L’erreur de l’entrepreneur ambitieux que, grâce à moi, tu ne feras (peut être) pas #modestie

L’erreur de l’entrepreneur ambitieux que, grâce à moi, tu ne feras (peut être) pas modestie

Cet après-midi, un après-midi comme un autre (à savoir que je ne sais pas bien quel jour c’est, mais ce n’est pas bien grave), je me retrouve dans mon canapé, thé + gâteau + roman à portée, à discuter avec mon amie Laure Jouteau, qui elle vient de se glisser dans son bain #normal.

Toutes les deux, avant de s’appeler spontanément étions en plein dans des activités qui nous font plaisir. Moi à lire un roman passionnant en mangeant une quantité de sucre probablement trop large pour mon estomac, et elle s’immergeant dans la chaleur et la douceur d’un bain de bulles #toutvabien.

Je pense qu’il y aurait quelques temps, cela aurait plus difficile pour Laure et moi de se faire plaisir comme ça. Sans réfléchir, parce qu’on a envie. Sans se sentir coupable de passer à côté d’activités de notre business. Sans se dire que ‘on va devoir rattraper.

Et ça n’a pas manqué. Nous avons parlé de jouissance et de plaisir.

Et c’est là que je veux partager avec toi l’erreur que je n’ai PAS envie que tu fasses.

Cela fait 5 jours que je n’ai pas écrit sur cette page. Si tu me connais, tu sais que c’est comme dire que ça fait 5 mois. Et pourquoi ?
Parce que je n’avais pas envie.
J’ai fait des lives avec mon ami Florian, j’ai posté des trucs marrants qui me faisaient kiffer, mais écrire, le truc que je fais d’habitude avec tant d’aisance… non. Parce que pas envie.

Beaucoup d’introspection et de méditation cette semaine m’ont emmené à réaliser à quel point, quand on est entrepreneur, même en étant un entrepreneur aussi libre que je peux l’être, on finit dans un automatisme d’être là où on nous attend, de répondre à des sollicitations de l’extérieur silencieuses ou bruyantes. On se pose des questions sur quoi créer, quoi écrire, quoi vendre pour satisfaire clients et lecteurs et partenaires et équipe.

Et on finit par oublier pourquoi on a choisi ce job initialement.

Cette semaine j’ai réalisé que j’étais ‘attendue’ par lecteurs, clients, équipes, collaborateurs sur certains sujets, ou certains formats. Que ce soit conscient ou non.

Ça fait longtemps que je n’ai pas écrit sur la sexualité, je me dis. Ça fait longtemps que je n’ai pas lancé ce genre d’offre, je me dis. Si je veux de la cohérence je dois faire xyz, je me dis.

Mais tout c’est à côté de la plaque.

L’erreur qu’on a tous fait et que je m’évertue de ne pas répéter (dur) est la suivante :

On passe plus de temps à partager et à créer pour l’extérieur, qu’à vivre.

J’ai passé ces dernières années beaucoup plus de temps à écrire pour mon business et faire des lives pour mon business et faire du contenu pour mes clients et passer du temps avec eux… qu’à vraiment VIVRE.

Ça bouge !!! Je me réapproprie peu à peu mon corps et un sens de l’aventure m’appelle, mais pendant pas mal de temps, ma vie consistait à partager, mais en vivant de manière minimale.

Attention ! Je ne parle pas d’équilibre vie perso vie privée ou plaisir / travail.

Les vacances ne sont pas un concept qui me convient (je n’en prends jamais, ça me déprime et ça me sert à rien perso, mais ça c’est moi).

Mais j’aime l’idée de vivre une vie de PLAISIR et ensuite seulement partager de cet endroit de pur kif et de plaisir.

Et non pas de faire des choses et des taches et être là oú on m’attend pour ENSUITE me faire plaisir avec l’argent le temps ou les connections que j’aurais créé.

Tout part de vivre une vie de plaisir, de vivre la vie que l’on choisit maintenant. Et à partir de là on court après le reste : l’amour, la gloire, la beauté !

Cette semaine, avec un travail en profondeur sur moi de nombreuses choses ont bougé qui seront révélées peu à peu.

Mais une leçon m’est revenue : arrêter de vivre pour les vôtres et par les autres. Vivre pour soi d’abord !!!

C’est ainsi qu’en une journée j’ai décidé de programmer une sortie dans un parc d’attraction, que je me suis inscrite à un cours de théâtre et que j’ai décidé de prendre des cours de pole dance. Parce que c’est à partir du kif que tout se crée !

Maintenant, ce kif se transforme au business. C’est en faisant ce qui est fun et fluide et kiffant pour nous qu’on gagne le plus naturellement des sous ! Et le truc c’est qu’on ne s’autorise pas ça. On croit qu’il faut faire compliqué, qu’il faut faire ‘sérieux’ et pro.

Mais si on avançait en éliminant tout ce qui n’est pas joyeux pour nous, eh bien on irait déjà bien plus vite et bien plus loin.

Ma prochaine offre est née de ce constat. Qu’est-ce qui m’apporte le plus de kif et de joie ? Et bien c’est de passer du temps avec toi !!!
Lis plus bas pour voir comment on va faire ça.

En attendant, je t’embrasse. Je te souhaite d’envoyer valdinguer tout ce qui ne te fait pas kiffer – et pas seulement en week-end mais en vacances – et que ta vie soit la vie qui te fait envie, tous les jours !

Bises sur les deux joues,

Lyvia x

F
0 Partages

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.