Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

Se laisser porter par le désir et le plaisir… Encore un truc de hippie?

VISUELS-DES-ARTICLES-10-6-1

Si je me laisse porter par ce qui me fait plaisir, par ce que je désire, alors je peux atterrir quelque part que je n’aurais jamais su imaginer, plus grand et plus fort que ce que je peux rêver.

Il faut comprendre que je suis quelqu’un qui, naturellement, aime tout contrôler. Cela me donne une illusion de stabilité.

Et surtout, je me dis que comme ça, c’est ultra-efficace.
« Tu as pensé à tout : le plan A, le plan B, si ça ça arrive, alors on fait ça, etc. »
(Mais je me soigne quotidiennement, sinon je ne pourrais pas faire mon métier !)

Ceci dit, quand on tâche de « contrôler » ce qui se passe pour nous, quand on donne des ordres à notre destin en lui disant : ça va se passer comme ça et pas autrement, on se prive d’un bon nombre de surprises.

De surprises plutôt agréables.

« Désir » est un mot qui est souvent revenu pour moi ces derniers jours.

La semaine dernière, j’avais une session avec une ancienne cliente. Aujourd’hui je suis sa cliente, elle m’accompagne sur plusieurs projets de livres. On a identifié que j’avais un problème « d’espace ». Je ne laisse pas la place à la partie de moi qui veut simplement s’assoir au calme et… écrire des livres. Parce que… tellement de choses sont plus gratifiantes à court terme que de se lancer dans un projet de livre ! (comme écrire ce post, ha !)

Une fois qu’on a identifié ça, je me mets à chercher des solutions. Je me dis : ‘ok, je vais me prendre deux jours par semaine pour faire ça, ça va le faire’.

Et là Marion me dit : non, tu n’as pas à décider. ‘Connecte-toi à ton désir, du désir vient la motivation’.

C’est quoi cette histoire de désir franchement ? En quoi ça m’aide de ‘suivre mon désir’, cela n’a pas l’air pratique du tout…

C’est encore un truc de hippie ça !
(pardon les hippies, je vous aime bien)
(j’ai peut-être un truc avec les hippies, c’est pas la première fois que je dis cette phrase)

Et ce matin encore le mot me rattrape, couplé avec ‘plaisir’.

J’échange avec l’une des personnes qui s’est inscrite à mon ‘expérience de 21 jours’ – « Même pas peur ». L’intention initiale de ces 21 jours est de vous faire parvenir à sauter le pas sur des choses qui vous immobilisent aujourd’hui. De dépasser votre peur d’agir.

Et en échangeant avec J, je réalise qu’elle a lu autre chose, entre les lignes de ce que j’ai écrit. Autre chose que je n’avais pas prévu. (comme quoi, le flow nous emmène à des endroits inexplorés)

En résumé, elle me dit :
Le métier que je fais ne me correspond pas. J’aime de nombreuses choses, j’ai beaucoup de talents, mais je n’y vais pas. J’ai peur de ce que cela signifie financièrement et en terme de changement. Je sens qu’il y a des choses plus naturelles chez moi, mais j’ai peur d’y aller. Je veux aller vers ce qui me fait plaisir, au delà de la peur. J’aimerais qu’une voix positive me dise : vas-y, c’est ça !

Quand j’ai pensé ce programme, je n’avais pas imaginé ‘tout’ ça… mais maintenant qu’elle me le dit, je me dis : pourquoi pas ?

Pourquoi est-ce si difficile, de se laisser porter par le plaisir ?
– Parce que le ‘plaisir’, ça n’a pas l’air très pratique comme concept. Parce que ce n’est pas ça qui nous fera « gagner notre vie », n’est-ce pas ?
– Parce que le ‘plaisir’, ce n’est pas une stratégie à long terme !
– Parce que c’est pour les gens ‘pas sérieux’, le plaisir, mais enfin !

Et si je vous disais qu’en fait… c’est la seule stratégie qui compte ?
Et si je vous disais que suivre ce qui vous fait plaisir, qui vous fait envie, c’est le moyen le plus rapide, efficace, et impactant d’arriver à la vie que vous voulez vraiment : vous me croyez ?

J’ai décidé dans mon activité de ne faire que ce que je kiffe. C’est écrit sur un post-it au dessus de mon bureau.

Absolument tout ce qui n’est pas fluide doit partir. Si ça coince, j’arrête. C’est aussi simple que ça.

Et ce qui est fluide doit être amplifié et multiplié. Absolument pas retenu.
Pourquoi ?
Parce que si c’est fluide, alors cela signifie que je le fais bien, avec plaisir, et avec efficacité.

Ca se sent en face, on sent quand vous faites les choses avec bonheur et envie. Vous le communiquez.
Vous avez de la place, de l’espace, pour faire encore mieux ce que vous faites déjà bien !

On vous fait confiance quand vous invitez, proposez, vendez.

*Peut-être avez-vous entendu parler des talents ?
Eh bien, un talent est une chose qu’on fait bien, avec facilité ET plaisir.
Et c’est en capitalisant sur ses talents qu’on a le plus de chance de réussir dans sa vie professionnelle.

Pourquoi ?

Parce qu’on est efficace, on est bon à ce qu’on fait ET comme on le fait avec plaisir, cela ne semble pas être du travail. Notre énergie s’en retrouve renforcée – et donc on peut tenir sur la durée.
Vous autorisez-vous à vous laisser porter par le plaisir ?
C’est possible que non.
Parce le plaisir fait peur.
Parce que c’est intangible, on ne sait pas vers quoi il va nous mener.
Parce que ce qu’on fait bien, avec facilité et avec plaisir, on ne croit pas que c’est ce qui pourra nous nourrir un jour ! Et pourtant… si !
Je vous propose de rejoindre mon programme Feu – Il s’adresse à toutes les personnes qui ont un fort message à transmettre, et qui souhaitent le transmettre haut et fort !!!

Comme d’habitude, c’est une aventure. Si toi aussi tu as envie de de prendre ton rôle de grain de poussière très à coeur et que tu as envie de porter ton message HAUT et FORT, le programme FEU est disponible ici : https://lyviacairo.com/programmefeu

Une belle journée à vous !
Lyvia

(article publié le 23 novembre 2016)

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.