Peut être que tu ne t’aime pas assez…

VISUELS DES ARTICLES 8-10

Si tu t’aimais assez…

Tu ne resterais pas dans un job qui te donne envie de disparaître.
Tu ne resterais pas dans une relation toxique oú l’on te fait souffrir,
Tu ne te laisserais pas juger, critiquer, rabaisser par les personnes qui sont soit disant tes proches et là pour t’aider.

Si tu t’aimais assez…

Tu ne mangerais pas ces cochonneries qui te font te sentir mal aprés,
Tu ne te dirais plus jamais des méchancetés dans le miroir,
Tu n’aurais plus jamais envie de pleurer en essayant un jean alors que la vendeuse te dit ‘oh pour votre morphologie, c’est difficile’.

Si tu t’aimais assez…

Tu ne tolèrerais pas ce qui n’est pas bon pour toi,
Tu dirais stop, t’énerverais, pèterais des câbles. Tu parlerais.

Si tu t’aimais assez…

Ce serait plus important que tout le reste. Qu’avoir l’air ‘bien’, qu’avoir l’air de faire les choses ‘bien’, d’être irréprochable, lisse parfait.
Si tu t’aimais assez, rien ne passerait avant… t’aimer.

Si tu t’aimais assez…

Tu arrêterais de te morfondre dans ta situation actuelle, et tu prendrais les risques, tu essaierais, tu ferais les choses qui font chanter ton cœur et qui te font peur.

Tu suivrais au bout du monde ce mec, qui est l’opposé de toi, avec qui c’est presque contre nature d’être, mais qui oh mon Dieu te fait te sentir si bien.

Tu passerais un peu plus de temps à créer, à inventer, à t’amuser. À écrire, à rêver, à faire des choses sans aucune utilité.

Si tu t’aimais assez… tu ferais les choses par envie, et ce serait assez.

Tu n’essaierais plus de faire semblant, tu n’essaieraient plus de te plier en dix pour te conformer.

Si tu t’aimais assez, tu t’autoriserais à vivre, à respirer.

Si tu t’aimais assez, tu montrerais ce que tu crées avec fierté. Tu n’aurais pas peur du regard des autres, parce que ton amour de toi même, suffit.

Si tu t’aimais assez, tu crierais ta valeur haut et fort, à qui veut l’entendre. Tu serais fière de toi, de ce que tu accomplis. Tu n’hésiterais pas à vendre, à fixer des prix haut, à dire : je ne suis pas chère, c’est juste que tu ne peux pas te payer mes services. Toc.

Si tu t’aimais assez, tu marcherais bien droit, comme une reine. Jamais tu ne remettrais en cause TA valeur.

Si tu t’aimais assez, tes faiblesses, tes défauts, tes incohérences, tes faux pas, eh bien tu les regarderais avec bienveillance, en disant ‘ouaip, Ça c’est tout moi’.

Si tu t’aimais assez, tu pourrais ouvrir ton cœur plus grand, pour donner encore plus d’amour. Aux autres autour de toi. Tu serais cet espèce d’ange qui flotte, qui est illuminé de l’intérieur et qui a simplement ce souffle de vie et de bonheur constant.

Ah… si tu t’aimais assez…

Si seulement tu t’aimais assez…

Alors, rien ne pourrait t’arrêter.
Alors, tu te donnerais la permission de tout.
Tu travaillerais dur vers tes rêves.
Et tu glanderais quand tu en a besoin.

Tu aimerais fort autour de toi.
Et tu t’éloignerais fort de ceux qui te tirent vers le bas.

Tu t’exprimerais, t’énerverais, dirais la vérité, te tromperais, te relèverais.
Tu sourirais, tu rirais, tu serais forte.

Si tu t’aimais assez…

Est-ce que tu t’aimes assez ?
Aujourd’hui, tu peux commencer.

Partage ce message aux personnes qui ont besoin de lire. Plus on est de fous, plus on s’aime.

Lyvia,

Libératrice du Feu. Et qui t’aime. Parce que tout de même, tu la lis tous les jours, ou en tout cas souvent. Et tu lui donnes la force d’avancer merci.

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.