Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

Quelle est TA raison de vouloir gagner de l’argent ?

Quelle est ta raison de gagner de largent

Version audio

Pour en gagner + tu dois d’abord la trouver !

Il y a cette expression, vue sur de nombreuses cartes postales en Angleterre : « Celui qui dit que l’argent ne fait pas le bonheur ne sait pas où faire son shopping ! ».
Autant prise au pied de la lettre cette phrase est carrément pro-consumériste ! – Autant si on creuse un peu sous la surface, elle dit toute la vérité !

L’argent pour l’argent ne sert à rien. C’est simplement du papier ou des chiffres sur un compte en banque.
C’est ce que nous faisons avec qui compte. J’aime bien Picsou mais il avait une sacrée peur du manque ce mec !

Développons.

**Si tu ne gagnes pas + d’argent, c’est peut-être parce que tu ne sais pas dans quoi le dépenser !**

Ces dernières semaines, j’ai eu de nombreuses conversations autour de l’argent, qui portaient sur un thème : son utilisation.

Des clientes et amies m’ont fait remarquer qu’elles n’arrivaient pas à en gagner plus. Que ça stagnait pour elles. Elles avaient beau travailler sur leur rapport à l’argent, croire qu’elles le méritent, débloquer leur croyance, vendre, passer à l’action : rien n’y faisait – ça stagnait.

Pour préserver l’anonymat de mes clientes, j’ai changé les prénoms.
::

A Jade j’ai demandé : mais, tu veux en faire quoi de cet argent supplémentaire ? Tu en as besoin pour quoi ?
Elle me répond : je ne sais pas, j’ai l’impression d’avoir tout ce qu’il me faut.
Et je lui ai répondu : eh bien dans ce cas, arrêté d’essayer d’en gagner, pourquoi tu te foules ?
L’argent pour l’argent n’a pas grand intérêt

Et là elle me dit… ah, tout de même, peut-être que je devrais commencer à rêver plus grand…
Très bonne idée ! Si tu n’as pas besoin de l’argent supplémentaire pour ta vie actuelle, peut-être qu’il peut t’aider à autre chose : pour tes enfants, ta future maison, contribuer au monde. C’est toi qui vois ! Et hop, Valérie est partie commencer à rêver grand pour gagner plus et financer ses rêves

::

A Joanna dans la même problématique, j’ai demandé : pourquoi tu veux cet argent ?
Elle m’a répondu : pour avoir enfin l’impression que mon business marche, et me dire que j’ai réussi.
Moi : donc ton argent c’est la preuve de ta réussite.
Elle : oui.
Moi : hmm, cela ne me semble pas hyper sain. Et à part ça, tu en a besoin ? Combien d’argent est nécessaire pour ta vie aujourd’hui ?
Elle : eh bien en fait… je ne sais pas trop, j’ai des économies, et je peux encore vivre dessus un an… donc…techniquement, rien…
Moi : Eh bien voilà – tu n’as techniquement ni besoin, ni envie d’argent. C’est pour ça qu’il ne vient pas.
A Joanna j’ai conseillé de regarder de près et d’honorer l’argent qu’elle avait aujourd’hui, en regardant quels rêves elle pouvait accomplir avec, DÉJÀ.
Car thésauriser, c’est dans un sens, avoir peur de manquer. Alors on stocke, on stocke, on stocke. Et on demande à l’univers de l’argent en plus pour ‘prouver’ qu’on y arrive. Alors que techniquement, on n’utilise pas ce que l’on a déjà.
Si tu n’utilises pas ce que tu as déjà, ou que tu ne décides pas ce que tu vas en faire, et que tu ‘laisses’ dormir l’argent, tu envoies un signal que tu n’en veux pas vraiment.
C’est ok d’avoir de l’argent comme coussin de sécurité, mais même cet argent doit avoir un rôle à jouer. ET je recommanderais de construire son coussin TOUT EN réalisant ses rêves. Ainsi on est dans une énergie de création, et pas simplement dans une énergie de peur (liée à la peur de manquer —> en gros, je mets de coté ‘au cas où’ et en attendant je ne vis pas).

Joanna avait ce rêve d’acheter un appartement, et ‘attendait’ de le faire. Pourtant elle avait tout l’apport en place pour le faire. Pourquoi attendre ? Joanna s’en est allée regarder des appartements à acheter

::

Ma dernière conversation était hier, avec mon amie Becka. Becka est une entrepreneure dont le business marche bien. Ceci dit elle sent qu’elle a atteint un niveau plafond qui l’empêche d’aller à l’étape d’après. Elle me dit : j’aimerais gagner + d’argent, mais je ne sais pas ce que j’en ferais.
Et je lui réponds, comme à J : si tu ne sais pas ce que tu en ferais, c’est normal que tu n’en reçoives pas. Tu n’en as pas profondément envie.
Et elle me demande : mais toi Lyvia, tu attires beaucoup d’argent, comment tu fais ?

Et je lui réponds ceci :

L’argent que tu reçois est mis en miroir avec la taille de tes rêves. J’ai de grands rêves.
Initialement, je voulais gagner de l’argent pour moi, et financer ma vie. Aujourd’hui je gagne assez pour avoir une vie confortable.
Maintenant je consacre mon argent à l’accomplissement de mes rêves : je peux par exemple m’installer à NYC de manière simple et fluide, sans que cela me mette en danger financièrement. Je peux voyager, m’acheter de beaux vêtements et de belles chaussures.
Ainsi bon, je n’ai pas besoin de beaucoup plus que ce que je gagne déjà aujourd’hui.

Pourtant.. j’en veux BEAUCOUP plus. Pourquoi ?
Potentiellement pour acheter + de chaussures, mais bon, je n’ai pas non plus envie d’un placard qui déborde !

J’en veux beaucoup + pour des raisons qui vont au delà du simple fait de gagner de l’argent pour financer ma vie.

Tout d’abord, je veux montrer que c’est POSSIBLE. J’ai envie de dépasser les limites du possible, et voir jusqu’où ma façon de faire du business – en me basant sur le flow, sur la justesse, sur le plaisir et non la souffrance, peut mener. Et je veux donner cela en exemple à d’autres entrepreneures.

Ensuite, ce qui m’a vraiment motivé, c’est ce que l’argent peut permettre au delà de moi. Au delà de ma personne.
::L’argent me permet d’être de plus en plus confortable financièrement, ce qui me permet d’avoir des expériences qui enrichissent mon écriture, mon art et mon message, et d’être dans un état d’esprit positif et non de manque. Ça a un impact sur ma communauté.
::L’argent me permet de payer mon équipe, et de donner à ces femmes la liberté financière dont elles ont besoin pour créer leur projets à coté. Je suis fière de contribuer à leur développement ainsi.
::L’argent me permet de faire des réductions à mes clients fidèles, sans avoir peur que cela nous mette en danger. Je suis fière de pouvoir les récompenser ainsi.
::L’argent me permet d’investir dans des causes qui nous sont chères. Notre prochaine étape est probablement de créer une fondation pour soutenir des initiatives éducatives en France.
::L’argent me permet de faire une différence dans mon pays, et dans ma communauté au sens large.

Tout cela, c’est MA motivation de gagner de l’argent, c’est de savoir qu’il peut avoir un impact au delà de moi.
C’est parce que je sais cela de manière limpide qu’aucune attaque sur le fait que j’en veuille plus ne me touche. Je sais pourquoi je le veux et cela est juste pour moi.

MAINTENANT

il n’est pas nécessaire d’avoir des raisons au delà de soi pour gagner de l’argent.
Il faut simplement avoir une motivation, une raison, et une intention d’en gagner.

Peut-être que vous rêvez d’une grande maison.
Peut-être que vous voulez un ranch avec des chevaux,
Peut-Être que vous rêvez de voyages,
Ou que comme moi vous voulez changer le monde.

C’est à cela que sert l’argent, à financer vos envies et vos rêves.
Et si vos rêves les plus fous ne coutent pas très cher : soit. Pas la peine de vous casser la tête à en gagner pour en gagner.

Autorisez-vous à rêver.
C’est l’essentiel.

Et l’argent est l’un des outils qui permet de matérialiser vos rêves dans la réalité. Rien de plus, rien de moins.

**Dépenses de la haine vs. investissements de l’amour**

On associe facilement l’argent avec les dépenses ‘futiles’. Toutes les personnes qui vous critiqueront parce que vous en voulez plus (+) l’associent au fait que… l’argent c’est mal. On s’imagine le bling bling, les dépenses inutiles, le strass, les paillettes, et tout cela aux dépens de personnes qui elles vivent dans la pauvreté.
Or, l’argent est SIMPLEMENT une énergie qui circule d’une personne à une autre.

Quand j’étais encore salariée, je faisais ce que j’appelle ‘des dépenses de la haine’.
Je n’étais pas très heureuse dans mon travail, et je trouvais constamment que je ne gagnais pas assez. Alors le week-end, c’était systématique, j’allais soit faire du shopping, ou dépenser sans compter en soirées, en sorties en restaurant, parce que ‘je l’avais bien mérité’, que ‘si je ne pouvais même pas faire ça, alors à quoi servait que je bosse ?’.

En gros je ne me faisais pas profondément plaisir. Je le faisais juste pour me prouver que d’une façon ou d’une autre, je vivais.
Et évidemment, j’étais à chaque fois dans le rouge, et le cercle vicieux continuait, car en effet, le mois d’après je me disais : ‘je ne vais pas en plus me serrer la ceinture, c’est n’importe quoi’.

Quand j’ai quitté mon job, je n’avais plus d’argent. Ainsi, j’ai juste coupé le robinet. Plus de shopping, plus de dépenses. Et j’ai commencé à faire attention à ce dont j’avais VRAIMENT envie, et qui me ferait vraiment plaisir en l’achetant. Parfois c’était du thé bio délicieux, parfois c’était un gâteau à la boulangerie. Parfois c’était le fait de sortir entre amis, mais à chaque fois, je vérifiais bien que j’avais vraiment envie de ça.

Quand j’ai commencé à gagner plus, j’ai eu un petit moment de panique : et si je recommençais à dépenser n’importe comment ? Si je me mettais dans le rouge, que je m’endettais encore une (j’ai été endettée, oui). Et j’ai appris.

J’ai appris que tout argent dépensé dans le plaisir, dans l’amour et la justesse, nous revient multipliée par dix.
Que tout choix de dépenser fait parce qu’on le sent, parce que c’est ‘dans le flow’, parce que c’est fluide, est en fait, un investissement pour l’avenir.

Et inversement, quand il s’agit de ‘se prouver’ des choses, de ‘se lâcher parce qu’on l’a bien mérité’, de ne ‘pas décevoir’ ou de répondre à une peur ou un besoin par une méthode rapide, palliative et compulsive (comme le shopping, la bouffe, les sorties pour ‘oublier’ ou même l’achat de formation !), là il s’agit d’une perte sèche.

C’est vrai pour tout, peu importe votre niveau de revenu aujourd’hui.

Vous hésitez entre deux robes, mais aucune des deux ne fait ’tilt’ —> n’achetez en aucune.
Vous hésitez entre deux robes car vous vous sentez profondément bien dans les deux —> achetez les deux.

Car qui sait, ce seront peut être les robes qui vous feront vous sentir tellement bien dans un rendez-vous pro, ou en parlant à une conférence, et qui vous feront décrocher un contrat pour 10 fois plus.

(Vous voulez une anecdote : je viens de remarquer qu’à chaque fois que je me fais une manucure/pédicure, je gagne de l’argent car je me sens super bien ! Il est temps que j’y retourne)

Et que ce passe-t-il quand on est ‘limite’ financièrement. C’est pareil, c’est un choix.
Le choix de ne pas être dans le rouge est AUSSI un choix de l’amour. C’est prendre soin de vous, et ne pas être dans l’anxiété.
Entre dépenser, et ne pas dépenser, vous devez choisir ce qui vous semble le plus juste à ce moment précis, vous apporte le plus de paix et de sérénité.

Même quand la situation est tendue, vous pouvez choisir d’investir en vous disant : je sens que cela va me revenir au centuple.
Ou vous pouvez choisir de vous dire : cela me crée trop d’angoisse, ce n’est pas le bon moment.

**Comment je « gère mon argent »?**
Une amie m’a posé cette question.

Je ne dirais pas que je le ‘gère’ mais j’ai des principes financiers très liés à la fluidité, l’intuition et l’abondance.
– Quand je dépense dans le flow : l’argent me revient x10
– Dès que je le ne le sens pas, je dis non (je dis non 99% du temps)
– Je suis très claire sur POURQUOI je veux de l’argent.
– L’argent vient à moi avec facilité et fluidité. C’est une décision, une affirmation, et par conséquent, la vérité aujourd’hui.
– Je ne souffre pas pour le gagner.
– Je ne me ‘prive’ de rien, car je dépense dans le flow et l’argent me revient.

Je travaille chaque jour sur moi pour accepter l’argent dans ma vie, et pour avoir la clarté de le dépenser dans ce qui me semble ‘juste’ pour moi.
Et ça a pris du temps de calibrer ces choix, et je me trompe encore de temps en temps.

Et ces dépenses peuvent être un salaire de mon équipe, ou une robe à 300 euros, ou accompagnement à 12000 euros. Du moment que c’est juste pour moi, tout va bien, et je sais que l’argent va me revenir.

Je travaille aussi chaque jour pour avoir la clarté de dire non à ce que je ne sens pas : un prestataire, une expérience, une sortie, des chaussures à talons trop hauts. Et comme je l’ai dit plus haut, je dis non la très grande majorité du non. ‘NON’ est d’ailleurs ma réponse par défaut (on en reparlera, ça vous dit ?)

En conclusion : dépenser en conscience et quand c’est fluide, c’est ce qui fait toute la différence.

A VOUS :

1- Pourquoi voulez-vous de l’argent ? Pour quoi faire avec ?
Plus vos rêves seront grands, plus vous en recevrez pour les financer.
Pourquoi ? Parce que l’argent est fait pour circuler.

2- Si vous avez une somme disponible que vous ne touchez pas : quelle est votre intention pour cet argent ? A quel objectif / rêve / envie va-t-il répondre ? Que pouvez-vous faire aujourd’hui pour activer ça ?

3- Scannez vos dépenses des dernières semaines : lesquelles étaient des dépenses de la haine ? lesquelles étaient des dépenses de l’amour ? A partir d’aujourd’hui, à chaque moment de dépenser, demandez-vous simplement, si vous le sentez bien, ou si c’est autre chose d’un peu plus ‘dark’ qui se joue.

4 – J’ai écrit tout un cours gratuit sur l’argent – vous pouvez vous y inscrire gratuitement aujourd’hui : http://tinyurl.com/hwypg8c

J’ai hâte de voir ce que vous allez créer 🎉
Lyvia, Libératrice du feu 🔥🔥🔥

PS : #BABYPRENEUR EST LÀ. Tu es entrepreneure. Tu es prête à te lancer. Tu sais ce que tu veux proposer et tu es pleine d’envie, d’idées et d’excitation. MAIS… tu bloques ! Tu n’as AUCUNE idée de comment on lance un business en ligne. La technique te bloque, et ta motivation flanche.
Tu aimerais que quelqu’un te prenne par la main et te dise : en x temps, tout ton business tourne.
C’est possible ! Avec #BabyPreneur, la meilleure formation de la Terre pour lancer ton business sur internet
—> https://lyviacairo.com/babypreneur

Dans BabyPreneur, on t’apprend TOUT ce que tu dois savoir :
– Comment créer une liste d’email et envoyer des newsletters super cool
– Comment mettre un produit en ligne
– Comment créer une plateforme de membres pour tes clients
– Comment le vendre sur internet
– Comment faire un lancement
– et un tas d’autres choses !
Et bien sur, on t’explique tous les mots barbares comme upsell, affiliation, evergreen et compagnie
ET en plus de tout cela, je te donne de nombreux conseils pour garder un excellent état d’esprit pendant la mise en place de ton activité en ligne et son lancement,
Tout ça, en 6 semaines. Ca veut dire qu’avant les grandes vacances, tu as tout ce qu’il faut pour te lancer.
—> https://lyviacairo.com/babypreneur
`1
Pour le coup, si tu es sérieuse à l’idée de te lancer, que tu sens que c’est le moment pour toi, et que tu t’es sentie freinée pour tout un tas de raison, c’est LE meilleur investissement.
Rejoins-nous !
—> https://lyviacairo.com/babypreneur

Photo : mon carnet !

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.