Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

Qu’on laisse les gens vivre (en particulier les femmes qui ne veulent pas d’enfant…)

VISUELS DES ARTICLES 7

Souvent, je réfléchis à comment notre éducation, la société, les médias nous conditionnent à penser d’une certaine façon. Notamment, cela nous empêche de faire le tri entre ce que nous voulons profondément, et ce qui est communément admis comme ‘acceptable’.

L’autre jour je regardais une émission qui portait sur ces femmes qui ne veulent pas avoir d’enfants (l’émission était focalisée sur les femmes, même s’il y avait aussi un couple). Je croyais, naïvement, qu’on en était au stade ou c’était  »d’accord’ pour une femme ou pour un couple de ne pas avoir d’enfant.

Tous les parents que je connais admettent que ce n’est pas facile (du tout), ainsi je trouvais assez logique que le fait de ne pas en vouloir soit aussi compris.

Sauf que cette émission m’a prouvé le contraire. Ces femmes entendaient régulièrement à quel point il était égoïste de ne pas vouloir d’enfant, que c’était la chose la plus merveilleuse du monde, qu’elles ‘changeraient d’avis’.

Je trouve ça généralement étrange d’essayer de convaincre quelqu’un qui ne veut pas quelque chose de le faire quand même.

Je trouve ça carrément dangereux quand il s’agit de devenir parent !

Chacun a le droit de vouloir ce qu’il veut. Même si ce qu’il veut est à l’opposé de ce que toi tu veux. Cest comme si on cherchait à valider nos propres choix en essayant de rallier l’autre à notre cause. Chacun ses choix. Et chacun doit être en mesure de les assumer.
Bref.

Ce qui m’a rendu vraiment triste, ce n’est non pas les remarques faites à ces femmes, mais le fait que certaines d’entre elles ont du mettre en œuvre des méthodes ‘radicales’ pour ne plus être ’embêtées’ sur ce sujet.

L’une des femmes expliquait qu’elle était mariée, que son mari voulait des enfants, et elle non… mais qu’elle se forçait un peu. Qu’ils essayaient tout de même. Elle a fini par divorcer, et sa réaction était du soulagement, de ne plus avoir à y penser, à lutter contre sa propre envie (ou non-envie).

Une autre femme a choisi de se ligaturer les trompes. Plus personne ne pouvait rien lui dire, c’était trop tard.

J’ai gardé des enfants ces trois derniers jours, tout en travaillant. C’était un coup de main que je rendais en urgence, et je n’ai pas pu m’organiser pour en amont.

Je pense que j’ai vu un micro-centième de ce que cela signifie d’être parent. Et deja je comprends toute la beauté et toute la difficulté de la chose.

Devenir parent est un choix à faire très consciemment. Car une fois qu’il est fait, difficile de revenir en arrière.

On nous a longtemps fait croire que c’était une évidence d’être parent. Alors que j’approche les 30 ans, que mes amies commencent à avoir des enfants, que ma famille se demande quand ils pourront pouponner, je me rends compte à quel point on peut si facilement se ‘laisser porter’ dans cette décision.

Il suffit que ce soit l’âge, que tu sois dans une relation plutôt stable, que tu gagnes correctement ta vie pour qu’on attende simplement de toi de passer à l’étape d’après : les enfants.

Et si l’étape d’après c’était… les voyages, construire une chouette maison, ta carrière, te consacrer à ton art, ton entreprise, etc.

Chacun a le droit de vouloir ce qu’il veut.
C’est comme dans la vie pro, attention à ne pas juste se laisser porter par le train du ‘tout le monde fait ça’.
Au final nous sommes chacun à vivre avec nos choix, ainsi tous les choix sont légitimes. Car personne ne va les porter à notre place.

Je prends ici l’exemple des enfants, mais c’est pareil pour un tas de choses.
‘Quand vas-tu te marier ?’
‘Quand vas-tu trouver un ‘vrai’ boulot ?
‘Quand vas-tu te poser ?’

Eh bien… quand j’en ai envie, ou…jamais !

Qu’on laisse les gens vivre, nom de Zeus !

Lyvia, Libératrice du Feu.

Photo : moi qui travaille du parc en regardant les enfants jouer 

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.