Skip to content

S’engager dans sa zone de génie, c’est renoncer. Et c’est dur.

S'engager dans sa zone de génie - Lyvia D.

Aujourd’hui, il m’est arrivé un truc assez bizarre. Dans la frénésie du moment, j’ai oublié ce que j’ai dit que je n’allais plus faire : programmes en ligne, gros lancements. Les choses qui m’épuisaient et qui n’étaient pas à 100% dans ma zone de génie, qui n’étaient pas mes zones de fulgurance. C’est à croire que je devrais moi-même relire mes articles !

Évidemment, un sentiment de malaise s’est installé dans mon corps. Ce n’était pas ce que je voulais.

Quand j’ai décidé de m’engager en plein dans ma zone de génie, j’ai aussi décidé de dire non à de nombreuses choses. En somme, tout ce qui n’était pas ça. (pour tout savoir sur la zone de génie, fais mon cours gratuit ‘sortir du cadre’)

Mon ‘truc’ à moi, c’est de capter l’inspiration et la retransmettre, en direct. C’est mon outil, et je l’utilise pour aider les personnes qui veulent vivre en accord avec elles-mêmes, leurs envies, leurs valeurs – à dépasser leurs peurs.

Je le fais très bien à l’écrit – j’écris comme ça vient – et je le fais très bien dans mes ateliers, en direct – j’anime comme ça vient. Il y a vraiment l’importance du direct. Ce qui est en différé ne fonctionne pas bien pour moi.

C’est pourquoi j’ai dû mal à planifier à l’avance (heureusement, j’ai une équipe !), c’est pour ça que je tiens peu sur la durée (je m’ennuie vite – si vous avez lu ma dernière newsletter, vous savez, sinon – allez la lire, et si vous n’êtes pas inscrits… comment ça ?)

C’est difficile d’admettre ce qui n’est pas dans notre zone de génie, pas vrai ? Pourtant c’est le premier pas pour bien identifier où elle se trouve. Ainsi j’ai réussi à mettre le doigt précis sur le truc auquel je suis bonne ET la forme qui marche bien pour moi, Superbe !

Sauf que… ce n’est que le début. Maintenant il s’agit de maintenir.

Maintenir est difficile car un tas d’opportunités alléchantes peuvent se présenter. Alléchantes car elles se rapprochent de ce qu’on aime, qu’elles ont du potentiel de nous rapporter des sous, et que ce n’est pas si loin, après tout, de notre zone de génie. Je veux dire… c’est une petit écart, ça passe… non ?

Non !

Car ce n’est pas ça. Et si c’est pas ça, et qu’on s’est vraiment engagé vers notre zone de génie… eh ben c’est non ! (Arf, galère).

S’engager vers notre sa zone de génie, c’est renoncer, et c’est super dur !

  • C’est choisir de quitter un emploi qui ne nous correspond plus (alors qu’il est confortable et paie les factures) ;
  • C’est arrêter de travailler avec un client dont les valeurs ne sont pas alignées avec les nôtres (même s’il représente la moitié de notre chiffre d’affaire !).
  • C’est dire non à des sources de revenus lucratives et naturelles pour nous, (alors qu’on pensait qu’elles seraient la base de notre business).

Quitter une position de confort, c’est toujours le plus dur.

Pourquoi le faire alors ?

C’est une question légitime. Pourquoi s’embêter à ce point ? Eh bien parce que c’est dans notre zone de génie qu’on est le plus épanoui, efficace et qu’on a le plus d’impact. Par définition, on y exerce nos meilleurs talents, avec tant de facilité. Tout ce qui n’est pas ça, nous éloigne de cette sensation de flow et d’aisance. Eh oui, on doit passer des moments inconfortables à trouver ce que c’est, mais une fois qu’on sait et qu’on est engagé à tenir le cap, c’est du pur bonheur.

C’est un chemin, et chaque jour, on peut en faire davantage.

Il n’y a pas un jour où on se dit : ok, c’est bon, je suis arrivée à destination. Peu à peu, on s’en approche, à chaque décision, on est plus proche.

C’est pourquoi que l’on démarre notre activité, ou qu’on soit bien avancé, qu’on gagne des milliers, ou des millions, il y a toujours un petit pas à faire pour encore plus de ‘génie’ dans notre vie.

C’est génial, parce que peu à peu, on y arrive et on voit les fruits. C’est aussi difficile, car cela signifie des périodes régulières de recalibrage, de renoncement, de décisions difficiles.

Ce n’est pas un chemin facile. Ce n’est pas un chemin linéaire. Et beaucoup choisiront de bifurquer pour retourner au confort et à la facilité.

Pourtant c’est pour moi le seul chemin qui vaut d’être parcouru. Quitte à vivre, autant y aller à fond, pas vrai ?

Je m’engage à ma zone de génie, et mon job c’est de vous aider à 1/identifier la vôtre 2/ vous en rapprocher encore +, chaque jour.

Si aujourd’hui, vous êtes dans une activité qui fonctionne bien, que vous kiffez et que vous avez encore PLUS envie de vous approcher de cette zone de génie et de sortir d’un cadre supplémentaire, j’organise bientôt un atelier de deux jours ‘sortir du cadre, Live’, pour seulement 8 personnes.

Je ne veux pas vendre cet atelier à tout le monde, au contraire. Je veux qu’il appelle les personnes qui font déjà bien ce qu’elles font, et veulent aller encore plus loin.

Vous trouverez toutes les infos ici 😉

N’hésitez pas à m’écrire pour plus d’infos – j’aimerais savoir si vous pensez être parmi nous 😉

Si vous êtes à la recherche de votre zone de génie, de ce pour quoi vous êtes fait-s et que vous êtes au début du chemin, je prévois quelque chose pour vous également bientôt.

On se tient au courant. Restez connectés.

S'engager dans sa zone de génie - Pinterest

F
[social_warfare]

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top