La raison principale pour laquelle ton business ne marche pas aujourd’hui (Bim !)

La raison principale pour laquelle ton business ne marche pas aujourd’hui (Bim !)

La raison principale pour laquelle ton business ne marche pas aujourd’hui (Bim !)

Je suis dans l’Eurostar en direction de Paris. L’objectif : quelques jours chez mes amis loin du stress de mon déménagement pour me ressourcer et… travailler.

Il m’est arrivé de me faire reconnaître dans la rue (I’m a star) et à une ou deux personnes qui m’ont dit : comment faire pour y arriver dans mon business, ma réponse a été : est-ce que tu fais le job ?

J’aimerais pouvoir vous donner une liste de glamourismes, ou même quelques prières à faire à l’Univers pour ‘enfin’ trouver votre voie et avancer sur votre chemin en sautillant gaiement, et voir tomber sur vous une pluie de réussite et de succès en bougeant un demi-orteil mais… y’a rien de mignon sur ce chemin.

S’il y’a un mot qui va vous aider sans faute c’est… bosser.

Je vois trop de gens qui veulent soit disant réussir et qui sont en fait, fainéants.

Je suis quelqu’un qui adore travailler. C’est dans mon ADN. Je ne prends pas de vacances et je ne prends pas de week-end. Je travaille tous les jours, ou je ne travaille jamais… ça dépend comment on voit les choses.
Je ne te dis pas de faire comme moi, on a des besoins différents (quand je ne fais rien je déprime)w Mais je vois clairement la différence quand je mets de l’énergie dans ce que je fais, et quand je n’en mets pas.

Ces temps ci parce que la vie pratique et réelle demandait mon attention (‘euh tu changes de pays meuf’), je n’ai pas pu travailler autant que je le voudrais et je n’ai qu’une hâte, m’y remettre ! Oui parfois l’énergie est plus basse, et en même temps, s’il y’a un truc qui va te remettre sur les rails quand tu es perdu, c’est bosser !

C’est quoi bosser ?

Je vais te décrire ce que c’est pour moi. Et tu en prends ce qui te parle. Le plus important c’est que tu trouves ce qui résonne avec toi.

Bosser :
– c’est te réveiller le matin, et travailler sur ton état d’esprit et ton énergie, tous les p*** de jours ! Tu as fait un sale rêve, ton énergie est basse, tu es déprimé ? Ton job c’est de bouger ton corps et te mettre dedans. Tu n’as pas assez dormi ? Ton job ce sera peut être de faire une sieste plus tard pour repartir. Mais tu ne peux pas avoir de résultat en glandant : bosse sur ton énergie.
– C’est créer du contenu de qualité. Dire ta vérité du moment, ton message, tes indignations, tes émotions, c’est en tout cas interagir avec d’autres êtres humains, parce que #scoop, ce sont des êtres humains qui font que tu as un business : clients, lecteurs, partenaires. Je crée du contenu en écrivant tous les jours, en faisant des lives régulièrement, en engageant des conversations sur mes pages (j’en ai 4), en créant des groupes où on peut échanger (j’en ai 3 actifs gratuits), en documentant ma vie sur Instagram, bref : je suis présente.
– C’est créer du contenu pour tes clients : des produits, des services, de la présence. Être là pour tes clients individuels. Répondre à ceux qui ont acheté tes produits. Montrer qu’ils comptent à tes yeux. Là aussi ton énergie est super importante. Sois réveillé, sois là pour eux, fais tout ce qu’il faut pour que tu ailles bien et que tu sois en forme pour être présent.
– C’est honorer ton art. Avant toute chose je suis écrivain. Alors tous les jours j’écris des bouts d’histoires, des poèmes, des parties de mon futur livre. Si je ne fais pas ça rien de tout le reste n’a de sens. C’est ma part d’artiste qui permet de porter le reste, et qui un jour m’emmènera à Cannes #cestprevu
– C’est interagir avec des gens : sur les réseaux sociaux, je passe x temps sur mon téléphone à commenter, scroller, et interagir. Je réponds quand on m’écrit (même si ça me met du temps) ou bien mon équipe le fait. Je demande à ma communauté de quoi ils ont besoin. Je crée des choses qui peuvent répondre à ça.
– C’est créer de la valeur (et donc de l’argent): on est pas entrepreneur si on ne crée pas de la valeur. Car sans valeur y’a pas d’argent. Et sans argent on ne crée pas sa vie. Je sais pas trop ce qu’on est puisque techniquement on peut pas trop se nourrir, mais bosser sur son rapport à l’argent, réfléchir à des chouettes produits et services à offrir aux personnes qui nous suivent, délivrer de la valeur, c’est primordial. Attention : le ‘comment je gagne de l’argent’ n’est pas la question. En tout cas si c’est la question ce n’est pas à elle qu’il faut donner la réponse. La bonne question c’est : ‘comment je peux apporter de la valeur ?’ – une autre bonne question c’est ‘qu’est-ce que je peux créer de super cool et de super fun’. Tu peux mettre un prix dessus ou pas, c’est toi qui vois. Mais en tout cas : crée des trucs.
– C’est ne pas traiter son business comme un hobbie. Ce truc c’est ta respiration, c’est ton sang. On a pas tous les mêmes ambitions en business et c’est ok. Certains avaient pour objectif de remplacer leur salaire de salarié, et c’est peut être déjà fait. Je suis contente pour vous. Par contre, si vous voulez avoir un impact plus large, vous éclater de ouf, ou si comme moi vous avez des hobbies qui coûtent cher (comme voyager et rester dans des beaux endroits ou acheter des maisons décadentes #bientôt), eh bien mettez votre cœur et votre âme dedans.

Ces derniers six mois, j’ai tellement travaillé ! Mais j’ai travaillé dans les coulisses, à me bouger le cul dans toutes les directions pour que mon business continue de grandir. J’ai travaillé sur mon état d’esprit, sur mes finances, sur mon modèle, sur mes comptes. Sur mes idées, sur mes projets.
Et parfois j’étais crevée. Alors je me suis reposée pour mieux repartir. Et parfois j’étais anxieuse, et je me suis ressourcée pour mieux repartir. Et parfois j’ai rien foutu, et c’était quand le job me le demandait (lyvia tu tires sur la corde, on a besoin de toi en forme pour la suite). Dans tous les cas : j’ai fait ce que je devais faire.

Et après une semaine à faire des cartons, je n’ai qu’une hâte : me mettre au boulot et créer des choses cool !

C’est peut-être une bonne ou une mauvaise chose, je ne sais pas, mais il n’y a pas un jour qui passe sans que je me demande ce que je peux créer de chouette. Ou de nouveau, ou qui me fasse du bien.

Je pense que tout le monde peut être entrepreneur.
Je pense que tout le monde peut être un artiste à succès.

Je pense ceci dit que très peu de gens seront prêts à mettre le temps, l’énergie, la sueur et l’amour qu’il faut, pour démarrer quelque chose, le faire grandir et le tenir à bras le corps quand il est en phase de s’effondrer.

Si votre business ne marche pas aujourd’hui, il est fort probable que vous n’y mettiez pas assez d’énergie, ou de temps, ou de cœur.
Ça peut être autre chose, mais vérifiez déjà cela : est-ce que vous faites tout ce qu’il faut ?

Soyez 100% honnêtes avec vous : est-ce que vous avez donné tout ce que vous avez ?

Sinon : êtes-vous prêts à y aller ? Vraiment ?
Ou vous rendez-vous compte que ce n’est pas pour vous ?
Ce n’est pas grave si ce n’est pas votre voie, mais c’est mieux de le réaliser avant.

On a choisi le chemin des braves.
Maintenant il va falloir assurer.

Lyvia

Photo : je te fais les gros yeux 👀

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.