Human Design et tout ce que je dois déconditionner en tant que Manifestor

manifestor

Ce matin, je me suis réveillée (bon, ok, c’était un peu plus tard, après du sexy time) en me disant qu’il était temps que je me penche sérieusement sur mon déconditionnement en tant que Manifestor.

Comme vous le savez, nous avons tous un type en Human Design, et avec ce type va une stratégie, une aura particulière, et une énergie.

La plupart d’entre nous ont grandi en dehors de notre type.

Des Manifestors qui se prennent pour des Generators (moi).
Des projectors qui se prennent pour des Manifestors (hello… tous les projectors)
Des Generators qui se prennent pour des Manifesting Generator, 
Et ainsi de suite.

Résultat des courses :
– Nous sommes fatigués ;
– Tout va un peu plus laborieusement ;
– On a l’impression de ne pas ‘réussir’.

Déconditionner permet de vivre en adéquation avec notre type, et d’être dans la fluidité. Alors ce matin je me suis fait une liste de ce que je devais lâcher en tant que Manifestor.

Et je vous invite à faire de même, avec ce que vous connaissez de votre type (si vous avez fait nos ateliers, vous savez beaucoup !)

À déconditionner / lâcher en tant que manifestor 

🔥Ne plus demander aux gens leurs avis, et à la place, informer.
J’ai souvent demandé aux autres leur avis pour être polie. Inclusive. Cela ne sert à rien. Et 99% du temps je ne l’écoute pas.
A la place : informer, et dire ce qu’on compte faire.

🔥Affirmer également que je n’aime pas que l’on me dise quoi faire. J’ai été souvent très en colère quand quelqu’un me disait quoi faire. Aujourd’hui, j’informe que je n’aime pas ça. Et c’est d’ailleurs très important pour l’indépendance d’un Manifestor.
(Pour rappel : un manifestor INITIE. Répondre le met littérallemnt en colère).

🔥Lâcher la culpabilité de me REPOSER. 
Je me suis sentie souvent coupable de me reposer. En me disant : je devrais faire +++. Ou quand je partais en vacances ou en week-end, j’étais parfois celle qui ne voulait qu’une chose : se caler dans son lit !
Je lâche la culpabilité de me reposer car le reste du temps, je suis un ouragan.

🔥Je lâche le fait de m’engager sur la durée. SAUF si c’est un project qui est un projet ‘cadre’ qui me laisse une liberté totale.
Je suis engagée dans mon business, dans mon écriture, dans mes amitiés. Mais seulement parce que j’y suis libre et qu’il n’y a pas d’attente envers moi. Être moi suffit. 

🔥J’évite les promesses longue durée. – Notamment toute promesse de création de contenu à long terme. Le très court terme est très bien et me suffit. Après ça je suis passée à autre autre.

🔥Je me rappelle qu’en tant que Manifestor, j’ai de l’impact NO MATTER WHAT. Peu importe ce que je fais, j’ai un impact énergétique. Alors je peux me RELAXER.

🔥Lâcher prise : Le manifestor est comme sur un skateboard qui avance à toute vitesse. Et on ne sait pas où il va. Tout ce que le manifestor peut faire c’est INFORMER et dire aux gens de se pousser. Du coup en tant que Mani c’est super important de se LAISSER PORTER par le skateboard. Et avoir la FOI.

🔥ET du coup arrêter de vouloir freiner le Skateboard pour être à la même vitesse que les autres. Nous sommes faits pour aller très vite, puis s’arrêter totalement. Pas avancer à une vitesse constante et soutenue. Alors acceptons d’être DIFFERENTS, RAPIDES et parfois INCOMPRIS et laissons le skateboard nous porter.

Dans les faits, le manifestor est assez solitaire. Et son rôle d’initiateur veut ça.

👉🏽Ne surtout pas se comparer aux autres. 1/la plupart des autres ne sont pas Manifestor. Pas le même niveau d’énergie ! 2/ on a des missions très uniques et disruptives en tant que Manifestor, donc cela ne sert à rien de regarder ce que fait le voisin
👉🏽Faire très attention de qui on s’inspire : revenus à notre conditionnement peut être très facile 
👉🏽Accepter notre possible ‘isolation’ de manifestor. Notre aura n’est ni attirante, ni enveloppante, et c’est surtout car on doit pouvoir se focaliser en énergie haute. Accepter que tout le monde ne nous aime pas. Que certaines personnes ne comprendront pas. Et que d’autres partiront de notre vie. Ce n’est pas grave, les vrais resteront. 

🔥En tant que manifestor mes gros challenges sont :
1/ avoir la foi que j’ai un impact de toute façon. Je n’ai rien à ‘faire’
2/ prendre le temps d’informer même si ce n’est pas super drôle 😂 
3/ accepter de me reposer 
4/ accepter d’aller dans un sens différent des autres et de créer de la disruption….
Et aussi 
5/ faire confiance au skateboard! Il sait où il va !!!

🥰
Et toi, tu vois des choses à déconditionner pour toi par rapport à ton type ? 
Ce serait quoi ?
👉🏽Dis-nous dans les commentaires.

✨PS : pour préserver nos énergies (nous ne sommes toujours pas Generator 😭) Jess et moi avons choisi de repousser l’atelier Manifestor et l’atelier Reflector. Tirer la corde nous a rendues fragiles physiquement alors l’atelier Manifestor aura lieu en live Mardi et l’atelier Reflector début Avril.

👉🏽AINSI : Manifestors et Reflectors nous vous laissons un peu + de temps pour vous inscrite aux lives. Il suffit de nous écrire en MP.

👉🏽ET pour tous les autres, exceptionnellement nous laissons les replays accessibles au prix initial cette semaine. Alors si vous souhaitez mieux connaitre votre type, écrivez nous en MP et nous vous passerons les liens pour vous inscrire et accéder aux replays. Replays qui font entre 3 et 4 heures contre les deux heures initiales prévues !!!

Hâte de vous lire tous, 

Beijinhos 😘😘😘

Lyvia

F
[social_warfare]

The best way to get to know me is by signing up to receive my daily newsletter. I write at least once a day, and you’ll be receiving 1 message each morning at 7 am, Paris time.