Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

C’est l’histoire d’une petite fille qui voulait écrire des livres

hihougtd

Dans le ventre de ma maman, Maddly, je lisais. Ou plutôt elle lisait. Du Danielle Steel, beaucoup de Danielle Steel !
Quand j’ai eu deux ans, ma tante Claudie m’a emmenée à l’école pour la première fois, suppliant le directeur de m’accepter malgré mon jeune âge – j’étais une terreur à la maison et je fatiguais ma grand-mère, ah !
Quand j’avais trois ans, ma grand-mère Michelle m’a appris à lire. Comme ça au moins j’avais une occupation !

Ainsi grâce à ces trois femmes, très tôt j’ai découvert le monde des livres.
Les livres étaient chers en Guadeloupe, là où j’ai grandi. Quand tu en achetais un, tu le chérissais. Le tout premier, je l’ai appris par cœur ! J’en connais encore les premiers mots (Thomas est réveillé depuis longtemps…). C’était un livre pour apprendre l’heure.

Très vite j’ai lu des livres trop adultes pour moi (ceux de ma mère !) et de temps en temps ma mère m’emmenait à Pointe-à-Pitre, à la librairie Jasor pour en acheter deux ou trois. Quand elle me perdait dans les supermarchés ou les centre commerciaux, elle savait oú me trouver : dans le rayon livres !

En 5ème, à 11 ans, j’ai écrit mon premier ‘roman’ : Zoria. L’histoire de jumeaux qui se font enlever par des extra-terrestres qui ne peuvent pas avoir d’enfant et qui se demandent comment, sur Terre on peut en avoir plusieurs à la fois !

Toute mon adolescence et toute ma vie de jeune adulte, j’ai eu envie d’écrire des livres. Mais attention, pas pour en faire un métier (il me fallait un ‘vrai’ travail) mais au moins pour dire que j’en ai écrit un.

J’ai écrit pendant tout mon lycée, des histoires, des carnets. Et à l’université, j’ai plus ou moins arrêté. J’étais une adulte maintenant, je devais me concentrer sur des choses d’adulte !

C’est quand j’ai démarré mon premier boulot, un peu après avoir réalisé que ce n’était peut être pas la vie pour moi, que j’ai recommencé à m’y mettre sérieusement.

J’ai lu Julia Cameron – Libérez votre créativité – et j’ai commencé à faire le Nanowrimo – le National Novel Writing Month (un challenge où l’on s’engage à écrire un roman de 50 000 mots en un mois). Je l’ai fait trois fois d’affilée, me levant tout les matins pour écrire. Honnêtement, ce que j’ai écrit est probablement très nul, mais l’écriture faisait de nouveau partie de ma vie. Le rêve de devenir romancière est revenu… même si l’idée d’en faire un métier à temps plein était tout de même irréaliste.

J’ai quitté ce job en 2013, disant à qui voulait l’entendre que j’allais écrire un roman – mon œil. J’ai développé un business super cool, dans lequel j’écris tous les jours : mais pas de livre en vue.

3 ans plus tard, décembre 2016, je fais face à la réalité : je suis un écrivain qui n’écrit pas. Je fais partie de ces personnes qui parlent, parlent et n’agissent pas. Qui vont se retrouver à 80 ans en disant : ah, j’aurais pu tu sais….

NON ! Je ne voulais pas ça pour moi.

Alors j’ai décidé de prendre mon courage à deux mains, et j’ai écrit à ma communauté grandissante de l’époque.

Je leur ai dit : je rêve d’écrire un livre, mais je ne peux pas le faire seule. Car ça fait des années que j’essaie et rien du tout. J’ai remarqué que quand on attend des choses de moi, je les fais, alors que diriez vous de m’aider : achetez-le aujourd’hui, avant que je ne l’ai écrit, et je m’engage à le terminer en un mois. Et à vous l’envoyer.

C’était un peu fou. 50 personnes ont dit oui !
50 personnes – que je considère encore parmi les plus dingues et géniales de la Terre – ont acheté un livre qui n’existait pas, et mon ainsi donné la force et le courage de l’écrire !

Chaque jour j’écrivais. Chaque jour je leur rendais des comptes – et non pas un mois mais 6 semaines plus tard, je l’ai écrit.

Il s’appelait à l’époque ‘Être toi suffit’
Il est devenu ‘Créer sa vie en étant soi’
Il sort aux Éditions Eyrolles le 8 mars.
Vous pouvez le pré-commander maintenant et recevoir des Bonus.

Ici : 👉🏽👉🏽👉🏽 http://bit.ly/etresoisuffit

Et je peux vous dire que ma mère, ma tante, et même ma grand-mère qui nous a quitté depuis, vous enverrons aussi énormément de gratitude.

Merci d’être là.
Merci de me lire.
Lyvia, qui réalise officiellement son rêve de toute petite fille : JE SUIS ÉCRIVAIN, ouaaaaaais !!!!

Ps : si cet article peut inspirer des personnes de votre entourage ou que vous pensez qu’elles doivent ABSOLUMENT lire mon livre, partagez-le 😉 et DITES LEUR QU’ELLES DOIVENT ACHETER MON LIVRE !!! 💃🏽💃🏽💃🏽😍😍😍💃🏽💃🏽💃🏽

http://bit.ly/etresoisuffit

Cc Eyrolles Psycho

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.