La pénétration n’est pas automatique.

fff

La pénétration n’est pas automatique.
L’orgasme non plus.
L’erection non plus.
Bref : rien ne l’est.

Arrêtons de vouloir aller quelque part à tout prix.
Et à la place, profitons simplement de chaque instant.

Ça, c’était la version courte.

Voici la version longue.

Elsa et Karine discutent dans un bistro.

– Alors, alors ! C’était comment avec Bruno ?
– Ben… je sais pas, on est pas allés jusqu’au bout ?
– Ça veut dire quoi, on est pas allés jusqu’au bout ?
– Ben… on a fait ‘des trucs’ mais pas de pénétration. Il a pas joui… j’ai pas joui… bref, je sais pas…
– Attend une petite minute Elsa… vous avez fait QUOI exactement ?
– Ben, on s’est caressés, on s’est embrassés, on a fait un peu d’oral…
– Et tu t’es senti comment ?
– C’était léger, fun… mais après ben… on s’est juste arrêtés, je sais pas. Je sais pas si on a fait l’amour…
– Donc, tu es un peu frustrée parce qu’il n’y a pas eu pénétration, ni orgasme ?
– Ouais…j’imagine…
– Est-ce que tu voulais vraiment de la pénétration ?
– Hum ?
– Est-ce que tu avais envie qu’il te pénètre ?
– Ben… pas forcément…
– Est-ce que tu as pris du plaisir, dans vos caresses et dans vos jeux ?
– Ben… oui…
– Alors ma chérie, tu as fait l’amour ! Et de ce que tu me dis, ça m’a l’air super bien et super chou !
– Ah…
– Eh oui… j’ai lu un article de cette fille Lyvia…

Je rigole !
J’ai déjà réfléchi à écrire un livre oú l’héroïne lirait mes articles et changerait sa vie avec, mais c’est un niveau de mégalomanie auquel même moi je ne suis pas encore prête.

Sur cette conversation seule, il y aurait beaucoup à dire. Je vais essayer de faire court, mais comme d’habitude, je ne suis pas sûre d’y arriver 🤣

1- les attentes : qu’est-ce qu’une relation sexuelle ?

Test : à partir de quand vous dites ‘j’ai couché avec x’ ou ‘j’ai fait l’amour avec y’ ?

Souvent, c’est quand il y’a eu pénétration.
En général, on se sent ‘complet’ quand l’homme a joui (on est allés au bout)
Et on se sent ‘super complet’ quand la femme a joui aussi (elle n’a pas été oubliée).

Sauf que…ce n’est pas parce qu’il y’a eu pénétration que la relation sexuelle est satisfaisante pas vrai ?

C’est juste que ca fait ‘consommé’. Un peu comme au 18ème siècle quoi.

Ah ben oui, si on s’en remet à la vision de la
sexualité pour procréer, s’il n y’a pas pénétration et/ou pas éjaculation, ça n’a pas de sens.

Tant de fois on a en effet eu cet échange de fluides sans pourtant se sentir satisfait.

Pour moi, une relation sexuelle satisfaisante n’a rien avoir avec les attentes imposées par quelque chose d’extérieur à nous.

On peut la jauger par la réponse à la question : est-ce que mon désir a été assouvi ?

Et changer la définition de la relation sexuelle : pas forcément une relation avec pénétration, mais une relation avec un échange d’énergie érotique qui nous fait vibrer (ohlala)

Et parfois… notre désir n’est pas d’être pénétré ! Ou de pénétrer ! Ni même de jouir ! Ah ben ouais.

2. Pénétration et consentement

La pénétration est un acte important.
Toute pénétration faite sans un consentement franc (ah, je mouille ? Ok vas-y – n’est pas un consentement franc !) – toute pénétration faite sans un consentement profond, sans une totale ouverture psychologique, physique, émotionnelle peut causer un trauma énergétique voire physique.
Et Dieu c’est que cela arrive souvent.
Ces traumas énergétiques s’accumulent jusqu’au point où l’on peut avoir mal à la pénétration, voire ‘ça ne passe pas’.
Car tant de fois on s’est laissé faire alors que le oui n’était pas franc.

C’est pourquoi il est important d’honorer notre oui et d’honorer notre non.
Pénétrer ou se faire pénétrer alors que l’on n’en a pas 100% envie c’est comme forcer un peu la porte à chaque fois. Le consentement commence par là.

Quand l’acte dépasse une barrière, consciente ou inconsciente, cela se sent.

3- la communication : et si on parlait de nos désirs

Et si nous devenions un peu plus gourmets et précis dans nos désirs, plutôt que nous laisser porter par ce qui semble automatique ?

Et si le menu du sexe était plus complet que le chemin : je te caresse les seins, je te caresse le clitoris, et youplala je m’engouffre.

La quantité de choses que l’on peut désirer et donc demandé est tellement vaste !

De quoi as-tu envie ? Vraiment ? Pose toi la question.

Cela peut être…
D’un long baiser langoureux,
D’un massage de tout le corps,
D’un massage de tout le corps y compris les parties intimes,
D’un massage de tout le corps sans forcément les parties intimes,
De vous couvrir d’huile de coco et de vous câliner dans le lit
De sexe oral
De sexe oral réciproque (hello 69)
De masturbation
De masturbation réciproque, ou face à face
De jeu de rôle
D’utilisations de jouets, ou d’huiles ou de gadgets divers et variés
De carrasses anales

Breeeeef,
Une panoplie de choses est possible au delà du sexe mécanique ‘je rentre je sors’
Et tout est une question d’imagination, et d’oser demander.

Ayez la conversation à deux :
Quels sont tes désirs ?
De quoi as-tu envie ce soir ?
De quoi n’as tu pas envie ?
Quelles sont tes limites ?

Et que l’on s’arrête aux limites de chacun.

Si je désire un massage sensuel de tout le corps sans pénétration, alors ne va pas me pénétrer sur un malentendu !

Si les désirs évoluent, prenons le temps d’une pause, d’une discussion, et rediscutons de nos désirs et de nos limites sans nous laisser emporter par le désir de l’autre car sinon nous repartons dans le même schéma.

J’écrirai plus longuement sur les désirs et les limites – et comment éviter les ‘dérapages’ de limite en s’assurant d’avoir de nouveau la conversation à tête reposée.

Mais savoir que l’on peut avoir une belle relation sexuelle en explorant tout ce qu’il y’a autour de l’acte classique peut déjà beaucoup débrider.

4- arrêtons la course à la destination !

Ah… la course à la performance.
Celle qui nous stresse et nous angoisse.
Cette pression que se mettent ou que l’on met aux hommes d’avoir une erection, de tenir longtemps, de donner du plaisir, dejaculer.
La pression réciproque que se mettent ou que l’on met aux femmes ‘d’aimer ça’, d’avoir des orgasmes bruyants et d’avoir envie tout le temps.

Cette course à la destination nous empêche d’apprécier ce moment de connexion à deux, ce partage d’énergie érotique.

Donnez-vous du temps, plusieurs heures s’il le faut et explorez vous, sans d’autre but que d’explorer.

La pénétration n’est pas automatique,
L’orgasme non plus,
L’erection non plus,

Ce qui compte le plus est l’exploration du désir et du plaisir à deux. Sans se forcer, parce qu’on a envie.

La sexualité est quelque chose de beau et de sacré, pour la connexion et au delà des tiraillements de l’ego,

Traitons la comme telle ♥️

Lyvia

Ps :
👉🏽Ce message est important. Partagez ce message à ceux et celles qui ont besoin de le lire.

❣️Sur mon nouveau site tu trouveras une méditation en cadeau pour toi  va voir !
lyviacairo.com

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.