Sexualité : ce que les comédies romantiques ne t’ont pas appris – (consentement partie 4)

Sexualité - ce que les comédies romantiques ne t’ont pas appris - (consentement partie 4

Le fantasme :
Ils se regardèrent droit dans les yeux, se déshabillant du regard. Elle sent en elle monter la chaleur, dans cet endroit de son corps si privé, si caché. Il ne peut se retenir de faire un pas vers elle et ravir sa bouche de la sienne. Leurs corps sont en parfaite synchronicité, ils n’ont même pas besoin de parler. C’est comme si… il lisait dans ses pensées. Bientôt, ils se retrouvent sous les couvertures, bougeant à l’unisson et là… l’explosion ! Il sent les spasmes de son corps déclenchés par tant de désir, et il ne peut se retenir. Quel soulagement, quelle extase. Repus, ravis, complets, leurs respiration haletante et le cœur battant, c’est comme si tout ce temps… ils s’étaient cherchés et s’étaient trouvés.

Oh…. comme c’est beau.
Merci Harlequin, sex and the city et toutes les comédies romantiques américaines de nous montrer une si belle version de l’acte sexuel.
Complètement.
Irréaliste.

La réalité :
Cela fait un moment qu’ils discutent sur le canapé. Il sent une ouverture, mais il n’est pas bien sûr. Il est presque minuit… rester, partir… tenter le baiser et voir où ca mène. Anh, super chaud. Il ne veut pas faire partie des mecs relous qui supposent que quand une fille t’emmène chez elle c’est pour passer à l’acte, mais en même temps…
Elle… se tortille. Il est beau, charmant, intelligent. Elle aimerait qu’il l’embrasse, mais il ne fait pas le premier pas. En même temps… elle sait que s’ils s’embrassent il voudra sûrement aller plus loin et là… elle ne sait pas. Elle ne sait pas si elle a envie, tout de suite, c’est un peu tôt. Mais en même temps, pourquoi pas ce lâcher un peu, ça ne mange pas de pain. Allez. Elle lui pose la main sur la cuisse, lui fait un sourire et c’est le signal qu’il attendait.

Il la ravit d’un des plus beaux baisers qu’elle n’ait eu. Ce mec est vraiment bien. Wow. La chaleur monte, les coussins du canapé virevolte et elle se retrouve en soutien gorge. Okay… on le fait, on le fait. C’est chaud, c’est intense, c’est bouillant. Et un peu maladroit, mais c’est normal, ils ne se connaissent pas. Elle n’a pas d’orgasme mais c’est okay (une fille qui s’appelle Lyvia a dit que c’est pas la destination qui compte…) et pour lui c’est l’extase. Il attendait ça depuis tellement longtemps.

Ils s’endorment dans les bras l’un de l’autre, plutôt contents. Et le matin… ils se réveillent.

Lui : c’est la panique. Est-ce qu’elle l’aime bien ? Est-ce qu’elle voudra le revoir ? Il a bien tout fait et attendu qu’elle lui fasse des signaux clairs, et clairement elle avait envie. Mais… et après ?

Elle : wow, elle n’arrive pas à croire qu’elle a couché avec lui. C’était chouette. Oui ça l’était. Mais… une partie d’elle, une toute partie d’elle à qui elle n’a pas osé donné la voix aurait aimé… passer plus longtemps sur le baiser et les caresses… peut être explorer davantage. C’était allé vite. Mais bon, la prochaine fois, elle se dit. S’il y’en a une parce que… ah mince, ils font quoi maintenant.

Léa et Sébastien – C’est leur nom – sont deux personnes très bien.
C’est juste que… ils ne savent pas (encore) lire dans les pensées, ni faire de la télépathie.
On ne sait pas où va mener cette relation. Peut être que Sébastien va se sentir en insécurité et disparaître. Peut être que Léa va finalement trouver que c’était un peu bizarre et prendre ses distances pour voir.
Peut être qu’ils referont l’amour le matin et que là ils seront beaucoup plus synchro.

Mais en tout cas, ce qu’il y’a entre eux c’est… du doute !!!

Et pourquoi ?

Eh bien parce qu’il y’a une chose que les comédies romantiques ne leur ont pas appris (et a nous non plus d’ailleurs !) : à discuter !!!
Et à discuter, dès le début et pas après 5 ans de mariage quand tout va mal et que tout le monde est aigri.

Introduction…. la conversation pour une sexualité plus consciente !!!

Lors de ma dernière formation avec ISTA, on m’a transmis une trame de conversation que je trouve géniale ! Je la partage avec vous ici.

A avoir aussi tôt et aussi souvent que possI le, surtout avec un nouveau partenaire.

Léa et Sébastien sont sur le canapé de Léa et c’est le moment parfait pour en parler. Ça peut paraître long et compliqué.
Mais ça prend 10 minutes et ça simplifie la vie :

– Léa : avant qu’on aille plus loin, j’aimerais qu’on discute un peu, si c’est ok pour toi ?
– Oui bien sûr !

Et voici la trame pour une sexualité en toute sécurité, avec des exemples entre parenthèses :

– quand a eu lieu ton dernier dépistage et qu’est-ce que tu as testé ?
– as-tu eu des relations non protégées depuis ? À quel point tu connais ces personnes ?

– tu es dans une relation en ce moment ? Quel est votre engagement (relation ouverte ou non, etc.)

– Quels sont tes désirs pour ce soir ? (faire l’amour, s’embrasser, se prendre dans les bras, discuter…)
– Quelles sont tes peurs ? (que ça dérape, je ne me sens pas à l’aise avec mon corps, mais etc)
– Quelles sont tes limites ? (tu peux me toucher partout sauf les parties genitales, tout est ok sauf l’anal, etc)

Les questions les plus chouettes qu’on oublie de poser :
– Qu’est-ce que tu attends de moi après ça (un texto dans les 24h, qu’on se revoie) ?
– Qu’est-ce ça voudra dire pour toi ? ( qu’on démarre une relation, qu’on reste en contact…)

Questions subsidiaires :
– est-ce que tu as bu, pris des substances ?
– a quel genre tu t’identifies ? Es-tu né dans un corps d’homme, de femme ?

Woooooow !!

Je vois d’ici vos objections ! Allons-y !

-quoi, tout ça de conversation !!!
Eh oui…

Car sur un malentendu, les deux partenaires peuvent être déçus.
Mais vous imaginez si dès le début on mettait carte sur table !!!

– mais… et la romance dans tout ça ?
La romance de la télé est un fantasme qui ne sera accessible que lorsqu’on lira dans les pensées des uns et des autres.
Ceci dit, vous pouvez créer une tout autre romance en PARLANT sexualité. Je trouve cette conversation super sexy. Si un homme m’abordait ainsi mamamia !!!!

– C’est terminé le temps où on faisait l’amour naturellement… soupir
Ouais. L’amour sans conversation c’est terminé. Car tu peux croire que la personne en face est totalement en phase, mais ce n’est pas forcément le cas. C’est un leurre de croire qu’il fut un temps oú tout était intuitif. Il n’y a qu’à voir toutes les conversations actuelles sur les agressions, le viol, et le consentement. Ça avait l’air naturel… mais des gens souffraient, de part et d’autre.

– Mais tout le monde ne parle pas aussi librement de sexe !
Non, et c’est sûrement par honte et par peur. Si vous montrez l’exemple, les langues se délient (hihihi, mauvaise blague).

– et qui doit emmener la conversation ?
Toi ! La responsabilité appartient à chacun. Pour votre propre sécurité, homme ou femme, amenez là…

– purée mais ça va faire bizarre de parler de ça
Peut être un peu… mais imaginez le sexe que vous aurez après !

– attends mais les gens vont savoir direct que je veux pécho !
Eh oui ! Tu pensais le garder secret longtemps ?

– et si la personne ne veut pas jouer le jeu ?
Alors peut être que vos parties genitales ne devraient pas se toucher !

Il y’a vraiment beaucoup à dire sur le sujet.
Demain, je vous montrerai comment Lea et Sébastien s’en sont sortis !
Et je vais aussi adresser la question : et on fait quoi si on change d’avis pendant??

Des questions ?
Des remarques ?

Commentez cet article et surtout, PARTAGEZ !!
C’est super important !!!

Besos !

Lyvia

Photo : damn giiiiirlll !

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.