Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

Pourquoi et comment j’ai investi dans un mastermind à 12K pour 10 semaines et ce que ça a changé pour moi.

VISUELS DES ARTICLES 8-5

(Oui, tu as bien lu. 12K pour 10 semaines. Ça fait donc 1200 euros..la semaine.)

J’ai beaucoup hésité à écrire cet article. J’ai déjà vu passer sur le net ces vidéos où chacun se vente d’avoir payé x mille euros pour un mastermind, une voiture, un Hermès, et à chaque fois j’ai haussé les épaules en mode ‘good for you’. Ceci dit, j’ai remarqué ce que cela faisait sur mes clients, que je raconte en passant comment ça se passe dans mon accompagnement perso, avec ma coach, et ce que faire cet investissement a changé pour moi. J’ai appris beaucoup du moment que j’ai dit ‘oui’ à ce montant. Et je vous raconte aujourd’hui.

Une de mes clientes (hier) m’a dit : Lyvia, on dirait que tout le monde garde ses mentors secrets, que les gens ne veulent pas révéler leurs coachs et avec qui ils travaillent.

En effet c’est vrai, je vois peu de personnes mettre en avant leur coaches, comme si sinon on découvrirait que tout n’est pas possible tout seul. Trois personnes m’ont accompagné dans la définition de « l’identité » de mon business. Marianne Cantwell, Céline Boura, et maintenant Kat Loterzo.

A chaque fois que j’ai investi avec chacune, c’était beaucoup « trop » pour moi. J’étais loin d’être prête et confortable, et d’avoir les sous devant moi. Mais je l’ai fait quand même, un peu la peur au ventre à chaque fois.

Ainsi, je suis cliente privée de Kat Loterzo. Vous pouvez aller voir qui c’est : soit on l’adore, soit on la déteste. Et c’est absolument fait exprès 😉

Ma rencontre avec Kat date d’au moins un an. Nous étions dans un même groupe Facebook, pour un programme sur l’argent, et elle avait annoncé avoir gagné une somme mirobolante ce mois-là – 200 000 ou 400 000 euros pour le mois. A l’époque je me suis dit… mais elle fait COMMENT ? Genre, elle vend quoi, des Mercedes ? Euh, non, des programmes en ligne. Je suis allée voir et c’était ‘too much’. Kat écrit tous les jours, vend tous les jours, est super clivante, n’hésite pas à s’énerver contre les gens sur internet. J’ai juste pas compris en fait. Alors je n’ai pas accroché et je suis repartie.

Un jour d’octobre, je me demandais, après mon changement de marque, je me demandais ce que j’allais bien pouvoir raconter aux gens. Mon instinct me disait d’écrire seulement. De juste voir ce que cela pourrait donner d’avancer avec mon ‘flow’, sans me limiter. Sauf que… c’est pas très commun autour de moi, cette façon d’avancer avec genre, 3 centimètres de visibilité devant soi. Alors je me suis rappelé cette nana qui écrivait tous les jours, vendait tous les jours, et n’avait pas vraiment l’air de se prendre la tête.

(je vous raconte tout hein, c’est toujours mieux comme ça).

Et je suis retombée sur la page, et j’ai compris.

En lisant, en lisant entre les lignes aussi, j’ai compris que Kat incarnait son message, similaire au mieux. Peu importe ce que tu fais, fais le en étant toi, dans le flow, en étant aligné. Certains suivront, d’autres pas, mais ceux qui suivront seront absolument fan de toi parce qu’ils se reconnaitront en toi. Je ‘savais’ ça, depuis un moment, et je l’appliquais. Mais là, c’était puissance 1000.

Meme si je ne suis pas toujours d’accord avec ce qu’elle dit, j’ai découvert quelqu’un qui était ELLE à 2000%. Tous les jours, toute la journée, et qui vendait juste ça. Pour qui les choses sont très simples. Pas de prise de tete, pas de stratégie compliquée. Tu fais seulement.

Tous les trucs que je sentais depuis quelques temps, les choses autour desquelles je tournais, ben, elle les incarnait.

Alors j’ai acheté un premier programme, pour voir (j’achète souvent pour voir). Puis un second. Puis je suis rentrée dans son offre à abonnement. Et un jour, Kat a écrit cet article qui m’avait beaucoup touché. C’était début février.

Le truc, c’est que c’est une badass super clivante, mais aussi super vulnérable et qui te dit absolument tout, notamment quand elle se trompe, ou doute, ou fait tout pour être présente pour ses enfants, en gagnant des millions, sa quête de l’amour. Bref, tout. Et du coup je lis ce truc, et j’ai presqu’envie de pleurer.

Je vois qu’elle ouvre les portes d’un « millionaire mastermind ». Et ça faisait quelques temps que je me disais que je voulais devenir millionaire. Au moins pour voir si j’y arrivais héhé.

(Kat a généré 2.8 millions l’année dernière, et vise les 12 millions cette année, oui objectifs exponentiels).

Du coup, j’ai vu cette annonce comme un signe. Je n’ai pas vraiment cherché les informations postées en ligne sur le truc. Je lui ai écrit directement par Messenger pour en savoir plus. Et là… ben j’ai été prise dans un tourbillon. J’ai répondu à ses questions qui m’ont bien fait réfléchir (j’ai fait un post dessus d’ailleurs). Elle a répondu aux miennes, puis m’a annoncé le prix. Alors là, c’était très drole.

Elle me dit : c’est 10 000$ en une fois, ou 4 fois je sais pas combien.

J’ai répondu : NON.

Genre… quoaaa, dans quelle conversation moi-même je me suis mise là. Non, non, non, je pars en courant.

Elle me dit qu’on peut étaler encore plus.

Je me dis ok.. je peux y penser.

On part en week-end avec mon chéri et je vous dis pas son regard dubitatif quand je lui parle de ça timidement. Eh puis il me dit : du moment que tu ne mets pas notre couple en faillite. (ah). Le lendemain il m’a aidé à faire les comptes (et Dieu que je lui en suis reconnaissante) et à voir si c’était réaliste d’investir en ça.

Et c’est là que c’est important de faire la distinction entre investissement et dépense, comme le disait Laure hier.

La question ce n’est pas : est-ce que tu as le cash dispo.

Parce que clairement NON.

La question est : est-ce que tu crois que tu vas vendre assez, réussir à rentrer assez de cash, notamment grâce à cet accompagnement. Et la réponse était OUI, absolument. Et c’est ça. Ce qui nous a décidé, c’est la confiance en moi, la confiance en ma communauté et en mes clients futurs, la confiance en Kat, la confiance à l’univers. La confiance quoi.

Leap of faith.

Comme on dit.

Ce genre d’investissement ne peut pas se faire sur 100% de rationnel. Il y a une part de fois énorme.

Alors j’ai dit oui à Kat.

L’argent était là, j’avais l’envie, j’avais la foi. J’y suis allée.

Et j’ai tremblé.

Et en fait… quelques heures après j’ai dit non. Je me suis ravisée.

En mode… n’importe quoi ! Qu’est-ce que tu fais Lyvia ! Tu te rends compte de ce que tu peux faire de cet argent. Et des phrases du genre :

pour qui tu te prends, tu penses vraiment avoir ta place dans un tel groupe. Mais pfff
c’est n’importe quoi en plus ce prix, c’est trop
mais tu te rends compte que là, tu ne pourras plus reculer
Et pour finir

Tu sais quoi ma belle, si tu es aussi confuse, apeurée, hésitante. C’est que c’est pas ça.
Alors j’écris à Kat que finalement ce n’est pas le bon moment, car j’hésite trop encore.

Et je lui dis qu’étant donné comme j’hésite, ce serait mieux de dire non.

Et elle me répond que ce n’est pas vraiment la question. La question c’est si je veux le faire ou pas. Si je veux le faire je le fais, si je veux pas le faire je le fais pas. Et le doute et la confusion, c’est justement pour ça qu’on le fait.

Mais oui.

Alors j’ai encore pris quelques heures et j’ai réalisé que…

Si je suis vraiment sérieuse dans l’idée de déployer mon message à grande envergure, d’avoir un impact, de toucher des millions de personnes, de gagner des millions d’euros, d’écrire des best sellers, alors c’est le moment.
C’est la meilleure personne qui puisse m’aider à cela. Absolument personne n’est comme elle, et absolument personne que je connaisse ne me ressemble autant. Honnêtement, la quête d’un mentor n’est pas facile. J’ai eu la chance d’en avoir trois superbes, mais ce sont des perles rares, et deux d’entre elles ne parlent pas français. Je savais que c’était irremplaçable.
Et ce qui me faisait plus peur : vais-je y arriver ? Eh bien était aussi la raison d’y aller. De faire ce saut, de foncer.
Il y a aussi quelque chose qui m’a fait pencher, qui est qu’elle comptait nous apprendre des habitudes, des façons de faire, de penser différentes, et c’est ce que je fais aussi avec mes clients. Pas des solutions toutes faites, mais des mécanismes à implémenter et adapter. Je SAVAIS qu’il me suffirait d’appliquer ça à ma vie pour avoir des résultats. Je sentais que c’était ce qui me manquait à mon niveau.
Eh puis, c’était en effet un investissement. Je n’avais aucun doute que je récupérerai au moins cet argent cette année.
Alors j’ai dit oui.

Je n’étais pas prête.

Je ne me sentais pas à ma place.

Je ne me sentais clairement pas millionaire dans l’âme.

Et c’est justement pour cela que j’en avais besoin à ce moment là.

Alors j’ai dit oui.

Et à partir de ce oui ferme, ma vie a changé.

Tout d’abord, parlons chiffres.

En janvier, j’avais rentré 7 300 euros de cash.

En février, 16 500 comme vous le savez.

Et en mars, on approche des 20 000.

(Cash brut TTC hein)

On pourrait presque dire que mon investissement est rentabilisé.

Voici ce qui a changé :

Je suis devenue quelqu’un capable de faire cet investissement en moi. Je suis devenue quelqu’un qui a tellement de confiance qu’elle a pu faire ce pas. Paradoxalement, je n’étais pas cette personne avant de l’avoir fait. Mais maintenant je réalise que cet investissement était un acte de foi en MOI. Avant tout. Et honnêtement, ça fait pousser des ailes.
Ça veut aussi dire que j’ai compris, très concrètement, que des personnes paient ces prix là !!! Quand on est de l’extérieur, on se dit que cela n’a pas de sens. Quand on l’a fait, on comprend que des personnes seront prêtes à investir en nous à cette hauteur là un jour. Notre valeur perçue augmente. Et nos préjugés sur ce que les gens peuvent payer ou pas, diminuent. – Nous sommes 10 dans le groupe, et certaines démarrent seulement leur business, et avaient encore moins de sous pour voir venir que moi !
Eh bien sur il y a tout ce que j’apprends, dans la forme et le fond. Kat est disponible H24. Je lui envoie des textos ou des messages, elle me répond dans les 24 heures. Je ne savais même pas que c’était possible d’avoir un coach en illimité à ce niveau. Et j’apprends TELLEMENT. En parallèle, nous avons accès à tous ses programmes, dont un en particulier qui coute autant que celui dans lequel je suis. J’absorbe tout comme une éponge. Et je suis capable de l’adapter à ma sauce, et transmettre.
Ce que je trouve vraiment riche, c’est le fait d’apporter cette façon de travailler en France, et dans la francophonie. Pousser à FOND le concept du Flow, et d’être toi suffit, et de le lier au business, au message. Eh bien sur, je transmets les choses à ma façon, mais avoir un modèle plus avancé que moi, qui me fait voir que ça existe, que c’est possible, eh bien cela rend tous mes doutes tout petits.
Une chose qui m’a marqué dès le début, c’est à quel point en parlant à Kat, les rêves que je pensais ‘fous’ étaient atteignables. Genre, elle hausse les épaules en mode, bien sur que tu peux gagner des millions en vendant des livres, y a pas de raison. ou bien sur que tu peux toucher des millions de personnes, genre…elle ne voit pas de raison que ça ne fonctionne pas quoi. Et là tu te dis… ok alors.

Et cela permet de passer de barrières psychologiques en barrières psychologiques.

Avant hier soir, j’avais du mal à dormir. Et cette pensée étrange m’est venue : Lyvia, si tu gagnes 10 000 euros de plus chaque mois, alors tu gagneras 100 000 par mois à la fin de l’année, et si tu continues, tu toucheras le million l’année prochaine. Whaaaattt !?? Mon cerveau a fait un tour sur lui-même.

C’est le genre de truc que je voyais super lointain. Et difficile. Et là, ben non. Etre moi suffit, Full Flow No Limit, youplala, on y va quoi.

Et bien sur, des choses ont bougé, se sont mises en place d’elles-mêmes pour me permettre ça, comme la création de mon équipe, l’arrêt de l’individuel, la création de MoneyMoneyMoney. Tout ça quoi.

Et maintenant, des choses qui me paraissaient presque du rêve me semblent concrètement possibles. Mais vraiment. Je SAIS que si j’applique ce que je fais tous les jours, je gagnerai 100 000 euros par mois d’ici la fin de l’année. C’est genre un CERTITUDE. Si je continue de travailler sur mon état d’esprit et que je continue d’agir au quotidien. Ça fait vraiment bizarre de réaliser ça.

Et hier soir, je me suis un peu réveillée dans la nuit et j’ai eu un moment de désorientation en mode ; punaise mais qu’est-ce qui est en train de se passer. Ça va vite ! Et genre… ça fait même pas mal, je me sens bien, et c’est presque trop facile. Un peu du.. je fais quoi maintenant que je sais que tout ça est possible ?

Eh bien, vaille que vaille, on continue pour voir où ça nous mène. Je continue de me raccrocher à ce que je veux pour moi, pour ma vie, pour mes clients. Je continue d’expérimenter. Je dépasse les obstacles avec un petit coup d’alignement, et youplala, on y va.

Pourquoi je vous raconte cette histoire ?

Parce que certains d’entre vous sont dans la même réflexion avec mon programme #MMM. Ce n’est pas 12 000 euros, mais 1 000 euros (vous voyez comme 1 000 euros apparait petit après ça ^^).

Mais cela signifie la même chose pour vous.

Ce n’est pas une question d’avoir le cash pour démarrer, vous l’avez. Vous avez les 100 euros qu’il faut mettre pour commencer.

(vous avez accès au paiement en plusieurs fois ici : https://lyviacairo.com/moneymoneymoney)

Ce qui vous bloque est peut-être ce qui m’a bloqué. C’est une question de FOI.

En moi, je pense que vous l’avez.

En l’univers, je pense que vous l’avez aussi.

Mais plutôt une foi en VOUS. La foi que OUI, vous êtes la personne qui fait ça, qui décide d’investir dans son rapport à l’argent, qui CHOISIT aujourd’hui, que ce ne sera plus un problème, et qui est prête à faire ce qu’il faut pour ça. En investissant, vous allez devenir cette personne, et ça vous fait peur.

Il y a aussi cette petite voix qui vous dit… oui pour les autres, non pour toi. En gros, ça marchera sur les autres, mais pas sur moi. Et cette voix, c’est la peur. C’est la partie sombre de vous. Ce n’est pas la partie vive, créative, celle qui a ENVIE d’y aller, pour se donner la chance de croire que oui, tout est absolument possible.

Une fois que vous aurez payé 1000 euros pour 6 semaines, vous vous demanderez de moins en moins pourquoi quelqu’un vous paierait autant. Vous vous direz peut-être : si Lyvia peut le faire, alors je peux le faire. Et c’est ce que je veux pour vous. Vous transmettre absolument tout ce que je sais. Et je pense bien vous économiser quelques milliers d’euros en vous transmettant ce que j’apprends au quotidien,

Le gros avantage de faire ce programme MAINTENANT c’est que je suis là. Je réponds à toutes les questions, je suis en direct TROIS fois par semaines, et c’est le plus proche que vous aurez de l’individuel avec moi.

Un jour, ce programme + des appels en direct avec moi sera à 8000 euros. Je l’ai déjà décidé, même si je ne sais pas quand. Peut-Être même qu’il ne sera accessible que comme ça, et plus de lui-même. A voir.

Ma cliente Marie-Pierre m’a dit un jour : j’achète toujours pour faire partie des premiers, parce que c’est toujours la meilleure affaire. Et elle a raison !

Alors, c’est le moment.

La question est très simple.

Tu as envie de passer à l’étape d’après, ou pas ?

Si tu as envie, c’est maintenant :

https://lyviacairo.com/moneymoneymoney

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.