Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

La vérité sur ce qui se passe sur mon business maintenant

La vérité sur ce qui se passe sur mon business maintenant

Pour le lancement de All you need is flow, je travaille avec Jessou d’amour, ma copine et amie reine du marketing.
L’objectif : que chaque personne arrive à décider si ce programme est pour eux ou pas.
Si c’est pour toi, viens. Si c’est pas pour toi, ben… vient pas.

Mais si c’est pour TOI, tu dois le savoir !!!

On s’est dit que ce serait cool de te donner un petit cas pratique de ce que c’est la vie, dans le flow. Parce que c’est joli et mignon comme mot, ça sonne un peu comme ‘flower’. Alors qu’en vrai c’est un peu plus complexe que moi.

Je ne connais personnellement pas grand monde à part moi (et ma coach) qui sommes si engagés à vivre dans le flow. A ne pas laisser une demi-minute de désalignement dans nos vies.

Si tu me suis depuis un moment, ma vie même est un cas pratique. Tu as du me suivre entre les changements de boulot, déménagements, voyage, prises de conscience, évolutions. Mais si tu me découvres, tu dois te demander de quoi je parle.

Alors je vais te parler de Lyvia SANS le flow, et de Lyvia Avec le flow. Tu vas voir la différence.

xxx

Avant
– Je me forçais à aller dans un boulot que je n’aimais pas, sans vraiment le remettre en question. Parce que… c’était un ‘bon’ boulot sur papier, je recevais un bon salaire, j’avais une jolie vie à Londres. Alors pourquoi, pourquoi mettre ça a la trappe. J’étais vraiment bien comparé à la majorité des gens mais…. Je m’ennuyais. Et j’étais triste. J’avais du mal à me lever le matin et un jour j’ai regardé l’escalier avec envie en me disant… ah, si tu pouvais me casser la jambe, alors je n’aurais pas envie d’y aller. Vous réalisez le truc quand même. Et je sais que je ne suis pas la seule.

Maintenant
– Cinq après avoir quitté ce job, je fais EXACTEMENT ce que je veux chaque jour. Si on m’avait dit que ce serait possible et qu’en plus je gagnerais de l’argent. Wooooott ! J’écris et je parle de tout ce qui m’interesse. Plus je suis dans mon identité et à fond dans qui je suis, plus ça marche, car c’est en étant vraiment moi que j’attire des personnes qui veulent simplement être dans mon énergie. Mon énergie est devenue ma monnaie d’échange. C’est pour ça qu’on me lit, c’est pour ça qu’on achète ce que je propose, c’est pour ça qu’on me paye cher pour passer du temps avec moi. Et cette question d’énergie on l’a beaucoup mis de coté. Mais je sais que si je suis dans la bonne énergie pour moi, je ne manquerai jamais de rien. Je la préserve, et je la nourris. Purée et la vie est trop belle.

xxx

Avant
– J’étais fauchée, en travaillant toute la journée, et en faisant quelque chose que je n’aime pas. J’étais une acheteuse compulsive qui dépensait sans compter, dans des choses qui ne comptaient pas pour moi. Je me suis retrouvée endettée et j’avais honte car rien n’était juste. Et je me sentais très limitée avec l’argent. Il n’y en avait jamais assez.

Maintenant
– Maintenant, ben, je suis riche quoi. Lol. Très concrètement, notre moyenne de CA en 1 mois sur disons, les 12 derniers mois était à peu près mon salaire annuel de l’époque. Je vis dans une maison que j’aime d’amour (et que certains amis ont du mal à quitter), je voyage, je m’amuse. Comme j’ai un business, mon cash fluctue aussi. Mais ce qui a surtout changé c’est comment je le vois. J’ai fait des nouvelles dettes pour investir, mais je les vois comme moi qui a la foi que plus d’argent vient. J’ai contribué à la richesse de nombreuses personnes, y compris mon équipe (c’est mon principal poste de dépenses). Je vis dans cet idée que l’argent est illimité er que j’en aurai toujours. Je continue à travailler sur mon rapport, mais c’est fou comme je me sens différente d’il y a cinq ans. Aussi, finis les achats compulsifs. Je ne dépense que quand c’est fluide.

Je vais faire une petite parenthèse sur l’argent car je sais que c’est le point qui peut stresser.

Quand tu es toi, que tu sers le monde en étant toi, que tu crées ce qui est fluide et qui t’appelle, que tu oses demander et recevoir, l’argent vient. L’argent ne vient pas quand tu ne fais pas ce qui te fait kiffer et que tu as peur de le demander. C’est vraiment très simple en fait. Quand c’est pas fluide, pas de cash. Quand c’est fluide, du cash.

xxx

Avant
– J’avais de l’anxiété. Je me faisais la remarque il y a quelques jours que je n’ai plus d’insomnies. Pendant plusieurs années, dormir était difficile. Je me tournais dans la nuit. Je me réveillais en sursaut. Et quand je ne me réveillais pas en pleine nuit je me réveillais le matin avec du mal à respirer. J’avais des cauchemars aussi. Gah. Je faisais des crises de panique quand les choses n’allaient pas bien pour moi. Je m’énervais, et parfois même criais car j’étais tellement inconfortable. Parfois je m’imaginais disparaitre et mourir. Ohlala, quelle angoisse.

Maintenant
– Maintenant je me lève tous les matins entre 7h30 et 8h, reposée et respirant dans mes draps doux et sur mon matelas délicieux. Le flow m’a offert une vie confortable, et je sais pas… Je me sens juste bien. J’ai appris à écouter mon intuition. J’ai appris à faire confiance. J’ai appris que tout est parfait, et dans ma vie, ce que mes clientes qui passent du temps avec moi disent, et que tout à toujours l’air simple, facile et sans heurts. Et c’est vrai. J’ai choisi ma vie comme ça. Même les galères je les vois comme des obstacles à traverser avec fluidité. En fait Yoda c’est mon pote. (Oui oui, toujours pas modeste)/

xxx

Avant
– J’avais une relation étrange avec les hommes. Ohlala, par où commencer. Comme je ne m’écoutais pas, je voulais plaire aux autres encore plus qu’à moi-même. Il suffisait qu’un homme veuille de moi pour que je dise : ok. A aucun moment je me demandais si moi je voulais d’eux. Je ne comptais pas. Je n’étais personne. Je n’avais aucune confiance en leur jugement alors je les laissais décider. Cela a donné des relations où finalement, j’étais l’enfant qui se laissait paternaliser. Aucune puissance. Au fur et à mesure que j’ai cherché ce qui est fluide, j’ai rejeté tous ces comportements qui ne me convenaient pas. Ne pas s’écouter, ne pas être soi peut vraiment faire souffrir dans des relations.

Maintenant
– Ohlala, ça a tellement changé. D’une, mon estime de moi a beaucoup augmenté, et est maintenant solide. Je sais clairement ce que je recherche chez les hommes de mon entourage, qu’ils soient partenaires et qu’ils soient amis. Finalement, je ne rencontre plus d’hommes comme ceux du passé qui appuyaient sur tous mes boutons les plus douloureux. Les hommes avec qui j’interagies, amoureusement et amicalement sont des hommes sensibles, ouverts, qui me laissent plein de place pour exister. Je m’écoute, je suis mes ressentis, et je ne vais pas là où je n’ai pas envie. Je pense que sur ce plan, je me sens plus puissante.

xxx

Avant
– Je n’aimais pas mon corps. Je vais finir sur ça car je pense que c’est aussi l’une des mes grosses évolutions des dernières années. J’ai toujours su que j’avais un corps attirant. Et justement, cela m’a fait peur. Je le coupas de moi en me disant qu’on ne l’aimait pas pour lui, mais pour ce qu’il savait faire. Et puis d’autres l’aimaient, et moi je le trouver trop comme ci, et trop comme ça. Du coup, j’attirais des personnes qui renforçaient ça chez moi. Qui me le renvoyaient comme étant tout sauf parfait.

Maintenant
– Très concrètement, le flow m’a fait perdre du poids. Plutôt que d’écouter les injonctions extérieures – fais du sport, mange ci, mange ça – j’ai écouté ce qui fonctionnait pour moi. Je ne vais pas à la gym, mais je danse et je marche tous les jours. Je ne surveille pas mes calories, mais je jeune de manière intermittente, je m’arrête de manger quand je n’ai plus fin, et je suis végétarienne avec des périodes veganes. J’en ai arrêté avec la culpabilité de ne pas avoir d’abdo ou des cuisses fines. Car en fait ce n’est pas l’important pour moi. Et je pense que décider de comment je voulais me sentir à fait toute la différence. Je ne sais pas combien je pèse, mais je me sens bien.

xxx

Le flow c’est quoi ?

C’est s’écouter, c’est être soi. C’est préserver et nourrir son énergie pour révéler le meilleur de soi. C’est être assez brave pour dépasser ses peurs. Et se laisser porter par ce qui nous fait vibrer. C’est aussi un engagement qui demande de sortir de sa zone de confort. Ben oui, quand on suit ce qui est fluide, les choses bougent vite, et parfois il est plus confort de rester dans ce qui ne nous convient pas. C’est ce que j’appelle ‘le chemin des braves’. Celui qui consiste à choisir sa vie, mais pour de vrai. Pas à moitié, mais en entier.

Et forcément ça ressemble à des choses différentes pour d’autres.
J’ai quelques clientes qui ont récemment travaillé à proximité avec moi, passant du temps avec moi, et elles seront mieux placées pour vous dire ce que ça a bougé pour elles de davantage s’écouter (les filles, si vous êtes dans les parages, n’hésitez pas à commenter !).

Mais je crois que, ben vous savez. Vous savez ce que je vis et ce que je peux vous transmettre, parce que vous me suivez et que dans certains cas votre vie a déjà changé.
Votre propre témoignage est le plus important, finalement.

All you need is flow, c’est mon programme le plus gros, le plus complet où je transmets… tout.
J’aimerais vraiment que vous vous joigniez à moi car il est tellement, tellement important.

C’est un gros morceau, et un paiement en plusieurs fois est dispo.

Tout est dit ici sur la page de vente mastodonte
http://bit.ly/allyouneedisflow

Bisous !

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.