L’amour partout

Lamour-partout

Je dis à mes clients : je t’aime
Je dis à ma coach : je t’aime
Je dis à mes lecteurs : je t’aime
Je dis à mes amis : je t’aime
Je dis à mon chéri (imaginaire ) : je t’aime
Je dis à ma famille : je t’aime

J’ai le je t’aime facile.
Il déborde de moi. J’ai tellement d’amour qui circule à l’intérieur que je ne sais pas quoi en faire parfois.

Je me rappelle ce camarade d’école qui m’avait tenu la porte du bus une fois et que j’ai embrassé sur la joue en disant : je t’aime.

Quand sommes-nous devenus radins en je t’aime.

Je t’aime fait peur.
Je t’aime intimide.
Je t’aime soulève des questions.

‘Est-ce que je dois le dire aussi ?’
‘Est-ce que c’est vraiment sincère si c’est dit aussi facilement ?’
Et plus profondément :
‘Est-ce que je le mérite ?’

Non, oui, oui.

Je vais vous dire ce que veut dire je t’aime.
Ce qu’il veut dire pour moi en tout cas.
Et pourquoi il est toujours sincère, même quand sorti de nulle part.

Je t’aime, mon je t’aime, veut dire ça :
– Merci. Tu illumines ma vie. Tu la rends plus belle et grace à toi, je me sens vibrer.

– La personne que tu es, en entier, est formidable. Je ne te connais pas par coeur, parfois pas du tout, mais avec ce que je vois je me dis : j’apprécie tes qualités et même si je vois tes défauts, ou certains, je les apprécie aussi car ils font partie de toi

– Je me sens privilégiée en ta présence. Je te vois. Et tu me vois. Souvent, l’amour que je te voue ne va pas dans un seul sens. Même si tu ne l’as pas dit, je sais que tu m’aimes aussi.

– Je te vois. Et c’est beau. Tu existes au devant de moi. Je vois tes blessures et ton courage, tes envies et tes limites. Je vois ton passé et je vois le futur vers lequel tu te tournes. Même si je ne vois pas ou que je ne sais pas tout, j’aime ce que je vois. C’est toi que je vois, donc, je t’aime.

Nous avons peur de dire je t’aime car nous avons peur de ce que ça engage : oh mon Dieu, ces mots sont trop forts, je montre mon coeur.

Et si justement, on faisait de ces mots forts une réalité de notre quotidien. Pourquoi se priver de je t’aime ?

Quand on le donne, c’est une telle libération. Chaque ‘je t’aime’ qu’on donne nous revient x100.

Nous avons peur de recevoir je t’aime car nous avons peur de ce que cela engage : et si moi, je ne suis pas capable.

On ne te demande rien.
Laisse toi aimer.
Recevoir un ‘je t’aime’ le coeur grand ouvert, est assez.

Le ‘je t’aime’ peut faire peur quand on vient de rencontrer quelqu’un. Il y’a des personnes comme ça, dont j’aime l’énergie.

Alors je vais leur dire – souvent alors qu’on ne se connaît pas et qu’ils ne savent même pas qui je suis :
– je t’adore, on devient amis ?
– je te kiffe trop, Merci pour ton énergie !
– je t’aime bien, j’aime être avec toi.

Et ce n’est réservé à personne.
Tout le monde, même la vendeuse de la boutique oú vous achetez vos chapeaux (chapeaux ?) peut recevoir ce mot d’appréciation et d’amour.

Je ne crois pas que je passe une journée sans dire à quelqu’un, n’importe qui, que je l’aime et/ou que je l’apprécie. Et souvent, si les conventions sociales le permettent (quoique même quand elles ne le permettent pas !) je fais un câlin. Car j’adore les câlins.

Ne soyons pas radins en amour.
Dire je t’aime nous permet d’en recevoir en retour.

À qui allez-vous dire je t’aime aujourd’hui ?

Moi je le dis à toi qui me lis :
Je ne sais pas qui tu es, mais j’en sais assez sur toi pour te dire : je t’aime.

Je t’aime de lire mes longs messages jusqu’au bout.
Je t’aime de te laisser inspirer par moi, même si parfois tu n’es pas d’accord.
Je t’aime de penser un peu à moi, de temps en temps.
Je t’aime d’utiliser mes mots pour améliorer ta vie, au moins subtilement, au moins un peu.
Je t’aime de ne pas te laisser avancer en pilote automatique, et de – même si c’est dur parfois – prendre des décisions qui te permettent d’avoir une vie différente.
Je t’aime d’être là.
Toi qui me lis, tu donnes un sens à ma vie.

Lyvia Cairo

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.