Aux mamans oubliées

Aux mamans oubliées

Aujourd’hui c’est la fête des mamans,
Partout en France des mamans seront fêtées,
La mienne y compris, c’est qu’elle a bien bossé !

Et aujourd’hui je ne peux m’empêcher de penser aux mamans oubliées…
Toutes celles à qui on ne dira pas : bonne fête maman.

Je pense à celle qui a tellement envie d’un enfant. Mais qui n’a soit pas trouvé la bonne personne avec qui l’avoir, soit qui a essayé des années, sans jamais y parvenir

Je pense à celle qui est là meilleure tata du monde, qui donne tant d’amour à des enfants qu’elle traite comme les siens

Je pense à la maman qui a perdu un enfant. Qui l’a senti grandir dans son ventre et qui ne l’a jamais tenu dans ses bras.
Ou qui, l’a en effet tenu dans ses bras, mais pas assez longtemps. Ce n’est jamais assez longtemps.

Je pense à la maman qui souffre d’addiction, ou de dépression et qui ne peut pas être là pour ses enfants.

Je pense à la maman qui n’avait pas envie d’avoir d’enfants, qui les a eu quand même et qui se sent, tout le temps, loin d’être à la hauteur.

Je pense à la maman qui a avorté et choisi de ne pas avoir cet enfant,

Et je pense à celle qui a choisi de laisser son enfant à d’autres…car ce n’était pas le bon moment.

Je pense à la maman qui est partie, un soir, dans la nuit, laissant ses enfants endormis car elle ne pouvait pas vivre cette vie.

Je pense à la maman qui n’a jamais accouché, et qui pourtant voit grandir ses enfants.

Je pense à la maman qui n’a pas pu se lever pendant les nuits.

Je pense à celle qui désire tellement un enfant qu’elle n’en dort plus la nuit.

Je pense à la maman qui est dans un corps d’homme et qui pleure de ne jamais pouvoir porter un enfant.

Je pense à la maman qui n’a pas la garde de ses enfants et qui ne les voit pas bien souvent.

Il y’a tellement de mamans autour de nous, que nous ne voyons pas. Parfois nous les ignorons, parfois nous les jugeons, ou voire nous leur en voulons.

Parfois nous ne savons pas qu’elles sont des mamans et que quelque part en elles vibrent l’amour pour leurs enfants.

Nous ne pouvons pas deviner, il y’a tellement de mamans qui ne se voient pas.

Si tu es l’une de ces mamans, sache que je pense à toi et qu’en ce jour, je crée une place dans mon cœur, pour toi. Tu n’es pas seule.

Avec beaucoup d’amour

Lyvia x

{Si vous pensez que ce message peut faire du bien, partagez-le }

Et si vous pensez à d’autres mamans oubliées, n’hésitez pas à leur envoyer de l’amour dans les commentaires

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.