Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

Les femmes puissantes veulent aussi des câlins

Copy of Visuel

Je suis une femme puissante.
J’ai pris le pouvoir sur ma vie, sur mes décisions.
Je suis indépendante et à aujourd’hui, je choisis la direction que je veux pour ma vie, même – et surtout – quand elle me bouscule.
Du mieux possible, je prends responsabilité pour mes actes et pour ma vie, et je crée celle que j’ai choisie.

Ainsi, aujourd’hui, je peux dire que je n’ai pas besoin d’un homme dans ma vie pour être heureuse.
Je crée mon bonheur avec les expériences que je vis, les amis avec qui je passe du temps, le travail que je mets dans le monde, et ma vie est déjà riche est comblée.

Je n’ai pas besoin d’un homme pour me compléter… mais j’en ai envie.

J’ai envie que quelqu’un me dise : tu es tellement belle !
J’ai envie qu’on me fasse des câlins du matin et des câlins du soir,
J’ai envie d’écrire des cartes de voeux et des mots d’amour à quelqu’un qui saura le recevoir.

Pourtant…
Que ceci soit un désir et non un besoin vital fait peur.

Cela fait peur aux hommes de savoir qu’ils peuvent partir en vacances sans moi et que je le vivrai très bien,
Qu’ils pourront sortir tard avec leurs amis et que je serai trop occupée pour m’en inquiéter,
Que financièrement, j’ai la capacité de créer de la richesse par moi-même, et ainsi je ne compterai pas sur la leur.

J’ai déçu plus d’un homme en leur apprenant que… j’étais prête à partir en vacances sans eux si j’en ai envie, que leur super boulot ne m’impressionne pas (même si je suis heureuse pour eux) parce que le mien me va très bien, et que je n’ai pas besoin qu’ils me couvrent de cadeaux pour être heureuse.

‘Une femme castratrice’ dans la psyché générale : la femme qui s’en sort tellement bien seule que l’homme ne sait pas quelle est sa place.

Or… le monde change. Nous choisissons chacun de créer la vie dont nous avons envie, non pas parce que nous sommes des hommes ou des femmes, mais parce que nous avons compris que l’accomplissement personnel passerait par une prise de responsabilité.

Alors…. À quoi sert un homme pour une femme qui n’a pas ‘besoin’ de lui ?

Ahh, même cette question me gêne, mais je sais qu’elle est silencieusement posée.

Voici la place d’un homme dans ma vie, je peux tout à fait la décrire et la délimiter :
Auprès d’une femme puissante, un homme est un partenaire.
Vous vous écoutez, vous vous portez chacun vers le haut, vous encouragez, et vous admirez.
L’un n’attend pas de l’autre qu’il dépende de lui, au contraire : les initiatives de chacun sont soutenues et encouragées.

Vous avez une intimité riche, qui vous permet de grandir, grâce à des conversations non pas basées sur une dynamique de dépendance ou de compétition, mais de partenariat. Ensemble, on apprend à se connaitre soi-même.

Et votre sexualité peu être non seulement un terrain de jeu, mais un terrain de croissance et de guérison. Parce que chacun a la notion de responsabilité et d’indépendance, il peut être davantage présent pour l’autre, et de moins en moins prendre les choses personnellement.

Une chose est vraie ceci dit :
Il est très difficile, voire impossible, d’entretenir une relation avec une femme qui est dans son indépendance et sa souveraineté si on ne travaille pas soi-même sur la sienne.

A aujourd’hui, je n’arrive absolument pas à envisager une relation avec un homme qui ne regarderait jamais à l’intérieur et tirer des leçons de sa propre vie, qui ne prendrait pas ses responsabilités et me blâmerait pour ce qu’il vit, et qui serait en compétition avec moi et non en partenariat. On a le droit de vouloir ce que l’on veut, et je ne veux pas ça.

Eh puis… il y a les câlins !
Ce n’est pas parce qu’une femme est puissante, qu’elle est indépendante et responsable qu’elle n’a pas besoin de câlins très réguliers ! Ou de massages, ou d’écoute, ou de mots d’amour, ou d’un plat cuisiné. Au contraire !!!

La part du masculin qui nous manque souvent est celle qui tient l’espace pour nous écouter, nous épauler, et nous regarder. Celle qui dirige et contrôle, on peut bien s’en passer. Mais le masculin présent, les pieds bien plantés dans le sol, sur lequel tu peux t’appuyer… wow que c’est séduisant 🙂

Pas besoin de me couvrir de cadeaux,
Pas besoin de payer les factures à ma place,
Pas besoin d’être à mes côtés à chaque instant
ET SURTOUT PAS besoin de sacrifier ta vie pour moi,

Mais si tu veux, sois juste… là.

On peut avancer côte à côte, vous ne croyez pas ?

Lyvia

{Partage à ceux qui ont besoin de lire ceci}

PS : je prends le parti de parler de relations hétérosexuelles et monogames car c’est ce que je connais…mais peu importe votre configuration de couple, cela vous parle peut-être. On a tous une part de masculin et de féminin, homme/femme ne sont que des raccourcis.

PPS : pour travailler avec moi sur la sexualité et les relations, rejoignez ‘viens on parle’. J’ouvre 4 places pour ce mois de juin, et vous retrouverez toutes les infos dans les commentaires.

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.