Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

Être ENCORE plus Moi.

Copy-of-VISUELS-DES-ARTICLES-10-2

Je discutais avec ma coach, Kat, de ma nouvelle offre, Leela. Elle me dit : oh, c’est intéressant, je croyais que tu arrêtais les programmes en ligne. Je lui dis : oh mais, ce n’est pas un programme. Leela c’est moi qui m’exprime, raconte et transmets. C’est totalement dans la continuité de ce que je fais, dans la continuité de mon écriture – et il n’y a pas de promesse ou de but ou de direction. On se laisse juste porter par le flow.

Et là… oh oh.

J’ai réalisé que j’avais mis une définition derrière ce que l’on appelle les ‘programmes en ligne’. Ceux que je faisais avant, ceux que j’ai suivi. Avec un début, une fin, des modules. Une promesse de faire passer des personnes d’un point A au point B. Des attentes des participants envers moi, de moi envers moi, et au fond, un petit éloignement – même s’il n’était pas grand, de ‘juste’ être moi.

En effet, Leela n’est pas un programme ou une formation en ligne, pas selon la définition ‘classique’.

Mais si je décidais d’une nouvelle définition ? Qu’une ‘formation’ avec moi serait totalement..
Sans plan, sans attentes, sans modules, sans promesse précise. Juste… s’embarquer dans une aventure avec moi, une expérience.

Je pense que c’est vers cela que je voulais aller. Je pense que je ne me l’étais jamais dit comme ça. Mais les mots nous donnent, sans qu’on se rende compte, une série de ‘façons de faire’, et parfois juste changer les mots permet de faire un pas de côté et de voir les choses différemments. Leela est une expérience.

Quand j’ai dit à mes Amazones que je n’étais plus coach et que j’étais juste moi, eh bien, cela a modifié notre accompagnement.

Pour notre retraite en Guadeloupe, je n’ai pas prévu de module ou de promesse. De jours dédiés à x ou y. Si je l’avais faite trois mois plus tôt ça aurait été comme ça, mais comme je n’étais plus coach et que j’étais juste ‘moi’, il n’y avait aucun agenda.

Le soir, avant de me coucher, je posais la question de savoir qu’est-ce que je pourrais transmettre le lendemain pour permettre au groupe de grandir et d’avancer. Et le lendemain matin, je me réveillais avec l’intuition pour une question, une session, un jeu, une configuration.

C’est au milieu de la retraite, quand j’ai complètement lâché les attentes que j’avais envers moi et que le groupe pourrait avoir envers moi – notamment de passer d’un certain point à un autre – que j’ai pu recevoir clairement le message de : voici ce que je suis censée faire.

Les labels : ‘programmes en ligne’ ‘mentor’ ‘coach’ vont nous envoyer inconsciemment des informations sur ce que c’est ‘censé’ être. Mais si on enlevait tout. Et si on enlevait notre conception de ce que c’était ‘censé’ être, qu’est-ce que cela donnerait. Si peu importe ce que l’on fait était l’extension de nous mêmes ?

Pour moi ça donne ça :
J’observe, notamment avec ma famille en vacances chez moi, qu’il y a des choses que je fais maintenant comme je respire, peu importe le jour ou l’heure, et qui font partie de mon quotidien, et que je ne considère absolument pas comme étant du travail :
– Ecrire. Ecrire ce que je ressens, et aussi des petits bouts de fiction, penser à des histoires, créer de nouveaux personnages
– Ecouter et transmettre ce que je comprends, ce que j’entends comme message pour les gens, intuitivement, pour démêler des fils
– Donner des exercices d’écriture, de manifestation, de méditation, des rituels spirituels, juste pour le fun (chez moi on entend souvent la phrase ‘tiens j’ai un exercice pour toi !’).

Je crois, je SAIS que c’est exactement ce que l’on fait naturellement, comme on respire qui EST la chose qui va aussi nous rapporter de l’argent, de la visibilité, du succès, bref, ce qu’on veut.

Mais on a toujours, ou en tout cas souvent, cette sensation que ce n’est pas ASSEZ. Qu’il va falloir faire autre chose, mettre un certain emballage autour, pour que ça fasse ‘sérieux’ et pour que l’on s’autorise à faire payer.

Mais… et si ça suffisait ?

Et si être nous suffisait ?

Et si on n’avait besoin ni de cadre, ni de modules, ni de promesses. Qu’on invitait les gens à simplement s’embarquer dans notre monde, à vibrer dans notre énergie, à vibrer avec qui on est, comme on est – est-ce que cela ne suffirait pas ? Est-ce que être SOI ne suffirait pas.

Mais dans le plus simple appareil, sans même y mettre le packaging et les formes, juste comme ça nous appelle et absolument pas comme on l’attend de nous ?

J’ai l’impression que je comprends cela un peu plus chaque année. Qu’à chaque nouveau pallier, il s’agit de déconstruire un peu plus encore la conception que l’on a des choses, et de créer de zéro notre propre conception.

Je croyais que j’étais arrivée au bout de cette réflexion et en fait non. Il y a moyen d’être ENCORE PLUS moi dans ce que je fais et dans la forme dans laquelle je le fais.

Tout ce temps, j’essayais juste de rentrer dans des définitions qui n’étaient pas les miennes.

Mais alors.. ça ressemble à quoi, si je suis ENCORE PLUS moi.

Ohlala, rien que d’y penser, j’en ai des frissons ! Encore un exercice d’alignement ??

Ce qui ce passe c’est que :

– L’écriture est l’ULTIME priorité. Auteure et écrivain avant tout, je suis. Et j’arrive à tenir ce cap de toujours faire passer l’art en premier. TOUJOURS.
– Je me plonge encore plus à fond dans l’idée de suivre le flow, l’intuition, presqu’à la lettre. Je deviens presque religieuse dans cette quête d’écouter les guides et d’agir en fonction. Mon alignement devient une religion. Mon seul engagement est dans le flow.
– Je dis encore plus f*ck aux règles, aux façons de faire, aux attentes extérieures aussi. Je déconstruis toutes les boites et toutes les cases, et j’en crée de nouvelles. En fait, je fais cette exercice de toujours repartir d’une page blanche en n’écoutant QUE ce qui résonne à l’intérieur. Encore PLUS engagée à être moi. Wow.
– Je dis la vérité. Je vais chercher profond. J’accepte d’affiner, de revenir, de changer d’avis. J’accepte d’être mouvante. J’accepte d’être un exemple et à la fois de ne pas faire les choses parce qu’on les attend de moi.

Encore plus moi…
– C’est encore plus de folie, encore plus de chaos probablement.
– C’est encore plus de bordel, encore moins de règles
– C’est encore moins de personnes qui me comprennent (!) et encore plus de personnes qui accrochent et qui sont fidèles
– C’est non seulement ne plus me retenir, mais aller chercher au fond de nouvelles façons de créer. Vraiment laisser aller mon imagination dans tous les médiums, en ligne et hors ligne.

Déconstruire.
Démolir.
Défaire.

Toutes les cases, attentes, demandes.
Toutes les façons de faire, qui même si je ne les suivaient pas avaient influencé quelque peu ma conception;

C’est être plus radicalement MOI. Prendre des décisions encore plus courageuses, encore plus rapidement.
C’est aller plus vite au risque que encore moins de personnes n’arrivent à suivre.

C’est attirer à moi les personnes qui sont connectées à moi par une ENERGIE folle. Par parce que j’aurais employé tell ou tel mot, que j’aurais promis telle ou telle chose, mais parce que la vibration attire et est juste.

WOW.

J’écrivais plus tôt mon bilan pour 2017 et ce vers quoi j’avais envie d’aller, mais si je suis encore PLUS moi, que je crée les choses encore PLUS à ma façon, que j’invente de nouveaux modèles, et de nouveaux concepts, que je déconstruis les façons de faire et d’être et que je décide de zéro comment ça va être.. mais WOW. C’est évident qu’alors tout sera aligné !

Avec l’écriture en premier, l’art en premier, et c’est engagement de créer et faire des choses encore plus à MA façon.. eh bien c’est certain que cela va dépoter.

Ce texte, je l’avoue, je l’ai écrit surtout pour moi. Besoin de poser cela sur clavier, de l’ancrer, de le démêler.
Les mots ne transmettent pas ce que je ressens à l’intérieur, ce que je sens qui va bouger, mais croyez-moi, je sens de la puissance.

En gros : décider de nouvelles définitions pour tout. Ou créer nos propres définitions et concepts qui soient 100% en phase avec qui l’on est et comment on fonctionne.

Et c’est tout. Et c’est ça. Et c’est wow.

Et je le savais déjà, mais je le sais plus encore.

C’est un rappel pour moi et… un rappel pour toi

OhmonDieu… comment j’ai trop hâte !!!

Lyvia

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.