Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

La police de la vie

La-police-de-la-vie

Le matin, ils se réveillent,
Enfilent leur pantalon,
Et mettent leur casquette.

Leur livre de lois sous le bras,
Ils avancent,
Le nez en l’air,
L’œil à l’affût,

Pour vérifier au millimètre,
Que tu vis la vie comme tu dois.
Que tu vis comme tu dis.

Tu comprends, eux ils ont été à l’école de
‘Voici comment tu dois être’
Et si tu sors de leur cadre un millimètre,
Ils te tapent sur les doigts.

Quoi, tu dis quelque chose et tu fais une chose qui semble être le contraire ?
Tape sur les doigts.

Quoi, tu affirmes un certain nombre de valeurs et tu ne les incarnes pas à 1000% ?
Tape sur les doigts.

Tu dis que tu es spirituelle et ta maison n’est pas feng shui ?
Tape sur les doigts.
Tu dis que tu es athlétique et tu manges un carré de chocolat ?
Tape sur les doigts.
Tu dis être vegan et tu manges un bout de fromage ?
Tape sur les doigts.
Tu prônes la positive attitude et parfois tu déprimes ?
Tape sur les doigts.

La police de la vie est là pour s’assurer que tu fais la vie ‘bien comme il faut’.
Parce que tu comprends,
La police de la vie, elle, elle a tout compris.
Elle n’a pas un cheveu qui dépasse,
Elle fait tout bien comme il faut.
Elle est ‘authentique’ et ‘alignée’
Et toi qui ne l’es pas toujours – et qui l’admet – tu fais partie des gens qu’il faut sauver.
Ben oui, on ne va pas te laisser continuer comme ça !

Alors toi, peut être, quand tu les vois passer,
Tu te dis…
Ils ont peut être raison.
Qui sait… peut être que je pourrais pousser… encore un peu plus.
Cette histoire d’être ‘moi’ c’est un peu compliqué…
Quand on demande tout ça…
Et pourtant… tout ce qu’ils disent là…
Ce n’est pas vrai, ce n’est pas moi…
D’où ça vient ? Qui leur a dit ça ?

Tu veux un secret,
Très très bien gardé ?
La police de la vie ne sait pas qui tu es.
Elle ne t’a probablement jamais rencontré,
Et ne comprend pas ta complexité d’être humain.

La plupart des gens qui te connaissent et qui t’aiment ne te taperont pas sur les doigts.

Et tu veux un deuxième secret…
Leurs sources sont souvent erronées.
Elles ont vu passer un bout d’information,
Une bribe par ci,
Une bribe par là,
Parfois des choses que toi même tu as dites, bien sûr.
Et avec cela, tirera des conclusions
Prendra des décisions,
Sur qui tu es et qui tu n’es pas.
Il ne lui en faut pas beaucoup franchement.
Parfois 3 lignes suffisent.

La police de la vie n’hésitera pas à venir te remonter les bretelles, chez toi.
‘C’est pour ton bien, tu sais’, elle te dira.
Elle viendra sur ta page, dans ton salon, dans tes emails et dans tes conversations.
Elle te montrera à quel point là, franchement, tu es à côté de la plaque.
Et t’indiquera le ‘droit’ chemin – Le sien.

Tu seras là en train de traverser la vie tranquille, du mieux que tu peux,
Et elle te dira : peut mieux faire,
En se basant sur des faits qui ne sont même pas les tiens.

Elle te dira : tu mens.
Et tu te répondras : ah bon ?

Ah.. la police de la vie.
Elle pourrait t’agacer, tu pourrais vouloir te défendre.
Tu voudrais expliquer par A + B qui tu es,
Et lui montrer là où elle s’est trompée
Et ce qu’il y’a à savoir,
Sur la personne complexe, non lisse, et carrément pas parfaite que tu es.

Mais au fond, cela ne l’intéresse pas.
Tout ce qui l’intéresse c’est t’observer,
Tapie dans la brousse
Surveiller tes moindres faux pas,
Et te sauter dessus en disant :
‘Ah je t’ai eu !’
En te tapant sur la tête avec les preuves fausses qui sont le fruit de son incompréhension, et souvent, disons le, son manque d’investigation.

Face à la police de la vie,
La meilleure réponse c’est de te rappeler,
Qui tu es,
Ce qui est vrai chez toi,
Ce qui ne l’est pas.

C’est admettre tes propres recherches, incohérences, doutes et confiances.
De te rappeler que ce que la Police voit de toi, n’est qu’un tout petit bout de quelque chose…
De tellement plus grand.

Et te rappeler que…
Les gens qui te connaissent,
Les vrais, ceux qui savent,
Les gens qui t’aiment,
Qui te voient en entier et prennent la peine de creuser,
Jamais ils ne viendront avec leurs bâtons.

Cela signifie donc que…
Ceux qui attaquent, critiquent, froncent des sourcils ou claquent la langue en se disant ‘haaan, tu as vu ça !’…
Ne sont pas tes gens.
Ils ne chercheront ni à te comprendre,
Ni à savoir la vérité.
Ou ils feront semblant, pour mieux t’embusquer.

Ils seront beaucoup plus pressés à prouver qu’ils ont raison.
Que tu es petit,
Et qu’ils sont grands.
Apprendre à te connaître n’est pas leur motivation.
Même s’ils montrent le contraire,
Ils ont formé leur opinion depuis longtemps.
Peut être qu’un jour ils changeront,
Et creuseront, poseront des questions.

Mais dans tous les cas, c’est ok.
Car les vrais savent.
Et toi aussi tu sais.

Hausse les épaules,
Continue d’avancer,
Car seul toi sait qui tu es,
Et quelle est ta vérité.

Have a good day

Lyvia

Ps : j’ai beaucoup à vous raconter !
Hier :
– j’ai parlé à des élèves de mon ancien lycée pendant deux heures. C’était génial et je ne me sens jamais aussi utile que quand je parle à des jeunes
– je suis passée pour la première fois au JT, sur un plateau Live. J’adore la caméra et j’ai de plus en plus d’opportunités de passer devant. #signe?
– Ma première vidéo a été publiée sur la page FRAICHES. C’est une vidéo sur la masturbation les commentaires sont géniaux ! À l’heure oú j’écris, il y’a près de 100000 vues :

La vidéo ici !

Je prendrai le temps de digérer tout cela et d’écrire plus longuement dessus, mais honnêtement, je suis juste vraiment reconnaissante de pouvoir transmettre mon / mes messages sur autant de diverses plateformes. Le message est le message est le message. Vaille que vaille !

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.