on est devenues amies dancers

Et j’ai découvert sa méthode et j’ai adoré, car elle te permet d’être encore plus qui tu es déjà.
Dans mes vêtements, je me sens MOI. Je peux porter le genre de vêtements que je veux et que je trouve cool, je sais juste maintenant comment faire le tri entre ce qui me sublime et Le reste.
Sa méthode est basée sur toute une psychologie de qui tu es, et voilà, je suis tombée IN LOVE.

Flora fait des sessions en individuel, mais il test possible d’appliquer toute la méthode à toi avec un plus petit budget.

Voici le lien pour que tu découvres TOUT :
https://floradouville.learnybox.com/reconnexion-lyvia

Et en plus, parce que tu es sur ma page et que je t’aime et que j’adorerais te voir vibrer dans tes vêtements, tu peux utiliser le code LYVIA pour bénéficier d’une belle réduction !

(Je suis affiliée de Flora, of course, notre societe reçoit une commission quand tu achètes chez elle via ce lien. Ça fait qu’on est en mesure de donner toutes les ressources et Le temps pour la mettre en avant sur cette page ^^)

Photo : une table d’entrepreneures, toutes différentes, toutes créatrices

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.