Une vie sans lundi #47 – « Et… tu fais quoi dans la vie? »

Et.. tu fais quoi dans la vie? - handshake | Je me casse

Cette question réveille en moi de nombreux souvenirs.

 

Premier souvenir. Quand j’étais encore consultante en management, en robe grise et talons vernis.

Je répondais: Je suis consultante en management à XXX.

On me disait: Ah, c’est super… et ça veut dire quoi?

Et là je devais expliquer les détails d’un métier quelque peu complexe, vue la diversité des clients, et des projets.

Cela entrainait immanquablement de nouvelles questions. Et on finissait par avoir une longue conversation.

Une longue conversation que j’aurais préféré ne pas avoir!

Sérieusement? Parler de mon boulot après le boulot… Pfff.

 

Deuxième souvenir. Je me suis cassée de la City. Je suis de nouveau à Paris, et je rencontre de nouvelles personnes.

Impossible d’y couper: Et…tu fais quoi dans la vie?

Autant dire que là, c’était compliqué. J’avais encore tendance à parler au passé « j’étais consultante en management, mais aujourd’hui… »

Et on recommençait à me poser des questions sur le métier que j’avais, en fait, laissé tomber. Ralala.

 

Troisième souvenir. Plus récemment.

A « tu fais quoi dans la vie? » – Je peux répondre fièrement: « j’ai créé un site qui s’appelle jemecasse.fr, sur lequel j’accompagne des personnes qui souhaitent changer de vie. Et il n’y a pas que moi. Les contributeurs réguliers racontent leur histoire aussi, et on fait des interviews, et on organise des événements…et je suis développeuse aussi… »

Et là je ne peux plus m’arrêter!

Il m’a fallu du temps avant que ‘tu fais quoi dans la vie?’ ne soit plus une question angoissante!

 

Ce qui me fait réaliser que:

1) Pour beaucoup d’entre nous, ce que l’on ‘fait’ dans la vie n’est que purement ce qui aux yeux des autres nous permet de ‘gagner‘ notre vie.

Pourquoi ce qu’on fait dans la vie consisterait simplement à travailler???

Un métier ne définit pas qui nous sommes, nous sommes bien plus complexes et sommes beaucoup plus de choses que ce avec quoi nous gagnons notre vie.

Certes, pour certains d’entre nous, notre métier est notre vie. Mais pour les autres?

 

2) Immanquablement, le fait d’informer les gens du métier que l’on fait leur permet de nous placer dans une case qui correspond à leurs repères (c’est normal, on le fait tous)

Tu es banquier? Tu dois bien gagner ta vie, porter de beaux costumes tous les jours, et passer des vacances de folie.

(Ah, et si je viens d’investir dans l’achat d’une maison, et que je ne pars pas en vacances parce que j’économise pour y rajouter un atelier pour peindre et qu’en fait je hais mon boulot, ça donne quoi?)

Tu « ne travailles pas pour l’instant »? Eh bien, tu dois passer tes journées à glander, n’a pas forcément de bons diplômes, et puis, soyons honnêtes, peut-être que tu ne forces pas tant que ça et que tu kiffes profiter du système…

(Ah, et si en fait, je passe mes journées à rencontrer des gens, tester de nouvelles opportunités de création d’entreprise, et que je suis très reconnaissant-e d’être dans un pays qui me permet d’être indemnisé-e le temps de faire ça?)

 

3) Avec la question « tu fais quoi dans la vie? », la personne en face se sent souvent obligée de parler de son métier. On ne lui donne pas le choix.

Et si la chose la plus intéressante sur elle en ce moment n’était pas son boulot?

Et si au lieu de poser cette question, nous cherchions un peu plus profondément, histoire de commencer une conversation qui sera intéressante et enrichissante pour tous les deux?

 

Une alternative simple « Où en es-tu dans ta vie en ce moment?« : – c’est une question que je pose souvent, parce que les gens que je rencontre se sont souvent soit cassés, soit pas encore cassés – moi aussi je fais des cases…

Ainsi, la personne peut vous parler santé, famille, travail, argent. Elle a le choix.

 

Si l’un de ces éléments est plus important pour elle, elle en parlera naturellement, et vous aurez l’occasion de discuter à un niveau plus intime.

 

Pourquoi pas « Qui es-tu? »

On m’a posé cette question une fois. J’ai été un peu prise de cours sur le moment, mais je me suis sentie très libre dans ma réponse.

 

Et une fois la conversation entamée, pourquoi pas:

« Quelle est la chose que tu désires le plus au monde, plus que tout le reste? »

« Qu’est-ce que tu fais pour te détendre? »

« Quand as-tu eu tort pour la dernière fois?« ,

« Si tu avais un super pouvoir, qu’est-ce que ce serait? »

« Si tes amis te décrivaient, que diraient-ils? »

Ou « Quelle est une chose que tu as faite l’année dernière, que tu as regrettée sur le coup, mais qui s’est avérée une bonne décision? »

Vous imaginez tout ce que vous pourriez apprendre sur quelqu’un avec ces questions?

 

Proposition:

Je n’en suis pas à lancer une révolution contre le ‘tu fais quoi dans la vie?’, surtout pour ceux d’entre vous dont les yeux pétillent au moment de répondre à cette question 🙂 (sans compter que je risque moi même d’encore la poser!).

Mais, si nous testions autre chose?

 

Au prochain qui vous demande ce que vous faites dans la vie, répondez:

 » Je suis passionnée de XXX » ,

« Je reviens d’un voyage en XXX« ,

« Eh bien, tous les lundi soir, je vais jouer au tennis avec mon ami XXX« ,

« Je respire, je lis, je fais du yoga, je me balade, je vois souvent mes amis, je joue avec mes enfants, je regarde le coucher du soleil. Je vis, quoi »

ou toute autre variation d’un truc qui vous intéresse profondément.

Si vous kiffez à mort votre métier, parlez-en, bien sûr! Pourquoi pas en mettant en avant les aspects que vous aimez, plutôt que les ‘actions’ que vous faites. (« J’adore écrire, et j’ai la chance de le faire tous les jours via mon blog »)

 

A la prochaine personne que vous rencontrez pour la première fois, remplacez « Et… tu fais quoi dans la vie? » par une des questions ci-dessus (partie 3), ou par une que vous aurez choisie.

Alors, on essaie?

 

Vous avez des idées de phrases pour entamer une conversation, ou pour répondre à « Et..Tu fais quoi dans la vie? »? Racontez-nous dans les commentaires!

 

photo credit: oooh.oooh via photopin cc

F
[social_warfare]

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.