Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

Es-tu un écrivain qui n’écrit pas ?

Copy-of-VISUELS-DES-ARTICLES-10
0 Partages

J’écris des livres depuis que je sais tenir un stylo. Des histoires d’extraterrestres, de jumeaux, de petite fille qui se balade dans les bois. J’ai écrit des bribes d’histoires dans des carnets que je ne sais plus compter, et j’ai toujours fantasmé d’être un auteur connu.

Et pourtant, il y a un peu plus d’un an, je n’avais toujours pas écrit de livre !
Nous étions autour de cette date, le 20 décembre 2016 quand j’ai écrit à ma communauté : c’est le moment.
Je ne peux plus reculer, j’en ai assez de tourner autour du pot, c’est bon, je l’écris ! J’ai proposé à ma communauté – certains d’entre vous à l’époque – de l’acheter. Avant même qu’il soit écrit.
Et 50 l’ont fait ! 50 personnes dingues, motivées, et à qui je voue une gratitude sans borne.
Je m’étais donné le mois de janvier pour l’écrire : du 1er janvier au 31 janvier.

Je n’ai pas réussi. Ou du moins, j’ai oublié un petit détail en me donnant ce défi : la relecture.
J’ai compté deux semaines de relecture, pour assembler les pièces du puzzle, faire que tout fasse sens, et enfin arriver à un résultat assez correct pour être envoyé. Et là, j’ai envoyé ce livre aux 50 personnes qui l’avaient acheté.

Et là, j’étais officiellement écrivain.

1 an plus tard, j’ai 4 projets de livre sous le coude – deux dont je vous parlerai l’année prochaine… donc dans peu de temps.

Ce livre que j’ai écrit, Etre toi suffit (titre provisoire) a été accepté par une maison d’édition par le biais d’un email égaré. J’avais écrit fin 2016 pour parler d’un autre livre… ils ont retrouvé le mail en avril. En septembre je signais mon premier contrat d’édition.

Aujourd’hui, le livre a été relu et corrigé, et en voyant le résultat final, le fait que ce texte, écrit un an plus tôt, existe et soit encore vrai, j’avoue que j’ai eu une petite larme… ‘C’est moi qui ai écrit ça’. Oui, c’est moi. Je ne me suis pas laissée tombée les gars. Si tout va bien, nous devrions tous l’avoir entre les mains en mars-avril. C’est difficile d’attendre et ça vaudra tellement le coup.

En parallèle, il y a cet autre livre, un roman, sur lequel je travaille non pas depuis 6 semaines… mais probablement 6 ans !
C’était encore du temps où j’étais salariée. J’avais commencé à gribouiller dans des carnets, des scènes par ci, par là, me disant qu’un jour cela donnerait quelque chose, sans pour autant m’y donner à fond complètement. De temps en temps je reprenais l’histoire, reprenais, corrigeais, le perfectionnisme prenant le dessus.

Je n’ai repris ce manuscrit sérieusement que cette année. Relire, écrire, couper. Laisser les personnages évoluer.
Il y a 2 jours, j’ai terminé l’écriture de l’avant-dernière partie, et enfin, ENFIN, j’en arrive à la ligne droite.

Pourquoi je vous raconte tout cela ?

Eh bien.. écrire est l’un des exercices les plus paradoxaux que je connaisse :
– C’est difficile, laborieux, et ingrat par moment. S’assoir sur une chaise plusieurs heures d’affilée, en alignant des mots sans savoir ce que cela va donner… ça donne de grands moments de solitude
Et pourtant
– Il n’y a rien de plus gratifiant que de voir une histoire se construire et se dérouler sous nos yeux.

C’est pour moi l’alliage parfait entre la discipline et le flow.
La discipline te fait t’assoir sur la chaise.
Le flow porte tes doigts.

Et le plus difficile… c’est de t’assoir sur ta chaise !

Après mes voyages récents, j’ai réinstauré – ou en tout cas tenté de réinstaurer – cette discipline. Objectif : 4 heures d’écriture par jour ! D’écriture de livres – car j’écris un tas d’autres choses aussi !

Mais une contrainte sans challenge… ce n’est pas vraiment une contrainte pour moi, car au pire, je ne le fais pas, et il n’y a pas d’enjeu.

Alors je me suis rappelée mon aventure de début de l’année : comment j’ai écrit un livre en 6 semaines et comment il allait être édité. Et je me suis dit… aaaah, c’est la première fois que je l’annonce publiquement :

Pourquoi pas, en 2018, me donner le rythme de UN LIVRE TOUTES LES SIX SEMAINES !!!
Parce que… pourquoi pas !

Un écrivain qui n’écrit pas, il n’y a rien de plus frustrant. Et cette année.. je n’ai pas écrit tant que ça, en tout cas pas sur les projets de bouquins qui me trottent en tête !

Un livre toutes les six semaines.
Pendant un an (what?)
Parce que… pourquoi pas ???

Et pour que ce soit encore plus drôle, et soyons honnêtes, contraignant, et si vous vous embarquiez avec moi ?

– J’écris 1 livre toutes les 6 semaines, donc 2 livres en 3 mois
– Vous vous engagez à écrire un livre en 3 mois (en commençant doucement)
– Chaque jour, pendant 3 mois, je vous envoie les détails de mon processus d’écriture, les galères, les avancées, de l’inspiration et des coups de pieds au c*l + un conseil très précis pour avancer (note : je précise que ce ne sera pas gratuit)

L’idée : on trouve de nombreux conseils sur ‘comment écrire un livre’ sur le net, mais honnêtement, AUCUN de ces conseils ne m’a vraiment aidé.

Ce qui m’a aidé a été de suivre le processus de VRAIS auteurs, d’entrer dans les tranchées avec eux, de connaitre leur psychologie et ce qui pouvait bloquer et de l’adapter à moi ET
De me mettre une contrainte, en m’impliquant dans un groupe – parfois un groupe d’amis, parfois mes lecteurs/acheteurs) et vraiment une motivation, un challenge à aller au bout du projet.

Discipline ET flow.

A la fois avoir un cadre,
Dans lequel on évolue en étant soi.

Est-ce que cela vous dit de suivre ainsi mes aventures !!!
Je commence mon premier prochain livre le 1er janvier.
Il s’appellera…. Haaaa, je ne vais pas vous dire ! Mais si vous faites partie des personnes privilégiées qui suivront son écriture de près, vous saurez !

Envie d’être mis au courant dès que cette opportunité de rentrer dans ma tête – la tête d’un écrivain best seller à succès, of course !’ – commentez avec votre plus beau gif / emoji ou commentaire sous cette vidéo

Autre question : avez-vous toujours eu envie d’écrire un livre ? Qu’est-ce qui vous bloque ??

Je vous embrasse !!

Lyvia

Ps : un chat sur les genoux ou sur un clavier n’est PAS une bonne raison de ne pas écrire, au contraire !

0 Partages
F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.