Que dire quand il semble que… tout a déjà été dit !

Que dire quand il semble

Ce matin, j’ai un peu galéré à trouver un thème pour mon post du jour, et ma vidéo du jour (oui, je tâche maintenant de faire une vidéo par jour – plutôt qu’un live par jour. C’est plus dur pour moi, croyez moi !).

Je n’ai pas eu mon moment ‘tada’ de fulgurance créative. A la place, à chaque idée, une petite voix me disait : « oh, mais tu parles tout le temps de ça » – « oh, mais dans ton dernier message, il y avait un peu de ça aussi ».

Rohlala.

Regardons ça de près.

C’est possible que vous soyez bloqués dans votre message parce que… tout a déjà été dit… par les autres !
Auquel cas je vous arrête tout de suite : en effet, la plupart des sujets ont déjà été abordés d’une façon ou d’une autre dans le monde, c’est certain. On pourrait dire que globalement, il y a rarement d’idées complètement originales, innovantes ou étincelantes.

MAIS

Ce n’est pas pour cela qu’on écrit, qu’on communique, qu’on partage notre message.
Ce n’est pas pour être original ou innovant. Pas toujours en tout cas.
On le fait parce qu’on se sent appelé à l’intérieur à partager, et à créer et que PERSONNE ne pourra le faire comme nous nous le faisons. Il est impossible que sur un même sujet, vous fassiez exactement comme quelqu’un d’autre, à moins de copier de manière éhontée (bouuuh).

Il existes des personnes dans le monde qui ont besoin d’entendre VOTRE message, pas celui du voisin, et qui surtout, on besoin de l’entendre de votre BOUCHE. Parce que vous allez utiliser certains mots, expériences, façons de voir les choses qui sont vraiment spécifiques à qui vous êtes et qui va toucher ces personnes au coeur et à l’âme.

Parfois, vous serez la seule personne qui pourra toucher une personne spécifique, avec le même message. Alors même si ça a déjà été dit et redit, même si vous avez la sensation d’être redondants, même si vous avez l’impression de le faire moins bien que tout ce qui a été déjà fait, rappelez-vous que votre UNICITÉ peut faire toute la différence. Qui vous êtes, ce que vous avez vécu, comment vous voyez le monde : personne ne peut imiter ça.

**Il y a peu de messages originaux. Mais il n’y a que des personnes originales.**

Maintenant,

Je n’ai pas ce problème, de me dire que ce que j’ai dit a déjà été dit. Je m’en fiche un peu (je crois en ce que j’ai dit plus haut, n’est-ce pas !).

Ce matin, ce qui était intéressant c’était la sensation désagréable de me répéter MOI.

Au fond, je sais que me répéter n’est pas un problème. Étant donné que je veux que mon message soit intégré, digéré, incarné par vous, le dire une fois de plus ne peut pas faire de mal.

Ce n’était pas ça qui coinçait.

Mon blocage était beaucoup plus vain et égocentrique que ça.

En décortiquant j’ai réalisé que : j’avais peur de ne pas faire aussi bien qu’avant.

Parce que je me suis rappelée de certains posts et vidéos qui ont bien marché, et ce matin, j’avais cette sensation furtive que ce que j’écrirais serait vraiment ridicule par rapport à ce que j’ai déjà écrit avant. Comme si j’étais en compétition avec moi-même. Ce n’est pas un peu tordu ça ? C’est genre, je me la pète en mode je suis trop forte et en même temps je me sens nulle par rapport à moi-même. Trop chelou…

On peut avoir la sensation que nos succès passés sont des accidents et qu’on ne pourra jamais les refaire. Mais vouloir les refaire, est-ce vraiment là où on doit porter notre attention ?

De même, samedi j’ai fait une vidéo qui m’a beaucoup plue et qui a été beaucoup vue. Aujourd’hui au moment d’en tourner une nouvelle, je me dis ‘ah quoi bon en faire une nouvelle, elle ne sera jamais aussi bien que la dernière’ ‘pourquoi m’embêter à en sortir une autre aujourd’hui, qui aura peut-être moins d’impact’.

Eh bien je vais vous dire pourquoi.
Et me dire pourquoi par la même occasion.

Parce qu’un jour n’est jamais de trop.
Un message n’est jamais de trop.
Une vidéo n’est jamais de trop.
Une occasion de faire une différence n’est jamais de trop.

Si on se sent appelé, si l’idée est là, si on a l’envie de partager, alors se retenir n’a aucun sens.

Peut-Être que ce post sera le moins bon que j’ai jamais écrit de ma vie.
Peut-Être que cette vidéo sera la moins bonne que j’ai jamais faite de ma vie.

MAIS

Ils seront là.
Et peut-être que quelqu’un – une personne – va tomber dessus et que ça va l’aider.
Et demain, ce sera encore comme ça.
Et le jour d’après,
Et le jour d’après.

Souvent, et c’est dur à regarder en face – c’est notre ego qui nous empêche d’agir, et de créer de belles choses. Car on veut être félicité, congratulé, pour TOUT. On veut absolument faire parfaitement, et qu’il n’y ait jamais rien à redire.

Eh bien vous savez quoi.
Il y a une chose qui est supérieure à ‘Faire parfaitement’.
C’est ‘Faire tout court’.

Alors, vous êtes prêts à foncer ?

Lyvia
Débloqueuse, Libératrice du Feu 🔥et fervente gardienne de l’authenticité.

PS : pour recevoir ma vidéo et mon message quotidiens dans vos boîtes emails, cliquez ici : http://buff.ly/2gk2BFi

Ce jeudi 8 décembre, j’anime mon dernier atelier ‘Ecrire en étant soi pour attirer les lecteurs et les clients qui nous ressemblent’ – C’est la dernière occasion d’y participer. J’y aborde des thèmes comme la quête vaine de la perfection, notre responsabilité à faire passer nos messages, et surtout, je débloque au cas par cas chaque personne qui vient pour lui permettre de fluidifier son message et son écriture.
Je vous invite à voir ma vidéo avec Sandra pour voir ce que son travail avec moi et l’atelier ont changé pour elle au niveau de son affirmation et de sa visibilité : https://www.facebook.com/lyviadebloque/videos/533029573573630/
Si vous êtes intéressés, écrivez-nous à hello@lyviadebloque.com – on vous répondra en priorité.

Je vous embrasse et vous dis à bientôt,

Lyvia

Photo : graffiti vu dans la Rue Dénoyez, à Paris.

F
0 Partages

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.