Cette jeune femme noire a écrit un livre

xcghj

Cette jeune femme noire, qui a grandi dans une petite commune de Guadeloupe que même les guadeloupéens n’osent pas visiter… a écrit un livre.

On lui a dit un jour : tu es une femme, et en plus tu es noire, ça va être deux fois plus dur pour toi.

Aujourd’hui elle se rend compte que oui, carrément. Il faut des épaules costaud.

Surtout quand on rajoute à la suite : jeune femme noire, ayant grandi dans une petite commune de Guadeloupe, sans père et avec deux frère et sœur, une maman célibataire, peu de moyens, aucun modèle de femme comme elle (noire et ambitieuse) et des rêves plein la tête et qui allaient rester des rêves pendant longtemps.

Parfois, les gens oublient d’où je viens.
Parfois, les gens oublient même que je suis noire !
Les gens oublient que je ne suis pas née dans un environnement qui favorisait la vie que je vivais. Et pourtant, je suis là.

Et j’y suis à coup de dents, de sueur et de sang.
J’ai été soutenue, encouragée, accompagnée.
Mais parfois les mêmes personnes qui me soutenaient ont été mes plus grands détracteurs.

Des épées à double tranchant, comme j’en ai croisé ! Et pourtant je n’en suis qu’au tout début de mon chemin.

Je ne suis pas modeste. Je ne ferai pas comme s’il n’y a pas quelque chose de spécial qui fait que j’ai la vie que j’ai aujourd’hui.

Ce qui est certain, c’est que je l’ai créée. Je l’ai créée de toute pièce. Je l’ai inventée, et chaque jour, je l’ai sculptée, comme avec de la glaise.

Des batons dans les roues, j’en ai encore. Rien qu’il y’a quelques semaines, la confiance que j’ai accordée à quelqu’un a failli tuer mon business.

Alors qu’est-ce qui fait que j’en suis là ? Que je tiens ? Que je ne lâche pas ?

Eh bien parce que vivre autre chose que la vie que je veux ne fait aucun sens pour moi.
Je ne vois vraiment pas l’intérêt.
Autant mourir, franchement.

Je ne comprends pas le concept d’avoir une vie différente de celle que je veux.
Sous le prétexte que : je ne peux pas, c’est difficile, c’est compliqué, ‘mais moi tu comprends je ne peux pas…’ ???

Oui et donc,
L’alternative c’est que je traverse la vie en faisant des choses qui ne me conviennent pas, avec des gens qui ne me respectent pas ?

On nous a vendu un concept de vie qui est en fait, de l’esclavage.
On nous a dit : travaille dur, et comme ça tu mériteras d’exister.
Franchement, tue moi plutôt.

Et quitte à mourir, vu que ça va arriver, je préfère être en train de faire ce que bon me semble.

C’est parce qu’on ne m’a rien tendu sur un plateau en argent qu’aujourd’hui je suis profondément hargneuse à l’idée de faire quoi que ce soit qui ne serait pas ‘moi’.

C’est parce que je me suis pris des baffes, et des insultes, et que j’ai été rabaissée et humiliée qu’aujourd’hui, personne ne peut m’empêcher de faire ce que j’ai envie et ce que je veux.

Je mérite ma place sur Terre. Simplement parce que j’y suis née.

Je vais être qui je suis. Ou je ne serai pas.

Tout ou rien, sinon à quoi bon ?

👉🏽pour précommander le livre en question 😉
http://bit.ly/etresoisuffit

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.