J’ai peur mais je le fais quand même

VISUELS DES ARTICLES 8-8

Ce dimanche, je suis tombée à vélo.

J’essayais un vélo beaucoup trop puissant pour moi (lol) et j’ai appuyé trop fort sur le frein avant. Résultat, je suis passée par dessus.

Je me suis retenue avec les mains et mes cuisses ont bien frotté le sol devant. Le vélo est tombé sur mes jambes à l’arrière. Bref, patatras quoi.

On m’a aidé à me relever et j’étais bien sonnée, j’ai pris une minute pour voir ce qui se passait. Mais ça allait. Des égratignures, des petites douleurs, un peu sonnée, rien de grave. J’ai marché un peu et suis remontée à vélo. Et je me suis dit que j’allais écrire dessus.

La vérité c’est que j’ai très peur de tomber.

À vélo, je suis très prudente à côté des voitures parce que j’ai tellement peur de me faire renverser, et bien sûr j’imagine le pire, genre je me fais faucher à un feu rouge et je meurs.

À la patinoire je me tiens à la rembarde. Je sais techniquement comment on patine, mais j’y vais super doucement. Parce que je m’imagine tomber et que quelqu’un me tombe dessus et me tranche la gorge avec la lame de son patin.
(Oui, il y’a souvent la mort dans mes délires).

Pareil pour le ski, je vais à deux à l’heure car sinon j’ai peur de me casser la colonne vertébrale.

Je sais bien qu’il y a une chance absolument infime que tout cela arrive, mais mon imagination est plus forte que tout.

Et c’est pas fini. J’ai peur des montagnes russes parce que je m’imagine être la pauvre seule personne qui se fait éjecter de la nacelle et qui meurt sur un pieu plus loin. Et j’ai peur des baleines parce que je me dis que je serai la seule personne pas chanceuse du tout qui se fait avaler par une baleine (les accidents de baleine sont rarissimes pourtant).

J’ai peur parce que franchement, j’imagine le pire du pire qui puisse arriver. Le truc trop improbable mais qui ne peut arriver qu’à moi. Je sais que c’est dans ma tête, et que c’est n’importe quoi. Mais pourtant la peur est là…

Et pourtant,
Je fais du vélo,
Je fais du patin,
Je fais du ski,
Je vais dans les montagnes russes,
Je nage en haute mer.

La peur au ventre.
Mais je le fais quand même.

Et au fur et à mesure, j’ai de moins en moins peur.

Pourquoi ?

Parce que je ne veux pas passer à côté de l’expérience.
Parce que de temps en temps, je me casse la figure.
Et je réalise que tomber, ça ne fait pas si mal que ça.
Et finalement j’ai de moins en moins peur.

Et vous ? Qu’est-ce qui vous effraie au point de ne rien faire ? Et si vous y alliez quand même, pour voir ?

Lyvia, libératrice du Feu.

PS : Dédicace à Marie Guibouin, plein de force pour l’écriture de ton livre

PPS : Jeudi à 15h, je t’invite à un atelier où je te raconte TOUT sur mon dernier lancement de programme, notamment les peurs, les blocages que j’ai du dépasser, les actions que j’ai mises en place.
Si tu ne peux pas y assister en direct, tu auras accès au replay.
Je prévois des exercices avant et après l’atelier, et un groupe Facebook pour échanger. Pour t’inscrire et profiter de tous mes conseils, et des secrets des coulisses du programme, clique ici : https://lyviacairo.com/ateliermoney/

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.