Entre moto et dessin, Anthony crée son job de rêve

Entre moto et dessin, Anthony crée son job de rêve | Je me casse

Il y a un peu plus d’un an, Anthony n’en pouvait plus. Il recherchait une carrière qui le motiverait vraiment. Au croisement de sa passion pour la moto et pour le dessin, Cosmic Grafic est né. Il nous raconte son histoire: 

 

Anthony, qu’est-ce qui t’a inspiré à monter ta propre boite, Cosmic Grafic?

J’ai poursuivi des études de dessin au lycée, c’était ma première passion. Puis j’ai été orienté vers un cursus qui ne me convenait pas du tout, et ai fini, pour ainsi dire, en échec scolaire.

J’ai ensuite fait l’armée, plusieurs boulots, et après deux ou trois expériences du genre, je me suis dit « ça suffit, on n’a qu’une vie ».  J’avais juste passé ma vie à courir après l’argent, sans vivre moi-même. Mon dernier métier était très physique et influait sur ma santé. J’ai décidé d’arrêter. Les sous ne me motivaient plus à me lever tous les matins.

Je suis un peu perfectionniste, et tant qu’une chose n’est pas « parfaite », je cours après des solutions pour l’améliorer.

Dans ce cas, ma vie n’était pas comme je la voulais.

J’ai décidé de combiner mes deux passions: le dessin et la moto. Au début, le seul moyen me semblait de devenir designer de motos. Mais ça allait être compliqué. Puis m’est venue l’idée de créer des stickers pour motos et des kits-déco. C’est à ce moment que j’ai décidé de monter mon affaire dans ce domaine.

 

Par quoi as-tu commencé pour créer ta boîte? 

Je n’ai pas quitté mon travail tout de suite. J’ai commencé à dessiner différents types de motos, et à créer des modèles à partir desquels je pourrais développer les stickers.

Puis j’ai montré mes dessins à des potes – des potes francs et directs, qui ne mâchent pas leurs mots! Les premiers modèles étaient simples, mais ça leur plaisait.

J’ai tout vendu : Ma propre moto, ma voiture,

et j’ai investi dans des logiciels de design vectoriel.

En décembre 2012, j’ai créé une page Facebook, pour présenter mes dessins au grand public.

J’avais commencé à faire mes montages sur logiciels, ils étaient beaucoup plus présentables!

Anthony Cosmic Grafic Design | Je me casse

 

J’ai vu que cela plaisait, et j’ai créé de plus en plus de dessins. J’ai ensuite eu des demandes pour des designs personnalisés. Tout cela me prenait beaucoup de temps et je le faisais alors que je travaillais encore.

Je bossais le soir et les week-ends. La nuit je dormais à peine.

Il fallait que ça s’arrête. Je ne savais pas si mes idées allaient rapporter un jour, mais j’étais certain que c’était ce que je voulais faire.

J’ai quitté mon emploi en février 2013. Le dernier jour au boulot, c’était la fête! J’allais enfin pouvoir travailler sur ma passion.

 

Comment on se sent à ce moment-là, quand on a tout lâché?

Quand je suis revenu devant mon ordi, j’ai complètement flippé! Jusque là, j’étais confiant. Mais à cet instant, je me suis dit « ce n’est pas possible. Qu’est-ce que je fais? »

Puis je me suis repris.

J’ai cherché à me former.

J’ai pris des cours en ligne. J’ai lu des livres sur la création d’entreprise, sur le graphisme. J’ai lu un livre énorme sur le logiciel que j’utilisais. Et ça m’a rassuré.

Anthony Cosmic Grafic - Stickers | Je me casse

 

J’ai commencé à maîtriser un peu plus le logiciel alors que j’avais des demandes de plus en plus exigeantes des clients. C’est à ce moment que j’ai créé un catalogue standard. Ça me facilitait un peu la tâche, mais sa création m’a pris beaucoup de temps: chaque dessin devait être décliné pour chaque moto, en chaque couleur.

S’est aussi posé le problème de gabarit. Il me fallait les mesures exactes de chaque modèle de motos de façon à les entrer dans le logiciel et créer des stickers à la bonne taille.

Au début, je mesurais moi-même chaque moto, à la main!

 

Comment as-tu créé le réseau qui t’a permis de développer ton activité?

C’était assez naturel. Par exemple, j’avais commencé à travailler avec un imprimeur qui coûtait les yeux de la tête, et ses prix m’ont un peu découragé au début. Puis j’ai renoué contact avec une amie de lycée, qui est aujourd’hui graphiste. En voyant ma page, elle m’a écrit, alors qu’on ne s’était pas parlé depuis sept ans!

Aujourd’hui, nous sommes associés. Elle s’occupe de toutes mes impressions par exemple, et on a trouvé un bon compromis qui nous convient à tous les deux. On a aussi trouvé la solution pour des gabarits exacts: on s’approchait enfin de mon idée de la perfection! Les impressions étaient de qualité, exactement comme je les voulais. On avait finalement réussi à relier dessin et moto.

La première fois que je suis allé sur un circuit pour présenter mes produits à des pilotes, j’ai un peu paniqué. « Mais je connais personne », je me suis dit. Finalement tout s’est bien passé. On a tous la même passion, du coup le contact est déjà fait.

Quand on monte une entreprise, c’est tellement plus facile quand on est passionné par le sujet.

Anthony Cosmic Grafi Moto avec stickers | Je me casse

Aujourd’hui, j’ai autour de moi un réseau de partenaires qui m’ont accompagnés tout le long. Par exemple, AccesSBK, que j’ai rencontré sur le circuit, vend mes stickers directement dans ses magasins. J’ai aussi plusieurs pilotes, dont Geoffroy Dehaye, qui mettent en avant mes produits.

 

Aurais-tu des conseils pour ceux qui souhaiteraient se lancer à leur tour?

Trouver son domaine est le plus difficile. Mais à partir du moment où on sait ce que l’on veut faire, on doit se lancer.

Il faut profiter de chaque instant que la vie donne, on n’a pas le choix!

Et on est forcément plus performant sur les domaines qu’on aime.

Les sous ne doivent pas diriger la vie. Par exemple, je ne sais pas à 100% si je pourrai vivre de mon entreprise. Pour l’instant ma femme m’aide, et je reçois des aides pour créateurs d’entreprise.

Aussi, derrière toute personne autonome, il y a souvent quelqu’un. On n’est jamais tout seul. Que ce soit une compagne, de la famille, ou un ami, c’est important d’avoir quelqu’un de proche qui vous soutient.

Sans ma fiancée, je n’aurais jamais eu le courage de me lancer. Elle m’a toujours soutenu et a toujours cru en moi. Quelque part c’est son entreprise à elle aussi, parce qu’elle bosse toute la journée, elle bosse le soir en rentrant la maison alors que moi je passe mon temps sur l’ordinateur, et elle ne se plaint jamais!

 

Que réserve le futur pour Cosmic Grafic?

Eh bien, la boutique en ligne Cosmic Grafic a été lancée vendredi dernier!

J’ai aussi plein d’idées. Parfois j’ai des flashs et je me réveille en pleine nuit pour dessiner!

Il nous faut continuer à approvisionner la boutique, continuer à être présent sur la piste. Toujours essayer d’être plus précis à satisfaire les désirs du client.

 

Cosmic Grafic est sur Facebook, et vous pouvez aller faire un tour sur la boutique en ligne ici

Des questions pour Anthony? N’hésitez-pas à les rajouter aux commentaires.

 

 

F
[social_warfare]

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.