Si tu ne comprends pas sans explication, tu ne comprendras pas avec

si tu ne comprends pas

Version audio

 

Cette phrase est tirée du livre 1Q84 de Murakami. Qu’est-ce que j’ai détesté cette phrase ! Elle n’avait aucun sens. J’étais frustrée et je criais aux personnes : Je comprends pas ! Explique lui !

Et bien sûr, à chaque fois qu’il fallait expliquer quelque chose de crucial, le mec n’expliquait pas et répétait cette phrase : si tu ne comprends pas sans explication, tu ne comprendras pas avec.

Il a fallu que je fasse de l’écriture et de l’expression mon métier pour comprendre.
Il a fallu que je vois chacun de mes textes interprété de 10 000 façons pour comprendre.
Il a fallu que je me fasse insulter pour mes propos pour comprendre.

Le réflexe quand on s’exprime, c’est de vouloir nuancer au max pour que tout le monde comprenne et s’y retrouve, vérifier les faits 100 fois pour s’assurer qu’on dit la ‘vérité’. On ne veut pas que cela soit ‘mal compris’ ou ‘mal interprété’.

Et bien j’ai eu beau vouloir tout faire bien, je n’ai jamais pu maîtriser l’interprétation de mes propos.

Chaque personne lit mes textes avec ses propres filtres. Sa propre expérience, sa propre vision.

Certains arrivent à lire entre les lignes. À voir les nuances là où je n’en mets pas.
Certains ne sont pas forcément d’accord mais entendent, voient, prennent ce qui leur convient et laissent le reste.
Et puis certains ne sont simplement pas sur la même longueur d’ondes que moi.

Je pourrais essayer très fort d’expliquer, de justifier, de revenir sur mes propos : mais ça ne marcherait pas. Si tu ne comprends pas sans explication, tu ne comprendras pas avec.

J’ai fait le choix un jour de toujours dire la vérité. MA vérité. Et ma vérité est valable. C’est ce que je ressens, c’est mon opinion, c’est ma vision de la vie, avec mon propre filtre.
Elle n’est ni bonne ni mauvaise, c’est juste la mienne.

Et ma seule mission c’est de transmettre les messages qu’on m’envoie. Et ils travaillent comme des ricochets. Ils ont un impact, ils font bouger des consciences, et surtout ils permettent de s’interroger soi-même : quelle est MA vérité ?

Je n’ai vraiment pas besoin qu’on soit d’accord avec moi. Au contraire, je préfère de loin que chacun trouve sa voix. Et l’exprime. Mais attention, quand je dis ‘Je’, je parle de moi. Je n’implique jamais personne d’autre que moi dans mes discours. C’est une chose que j’essaie de faire au maximum – je dis ‘je’, et si je parle en je, et que tu n’es pas d’accord, ça n’enlève pas la validité de ma vérité, ni celle de la tienne.

Mes meilleurs lecteurs sont ceux qui comprennent sans que j’ai à expliquer. Qui lisent entre les lignes. Et qui aussi sont assez ouverts pour laisser des bribes de ce que je dis les toucher, pour voir, tester, évaluer si ça peut faire partie de leur vérité.

Vous avez le droit d’exprimer VOTRE vérité. C’est même très important d’exprimer sa vérité. Car nous vivons dans un monde oú le réflexe principal est de se taire.

Parfois vous direz des choses qui ne font pas plaisir et qui déclenchent des réactions : bien. Cela signifie que vous n’avez pas été lisses. Et cela ne devrait pas vous faire peur, car même une réaction difficile signifie que vous avez touché quelqu’un, et vous l’avez poussé à exprimer son opinion, ça se trouve pour la première fois. Il y’a de la beauté dans cela, car une opinion se forme par l’expression.

Quand j’ai fait le choix de dire ma vérité chaque jour, j’ai aussi fait le choix d’avoir mal en lisant certains commentaires. C’est ainsi. Mais à chaque fois que mon cœur serre parce que quelqu’un n’a pas compris ou n’est pas d’accord, je me rappelle que cela signifie que mon message a touché et porté, et c’est plus important pour moi que d’avoir raison.

On ne fait pas ce job d’artiste, de messager, d’écrivain pour avoir raison. On le fait pour partager sa vérité, au cas oú elle tomberait dans l’oreille de quelqu’un qui a besoin de l’entendre.
Pour chaque message qui me déplaît un peu, je change la vie de 100 personnes. Et cela me va très bien.

Dites votre vérité. Dites-là haut et fort. Même si c’est complètement à l’encontre de ce qui est communément admis. Car on a besoin de personnes qui expriment leur vérité et leur opinion dans ce pays.

Il y’a quelques temps je vous parlais de ma mère, et de sa mère avant elle, et de la mère de ma mère avant elle. Aucune n’a eu de voix. Je suis leur voix. Et vous êtes probablement la voix de vos ancêtres, ou de vos enfants, ou de vos compatriotes humains.

N’éteignez pas votre voix. Ce que vous avez à dire, personne ne le dira à votre place.
Rappelez vous d’y mettre de l’amour 😉

Et ceux qui comprendront, comprendront.
#LesVraisSavent

Lyvia, Libératrice du Feu 🔥

👉🏽 j’ai un programme absolument pile pour ça ! Il s’appelle Feu ! Et il est génial. 60 personnes ont suivi Feu à ce jour, et tu peux t’y joindre aujourd’hui, pour porter ton message haut et fort !
Et tu sais quoi… nous offrons un carnet très spécial à toute personne qui s’inscris avant dimanche 7 mai 😉 un bonus pour passer à l’action maintenant :
Clique ici pour t’inscrire

Photo prise dans le 19eme, lors d’une balade aux Buttes Chaumont

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.