Ces entrepreneur-es dont on ne vous parle pas dans les médias

Ces entrepreneurs dont on ne vous parle pas

À la télé, on ne vous montre qu’une certaine panoplie d’entrepreneurs. C’est souvent les mêmes, ceux qui sont faciles à filmer, ou qui ont une histoire digne d’être montrée à la majorité des français dans Capital ou Zone interdite.

Cela entretient une certaine vision de ce qu’est l’entrepreneuriat que je vais tenter d’enrichir pour vous aujourd’hui.

Entrepreneurs vus à la télé :

– Le startupeur pauvre mais heureux
Il/elle travaille 100 heures par semaine, dort peu, mange peu, ne gagne presque pas d’argent avec son activité mais répète sans arrêt : qu’il n’échangerait ça pour rien au monde. S’il gagne le SMIC, il est aux anges ! Son espoir : que son produit/service soit assez intéressant pour lever des fonds, un jour.

– Le startupeur riche – il/elle a créé une révolution technologique, en passant en 3 ans de startupeur pauvre à startupeur multi-milliiardaire avec des milliers d’employés dans le monde. Le ‘Dream’.

– Le chef de petite entreprise
Il/elle a une petite PME, avec souvent des locaux physiques. C’est celui qu’on voit dans les pubs MMA, qui ne perd pas tout son business parce qu’il y a eu une fuite d’eau. On sait pas s’il touche le SMIC, ou un peu plus. Peut-être un peu plus.

– Le chef de grande entreprise
Il est boss dans une des boites du CAC40, et en France on l’aime pas trop. C’est celui qui va récolter un parachute doré s’il part, et qui a tendance à faire ses sous quitter la France car y a vraiment trop d’impôts ici

– Le non-entrepreneur : celui dont on parle quand on dit : entreprendre c’est risqué, etc. Et qui décourage tout le monde de le devenir. On sait pas trop qui c’est, c’est comme un fantôme.

Voilà, 5 grandes catégories, c’est pas mal non ?

Sauf que la plupart des entrepreneurs que je connais ne rentrent dans aucune !

Entre ces 5 catégories, dans les interstices, il y a des milliers / millions de façons d’entreprendre qu’on ne nous montre pas !
Vous rentrez dans ces catégories vous ?

Prenons l’exemple que je connais le mieux : le mien.

Je suis chef d’une entreprise de UNE personne. J’ai deux assistantes et je travaille avec de nombreux prestataires en free-lance, et je ne pense avoir d’employés de sitôt.

Je ne serai jamais dans la pub MMA parce que mon outil de travail principal, c’est mon téléphone portable. Même pas mon ordi, mon téléphone ! S’il brûle, j’en rachèterai un autre (même si l’assurer ne peut pas faire de mal)

Je ne suis pas une startupeur pauvre : jamais de la vie je travaille 100 heures par semaine, ça va pas non ! Surtout pas pour le SMIC. Ça n’a absolument aucun sens pour moi.

Je ne suis pas une startupeur riche – lever des fonds, avoir des milliers d’employés, bof.
En fait je ne suis pas une startupeur tout court, mon business model évolue avec moi.

Je ne suis pas chef d’une entreprise du CAC40, pas encore.

Je ne suis pas une non entrepreneure. Ça c’est sur.

Je suis une entrepreneure de l’âme. Je suis une entrepreneure artiste. Je suis chef d’entreprise de ma LIFE.

Comme mes amies :
Céline, Morgane, Anouk, Joanne, Marjorie, Margaux, et bien d’autres.

En étant entrepreneur-e, j’accomplis ma mission d’âme.

Il n’y a pas le ‘travail’ d’un côté et moi d’un autre. Les deux sont liés et impossibles à dissocier.

Au quotidien, je suis pleinement qui je suis. Tous les jours, sans concession.
J’ai créé cette entreprise pour être moi, avant tout.

Je suis mon instinct, mon intuition, et je ne fais que ce que je kiffe. Tout le reste passe à la trappe.

Je partage le message que je veux passer et qui me tient à cœur. Je le porte, je le vis, je l’incarne, je me l’applique. C’est sportif, je vous dis !

Je ne gagne pas le SMIC, je gagne plusieurs fois le SMIC, et pour moi, ce n’est que le début.
J’ai des objectifs financiers très ambitieux et je ne me contente pas de peu.
Parce que j’aime l’argent, et tout ce que je peux accomplir avec. Je ne me mets aucune limite à combien je peux gagner.

J’ai des objectifs personnels ambitieux. En fait, je veux TOUT :
Adorer mon job, gagner plein de sous ET avoir du temps pour moi et ma famille.

Mon entreprise est au service de ce que je veux accomplir pour ma vie.
Les deux sont indissociables, je vous dis.

Être entrepreneur, c’est être créateur et maître de ma vie.
Faire ce que je veux tous les jours.
Financer ma vie comme je l’entends.
Faire une différence.
Toucher des milliers/millions de gens.
Aller au Stade de France avec Alicia Keys 😉

Il y a tant de dimensions à notre métier, que la télé ne saurait les capturer.
(Heureusement, Celine est en train de faire un documentaire sur le sujet, phew).

Et nous allons aussi faire notre part pour montrer à quel point entreprendre peut avoir des définitions diverses et variées.

Ne croyez pas la télé.
Créez comme vous le sentez.
C’est vous qui définissez le genre d’entrepreneur que vous voulez être.
Comment vous voulez mener votre barque / paquebot / bateau de croisière.
Combien vous voulez gagner.
Comment vous voulez vivre.
Il n’y a aucune limite.

ET PITIÉ : soyez ambitieux pour vous et votre vie !
Je ne veux plus entendre un seul entrepreneur me dire : le SMIC ça me suffit.
Vous pouvez tellement plus, vous pouvez tellement plus !
Et on a besoin de gens ambitieux, et qui voient grand en France.
Déployez-vous !

Soyons ambitieux,
Soyons virulents,
Ne nous posons pas de limite,
Et rêvons grand !
Que l’époustouflant devienne notre nouvelle normalité !

Lyvia,
Débloqueuse, libératrice du Feu 🔥 et fervente gardienne de l’authenticité

PS : en écrivant ce message, je me rends compte que j’ai tellement plus à dire sur le sujet. Heureusement, j’écris tous les jours !

Pour recevoir mes messages quotidiens, tous les matins dans vos boîtes mail, Inscrivez-vous gratuitement ici : http://buff.ly/2gk2BFi

Vous préférez un résumé hebdomadaire ? C’est par ici : https://lyviacairo.com/newletter

PPS :
PS : j’ai de la place pour accompagner deux personnes de façon individuelle en janvier. Si vous voulez en savoir plus, écrivez à hello@lyviadebloque.com en m’expliquant ce qui coince et ce que vous voudrez accomplir 🙂
(Je travaille de manière courte et intense, sur la base de une à trois séances de 3 heures chacune)

Photo : post posé au dessus de mon bureau !

F
0 Partages

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.