Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

Un jour avant la fin de l’année

Copy-of-VISUELS-DES-ARTICLES-11-2
0 Partages

– Voici le texte que j’ai partagé dans Leela hier soir. Il m’est venu l’intuition de vous le partager. Écrit d’une traite, sans respirer. Il est dédié à un public d’écrivain mais il fonctionne pour toute forme de création artistique, s’il y’a un art que vous mettez de côté –

18:19

C’est week-end. C’est un jour avant la fin de l’année.

Je n’ai pas encore décidé si j’écrirai dans Leela le week-end, mais j’imagine que parfois non, parfois oui.

Hier soir, j’ai écrit de minuit à 3h du matin ! Dans mon carnet, et des articles surtout.

Ce matin j’ai écrit de 10 heures à 13 heures. Encore dans mon carnet. Je sens que je suis dans une phase d’introspection. C’est peut-être la pleine lune…

Le 1er janvier arrive, le début de mon nouveau livre et… j’ai un peu peur.

J’ai peur de ne pas y arriver. J’ai peur de ne pas prendre le temps tous les jours. J’ai peur de laisser tomber.

J’ai peur de passer des jours sans écrire dans Leela parce que j’aurais mis mon art de côté. Et en même temps, c’est pour ça qu’on est là.

C’est pour écrire. C’est pour créer. Qu’il pleuve, qu’il vente. Et ne serait-ce que prendre une pause chaque jour pour écrire ici – et pour vous, lire et partager, est un moyen d’honorer cet art. De le garder dans sa vie.

Aujoud’hui j’ai écrit le bilan de mon année 2017.

Et je vais vous redire ce que j’y ai écrit. Cette année, je ne me suis pas beaucoup consacrée à mon art, pas autant que je le voudrais.

Et toute ma réussite en a perdu un peu de sens.

Réussir en faisant AUTRE chose que ce qui nous appelle.. ce n’est pas vraiment réussir.

Il manque toujours ce petit quelque chose, qui nous rend complet.

Et le tout est de mettre ce quelque chose en premier.

C’est vraiment, vraiment très important.

Peut-être que parmi vous, certains ont des entreprises, ou veulent vraiment réussir financièrement.

Peut-être que certains ont une famille, des enfants à élever et à s’occuper.

Peut-être que vous rêvez de voyages et d’aventure.

Et faire toutes ces choses là vous donnera l’impression d’avoir réussi votre vie.

Beaucoup mieux que beaucoup de gens si on est honnêtes.

Mais… ce ne sera jamais complet si vous n’écrivez pas. Jamais.

Et vous vous demanderez pourquoi, malgré tout ce que vous avez, vous ressentez une certaine mélancolie.

C’est parce que vous avez zappé votre art.

En juin 2017, j’ai fait mon meilleur mois financièrement, je me sentais parfaitement alignée. Et pourtant, suite à ce mois-là, j’ai ressenti une grande fatigue. En même temps ma vie avait beaucoup changé, mais j’ai eu envie de couper un peu, de m’isoler. J’avais assez donné.

Et puis cette phrase qu’on m’a dite a résonné : ‘pourquoi tu as besoin de vacances ? Crée une vie dans laquelle tu n’en as pas besoin.’

Et pourquoi j’en avais besoin ? Pour écrire. Pour avoir ces grands moments de vide où je peux juste m’épancher sur papier et rêver un peu. C’était en juillet, et c’est seulement 6 mois plus tard que je m’autorise à avoir ces grandes plages de temps pour me consacrer à ça.

Et je vous le dis, avant que ce soit trop tard :

– Votre réussite financière n’aura aucun sens, si vous n’écrivez pas.

– Votre réussite familiale n’aura aucun sens, si vous n’écrivez pas.

– Vos voyages, expériences, découvertes n’auront aucun sens, si vous n’écrivez pas.

Car à chaque fois, il manquera un petit bout de vous mêmes.

A chaque fois, vous ne vous montrerez pas en entier.

Et c’est dangereux, très dangereux. Car un peu plus de cela, sur un peu plus de temps, peut créer du ressentiment, de la colère, de l’aigreur.

C’est peut-être fort à dire, mais votre famille même en souffrira, si vous n’écrivez pas.

Car il manquera toujours un peu de vous.

Je me rappelle je crois, Cheryl Strayed qui mentionnait dans un podcast, que sa mère lui disait :

‘Je ne peux pas être une mère pour vous si je n’écris pas. Je ne peux pas.’

Et ce n’est pas un hobbie. Ce n’est pas quelque chose d’optionnel. Ce n’est pas quelque chose en passant.

Tout art, que ce soit l’écriture ou autre, est un feu au fond de nous qui DOIT être nourri car il nous nourrit.

S’il ne l’est pas, on perd des morceaux de nous, et cela peut mener à de la déprime, des dépressions, voire de l’addiction.

C’est une réalité.

Pour présenter au monde le meilleur de vous, la personne que vous êtes en entier, je vous en supplie, ECRIVEZ.

Rien n’est plus important. Et c’est en vous nourrissant de cela, que vous pourrez nourrir les autres.

J’ai peur car j’ai peur d’oublier ce que je vous dis ici.

J’ai peur de me réveiller dans deux semaines et d’avoir encore une fois mis l’écriture de coté. Parce que c’est tellement facile. C’est tellement plus simple de ne pas le faire.

Ça a l’air tellement facile pour d’autres, de s’y tenir, de tenir le cap, d’avancer. Et ça a l’air tellement difficile pour moi.

Et c’est pourquoi je prends un engagement quotidien, de vraiment honorer cet art.

Jusqu’au jour où la résistance sera moindre, et où ce sera seconde nature… comme pour respirer.

J’ai hâte de ce moment où s’assoir sur la chaise tous les matins ne sera pas dur. Je ne sais pas s’il arrivera. Mais en attendant l’engagement est là.

Leçon 5 : RIEN n’est plus important aujourd’hui que d’écrire ces FICHUS BOUQUINS ! Haha. Rien n’est plus importants aujourd’hui que d’écrire ces poèmes, ces histoires, ces biographies. Rien n’est plus important, le bonheur en dépend. Et ici, ensemble, nous nous serrerons les coudes pour ne pas lâcher.

Je compte sur vous. Vous pouvez compter sur moi.

L’engagement c’est d’avoir au moins un peu chaque jour un espace pour ça. Vous vous brossez les dents tous les jours n’est-ce pas ? Est-ce que vous prenez l’engagement de laisser l’espace tous les jours pour l’écriture ?

C’est le premier engagement.

Et chaque matin, il devra être répété. Et si vous flanchez par moment, il suffira de recommencer.

Mais vaille que vaille, on le fait. Encore 2 jours, et on commence. 2018 est l’année où les livres seront écrits.

0 Partages
F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.