Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

À toi qui as l’impression d’agir dans le vide, d’écrire dans le vide, de parler dans le vide, de peindre dans le vide…

À toi qui as l’impression d’agir dans le vide, d’écrire dans le vide, de parler dans le vide, de peindre dans le vide

Je vais te raconter une histoire.

J’ai commencé mon blog en juillet 2013. A l’époque il s’appelait jemecasse.fr (parce que je voulais me casser tu vois).
Au début, seulement trois personnes avaient l’adresse de ce blog, puis ça a augmenté doucement.

Au début il n’y avait pas grand monde qui me lisait. Mais je me suis donné une routine. J’écris toutes les semaines, et puis on verra.

Peu à peu, le nombre de lecteurs a augmenté.
Comme beaucoup j’ai fêté les 100 abonnés de ma page FB, trop fière ! Je commençais à avoir des retours et des commentaires, on me contactait !

C’était une pente ascendante, tu t’imagines bien !

J’en suis au stade où plusieurs milliers de personnes me suivre.
Mais parfois, encore, j’ai des articles qui passent inaperçus. Ils me sont sortis droit du coeur et… au commentaire. Aucun retour. Peut-être un like pour la photo.

Ça m’arrive de me décourager. Oui, même après 5 ans !!!
Mais mon engagement c’est d’écrire quotidiennement, ce qui vient. Avec gratitude et humilité.

Parfois je n’ai aucun retour. Aucun feed-back sur ce que je fais. Je me dis : ah aujourd’hui c’est le jour où j’ai écrit l’article BIEN NUL qui fait que tout le monde arrête de me suivre.

Ah, on ne peut rien prendre pour acquis.

Et puis…un jour comme ça au détour du rue à Paris, quelqu’un m’arrête et me dit : Lyvia, je te suis sur internet. Ton article sur (insérer l’article que tu croyais avoir planté) a changé ma vie. Merci de l’avoir écrit.

Ces 4 derniers jours à Paris, pas moins de 4 personnes que je ne connaissais pas m’ont reconnues. Elles m’ont arrêté et m’ont dit : je ne commente pas souvent, je ne lis pas tout (je n’arrive pas à suivre !) mais merci de continuer d’écrire. Tu me donnes du courage, de la force, l’autorisation d’être moi et d’avancer.

Et je leur dis : merci. Merci de me le dire, parce que parfois seule derrière l’ordi, tu te demandes… à qui ça va bien servir !

Et je me rappelle les lecteurs silencieux, qui sont en fait la majorité. Qui lisent, s’inspirent, et changent leur vie doucement.

Si tu fais partie d’eux, je te remercie tellement. Je sais que tu existes 🙏🏽

Et si toi aussi tu peins, écrits, chante, danse et que tu as l’impression que personne ne regarde, et de n’impacter personne… rappelle-toi, avec humilité, que tu trompes.

Que tu le veuilles ou non, par t’exprimant, tu as un impact. Peut être sur une seule personne. Qui elle va en impacted d’autres.

Peut être sur toi-même et par ton énergie tu vas en inspirer d’autres.

Peut être que tu touches comme moi des milliers mais que seules quelques personnes se manifestent.

Tu n’as aucune idée de l’impact de ce que tu crées. Tu ne peux pas avoir.

Et sur mon chemin d’apprentissage de l’humilité il y’a ça : qui suis-je pour ne pas porter mon message ?
Qui suis-je pour ne pas affirmer qui je suis et grandir ?
De quel droit ?

Tu ne le vois peut être pas,
Ce n’est peut être pas flagrant,
Mais chaque petite action,
Chaque création,
Chaque mot, et chaque coup de crayon,
Ont un impact.

Et ce même si tu crois que personne ne regarde.

Continue.
Ne t’arrête pas,
Et tu verras peu à peu que toi aussi tu croiseras des personnes qui te diront merci pour des choses que tu as failli ne pas produire

Je pars en live en ce moment même, mais je voulais vraiment écrire ça avant.

Rejoins moi si tu tombes dessus maintenant, ou regarde le replay.

Je t’embrasse XX

{partage à ceux qui ont besoin de courage}

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.