Juin, le mois où je me suis rassemblée. Le mois où je suis passée du chaos au flow : tout est lié

juin, le mois où je me suis rassemblée

Cela fait un moment que je veux faire un bilan de mois de juin.

A mes oreilles, j’ai remplacé Ed Sheeran (‘I’m in love with the shape of you’) par Justin Bieber (‘you ain’t got to make your mind up, right now, no rush, no pressure….’). Je sais, rien ne va plus. Je crois que ça passe un level niveau sexitude ceci dit… oui, non, oui ? Ok, bref.

Juillet a commencé sur les chapeaux de roues, et avant de me laisser emporter dans le tourbillon d’un nouveau mois, je veux faire une pause et réaliser, en vrac surement, ce qe le mois de juin 2017 a changé à ma vie.
Tranché en plein milieu par le 15 juin, jour de mon départ de NYC. Jour de mon passage sur une chaine nationale.

Juin 2017. Let’s go !

Ce qui s’est passé :

Juin, c’est le mois où j’ai déménagé de mon appartement parisien. Le mois où j’ai trié toutes mes affaires. Le mois où j’ai réussi à faire tenir toute ma vie dans 8 cartons stockés chez une amie. J’aurais pu faire encore moins… mais j’avais besoin d’avoir l’impression d’avoir encore… un peu.
Début juin… j’ai honnêtement détesté début juin.
Les meubles ne se vendaient pas. J’étais stressée par le fait de vider l’appartement, toutes ces petites choses qui trainent et dont tu ne sais pas quoi faire.
Toute une vie à se débarrasser. Eh puis, bien sur, le deuil d’une partie de ma vie. D’une relation, d’un quartier avec ses habitants et ses cafés, d’une ville aussi.
Je ne reviendrai plus vivre à Paris. J’ai pris cette décision ici.

C’était lourd et chiant et pas fluide.
Tellement qu’à un moment j’ai voulu garder l’appart, juste pour éviter d’avoir à le déménager.
Puis j’ai réalisé qu’il fallait ABSOLUMENT que je le quitte.
Alors vaille que vaille, les meubles sont partis.

En parallèle je tournais mon premier reportage sur France 2, dont la date de diffusion a été avancée. La France entière allait savoir que j’aime l’argent, ah !

Et dans tout cela, j’ai lancé l’offre dont je suis la plus fière à ce jour : Amazones.
Amazones a illuminé la première partie de mon mois de juin.
Avec CashStephanie, on a pensé à cette offre assises sur une table de café : il était temps.
Il était temps que je crée mon propre groupe de femmes révolutionnaires et que je transmette à un niveau plus élevé ce que j’ai appris toutes ces dernières années.
J’ai ressenti ce besoin puissant de servir de guide et de modèle à des femmes françaises et francophones, prêtes à faire une différence.

Juin (j’en suis toujours avant le 15), c’est aussi le moment où j’ai commencé à admettre que j’étais ‘connectée’. Que l’intuition et l’Univers n’étaient plus des mots que l’on balance comme ça, mais des concepts bel et bien ancrés dans ma vie. Mon intuition s’est énormément développée ces derniers mois, et ce qui était anecdotique (oui oui, suit ton cœur, ton intuition) est devenu plus que ça. C’est devenu une responsabilité. La responsabilité pour moi de développer certaines habilités que j’avais tendance à ignorer ou à minimiser.
Peu avant mon départ à NYC j’ai passé une journée avec mon amie Marjorie Llombart, avec qui j’ai testé une dimension complètement nouvelle de la spiritualité.
J’y ai appris sur les nœuds qui m’empêchaient de m’élever, sur mon identité et mon essence, sur la direction que ma vie prendrait dans les mois à venir.

Tout cela s’est passé en vrac et en mic mac alors même que je faisais des aller-retour entre mon ancien appartement et en Airbnb, traversant les Buttes Chaumont en baskets jusqu’à 5 fois par jour.

Ça bougeait tellement que j’ai même hésité à partir à New York.
Pendant quelques jours, juste avant mon départ, je n’arrivais même plus à écrire.

Pas la place. Dans mon cœur, dans ma tête.
Et mes tripes trop occupées à digérer tout ce qui se passait.

Eh puis… j’ai rendu mon appartement. J’ai acheté une grande valise. J’ai fait mes bagages. J’ai sauté dans un Uber.
Et je suis partie.
Direction Charles de Gaulle pour m’envoler à NYC.

Et là…. Tout a basculé.

Dans le Uber déjà, j’écrivais.
Puis dans l’avion.
Puis tous les jours depuis en gribouillant dans mes carnets.

Arrivée à NYC, j’ai eu enfin l’impression de respirer. Que mon cœur s’ouvrait. Et que je pouvais être moi. Que moi. Avec aucune obligation ni contrainte… aucun truc chiant.

Et les graines plantées dans le chaos les deux premières semaines de juin ont commencé à germer.
Ma connexion spirituelle s’est développée.
L’émission TV a été bien reçue et nous a ramené de nombreux lecteurs.
8 des 12 Amazones ont été sélectionnées.
Mon équipe a grandi. A chaque fois, dans le flow, sur un coup de tête, parce que c’était juste.

Nous sommes 10 maintenant, avec comme dernières additions Isma et Gaia.
Dans ma vision pour cette année nous sommes 12, ainsi nous sommes proches.

J’ai sorti la première partie de mon roman érotique, le truc que je n’aurais jamais cru réussir à faire.

C’est aussi le mois où j’ai donné, donné, donné, et reçu, reçu, reçu.
J’ai fait les premiers dons à ma communauté, permettant de très beaux projets.
Et je savais qu’en donnant, j’allais recevoir, car c’est l’essence même de pourquoi j’ai ce business.

Et en donnant. On a reçu. Énormément.
De l’amour, de la gratitude, du soutien.

Et aussi, accessoirement, beaucoup d’argent.
Ce mois-ci nous avons atteint notre plus gros revenu cash depuis la nuit des temps.
Largement supérieur au précédent, passant de 36k ttc en avril > 27k ttc en mai à > 71k ttc en juin (59k ht)
Nous avons facturé pour 200k HT à recevoir sur les mois à venir.
(Je dis les chiffres car je sais que vous êtes curieux).

On pourrait regarder les stratégies et tactiques qui ont permis ça, mais au fond, ce qui a fait une grosse différence est que :
Nous n’avons lancé et promu que ce qui était juste et fluide. Annulant et reportant de nombreuses choses
Je me suis autorisée à créer des choses que je ne m’étais pas autorisée avant, comme mon Mastermind
J’ai aussi et SURTOUT travaillé sur mon état d’esprit beaucoup plus ce mois de juin que les mois précédents, pendant parfois 3 heures par jour à creuser, dépasser croyances et blocages et réaligner.
Et la conséquence a été de sortir les textes les plus profonds et vulnérables que je n’ai jamais écrit.

J’ai été très connectée à mon intuition en juin (je le suis !) c’est ainsi que m’est venue l’idée d’une promo flash !

Ce chiffre, il ne nous étonne pas. Et à la fois il nous surprend. On l’a fait naturellement et sans souffrance.
Et mon engagement pour les mois à venir est de continuer à faire les 3 choses que j’ai dit plus haut.
En résumé : rester dans le flow. Vaille que vaille.

A NYC, je me sens chez moi. L’énergie me va bien. Il y a une vibration qui me fait me sentir à ma place.
Je n’ai pas décidé si j’envisageais d’y rester plus longtemps. Je me laisse porter.
J’ai aussi fait de très belles rencontres, et retrouvé des amis et connaissances que j’avais perdu de vue.
Je suis reconnaissante de cela, ce sont des personnes que je n’aurais peut être pas croisées si on était tous à Paris.

Ce que j’ai appris de ce mois ci *

J’ai appris, encore plus profondément, la foi.
La foi que quand j’écoute mon intuition et que j’agis en fonction de ce qui est 100% juste, je ne peux pas me tromper. Même si cette décision mène à un obstacle, cet obstacle mènera vers quelque chose de beau.
J’ai vraiment appris à lâcher sur le contrôle. A laisser mon équipe se charger de certaines choses. A me laisser porter par l’intuition, même quand elle me poussait à faire des choses inconfortables. Et c’est le travail que je continue à faire en juillet. La foi qu’en me connectant à mon intuition moment après moment, je saurai exactement ce que j’ai à faire, et qu’une fois l’action en place, elle portera ces fruits.

Je précise que c’est d’autant plus facile pour moi car j’ai une discipline en place qui me cadre.
Je vous recommande de commencer par là. Dans ma routine, il y a :
de la méditation,
du travail sur l’était d’esprit dans mon journal,
le partage de mon message (écrit + live) et
la vente.
Tout ça au quotidien.
Je suis capable de faire tourner mon business dans le flow parce que j’ai cette structure en place et que je n’ai pas à y penser.

Mon engagement est pour le flow et la vérité. Et mon travail principal porte sur la foi que je peux atteindre tous mes objectifs de vie… juste en existant.
Je peux gagner de l’argent juste en existant. En faisant ce qui est juste et cool et fun à un moment T. Et c’est tout.

Ce mois-ci, j’ai aussi beaucoup réfléchi à l’amour et aux relations amoureuses.
Alors que j’ai déconstruit nombre de mes schémas (Dieu merci) dans l’optique d’entrer dans une future relation dans de bonnes bases, j’ai compris tellement de parallèle entre l’argent et l’amour.

Mon objectif est de gagner de l’argent juste en existant. En suivant ce qui est juste, et en passant à l’action dans le flow.
Et en amour aussi, mon objectif est de trouver l’amour juste en existant (ou qu’il me trouve)
Pas besoin de se contorsionner, ou d’être quelqu’un d’autre.
Je peux être moi, agir en étant moi, et ça suffit.

(Psstt : je vous rappelle qu’être moi suffit ne veut pas dire qu’on ne fait rien, au contraire ! La foi sans action ne sert à rien).

Ainsi la deuxième grande leçon de ce mois de juin est que… tout est lié.

On ne peut pas compartimenter sa vie. Chaque aspect en influence d’autres. Et chaque facette de nous est reflétée dans une autre.
Notre corps, notre âme, notre cœur, notre esprit. Tout est lié.
L’argent, l’amour, les relations, la foi. Tout est lié.
Le business, le ‘hustle’, la spiritualité. Tout est lié.
Nos relations pro, perso, dans le couple. Tout est lié.

Et pendant longtemps, j’avais laissé des parties de moi vivre séparément. En ignorant les unes des autres.
Juin est pour moi le mois où je me suis rassemblée.

Où je suis Lyvia, solide, en entier.
Une et multiple, entière.

:::

Comme chaque mois, pas mal de réalignements ont eu lieu. Le principal étant le fait que je ne veux plus vendre de nouveaux programmes en ligne. J’ai de nombreux autres projets à la place.
Juillet, comme je vous l’ai dit, sera sous le signe de la foi. La foi que les choses peuvent fluides, simples, évidentes, sans que j’ai à me forcer ou lutter ou me contorsionner.
J’ai toujours eu cette philosophie, mais avec des objectifs financiers élevés (100k ttc/mois puis 200k ttc/mois) il est facile de se laisser perdre dans le tourbillon du ‘comment’. C’est surtout quand on a ces objectifs qu’il ne faut PAS ce perdre dans le tourbillon du comment.
La foi, que ce qui est bon pour moi me parviendra, dans tous les aspects de ma vie, si je m’écoute.
Ainsi juillet sera sous le signe de l’intuition, et encore plus engagée dans mon flow.

Ce sera un mois de voyages également. Je pars à Miami quelques jours, puis à Los Angeles où j’assiste à un séminaire.
SweetOraline sera avec moi à LA puis NYC pour tourner quelques vidéos super cool. J’ai vraiment hâte de ces voyages. Je suis déjà allée à LA plusieurs fois mais jamais à Miami, où je vais rendre visite à une bonne amie que je n’ai pas vu depuis un moment.
J’aime être libre de voyager ainsi. C’est un grand privilège.

La foi et les voyages.

C’est pas mal comme programme non ?

Bilan de mi-année

Stéphanie m’a donné l’idée de faire un bilan de mi-année.
Honnêtement ma vie a tellement changé, que j’aurais du mal à résumer.
Mais je vais essayer.

Au début de l’année, j’avais de grands rêves, sans savoir si et comment je vais les atteindre.
Aujourd’hui, non seulement je sais que je vais les atteindre, mais je sais que je vais les atteindre dans le flow et le fun.
Au début de l’année, j’avais peu de produits à vendre, et mon business modèle se mettait tout juste en place.
Aujourd’hui, après avoir lancé une dizaine de programmes dans le flow et pour le fun, nous avons une panoplie de ressources pour les personnes qui veulent travailler avec nous.
Au début de l’année, je fantasmais d’avoir un mastermind et de faire des retraites.
Aujourd’hui, je le fais. Et c’est génial.
Au début de l’année, j’ai généré 8k de cash (en janvier).
Aujourd’hui, 6 mois plus tard, j’ai généré 71k. Oui je sais, c’est ouf. Et en même temps c’est évident vu la façon dont je travaille.
Au début de l’année, je travaillais seule avec 2 assistantes 2h à 3h par semaine.
Aujourd’hui, j’ai une équipe de 9 femmes formidables qui travaillent à mes cotés.
Au début de l’année, j’étais dans une relation pas toujours fluide.
Aujourd’hui, je suis dans la plus fluide des relations, avec moi même 

Et vous, comment a été votre mois de juin ? Quel est votre focus pour juillet ?
Et dans ce que je partage ici, que pouvez-vous appliquer à votre vie pour atteindre votre prochain objectif ?
Si je peux par la même occasion vous inspirer à passer à l’action, ça me plait.

Plein d’amour dans votre direction,
Vaille que vaille,

Lyvia, Libératrice du Feu

:::

!!! BREAKING NEWS !!! – Notre programme GRATUIT sur le corps et l’esprit est LA !!!

Ce mois ci, je veux vous transmettre le principe que tout est lié. Regarder avec vous tous les aspects de votre vie, afin d’y rajouter flow, aisance et intégrité. J’ai envie qu’au moins pour cette fois, ce contenu soit accessible au plus grand nombre. C’est pourquoi j’ai créé un programme de 30 jours ENTIÈREMENT GRATUIT :
 » 360 degrés, 30 jours pour aligner le corps et l’esprit. « 

Pour t’inscrire, c’est jusqu’à dimanche 9 juillet —> https://lyviacairo.com/360degres/

 

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.