Poils, sang et bourrelets

Poils, sang et bourrelets

Je sais pas pourquoi tu fais ce truc, franchement…
T’es au lit avec un super beau mec, ou une super belle meuf…
L’ambiance monte, on te dit tous les mots qu’il faut…
J’ai envie de t’embrasser,
J’ai envie de te faire l’amour,
J’ai envie de te lécher.

Et toi, qu’est-ce que tu sors ???
Euh oh… excuse-moi mais… je suis à la fin de mes règles, ça te dérange.

Regarde perplexe de la personne qui n’a cure de quelques brins de sang : euh non.

Okay… c’est reparti.
C’est chaud, cuisse contre cuisse, on s’enlace, on s’embrasse, Mamamia et là….

Euh… au fait je me suis pas épilée depuis longtemps. Ça te dérange pas ?
Euh… ben non. M’en fous des poils moi.

Et c’est reparti !!!
On caresse de manière un peu plus appuyée, on mordille, on attrape ! Ohlala la chaleur monte…
Non mais… me regarde pas comme ça, j’ai des bourrelets partout !

Ah oh mais !!! Tu soules à la fin !!!
Laisse les gens vivre leur vie nom d’une pipe !!

Plutôt que de vivre et vibrer dans ton corps, de profiter de qui tu es, tu es littéralement en train de t’excuser d’exister.
Non mais voyons le truc quoi !
T’as un peu de sang (normal, t’es une femme, ça t’arrive tous les 28 jours environ !)
T’as des poils (normal, t’es un Homo sapiens, ça a des poils l’homo sapiens)
T’as des bourrelets (normal, tu es un être humain avec des organes dans ton estomac ! Heureusement que tu as des bourrelets pour protéger ça !)

Plutôt que de t’excuser d’être toi, d’être dans ton corps et de te présenter telle que tu es à un instant T, existe ! À la rigueur préviens pour le sang – et place une petite serviette au cas où, fap fap.

Et si la personne en face a du mal avec poils, sang et bourrelets, tu l’associe gentiment sur une chaise et tu lui expliques qu’à ce moment T, c’est qui tu es. Qu’est-ce que tu vas faire ? Tu vas pas te changer !!!

Il y’a beaucoup à dire sur le sang, les poils et les bourrelets.

Mais la première étape est de TOI assumer les tiens !!!

Tu verras que plus tu assumeras, plus tu seras en mesure de converser avec les anti-poil, anti-sang et anti-bourrelets !

Tu es qui tu es.
En cet instant T.
Arrête de t’en excuser !

#vivelesregles
(Okay d’accord, pas la peine de demander, je me note d’écrire un jour un article sur le sexe pendant les règles!)

Lyvia qui t’aime comme tu es xxx
{Partage à ceux qui ont besoin de lire ceci}

{j’en ai personnellement marre que le monde nous empêche de vivre et d’exister. Avec toutes ses règles, contraintes et priorités qui nous sont imposés.
Moi je vis comme je veux, comme ça vient, avec poils, sang et bourrelets.
Mais ça n’a pas été du jour au lendemain, ça m’a mis du temps, carnet à la main pour démêler tous les conditionnements qui m’ont empêché d’exister.

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.