Il y’a comme une fontaine en toi

Il y’a comme une fontaine en toi

Il y’a comme une fontaine en toi,
Ce désir de sortir tes mots, tes cris, ta voix,
Tu sens la vie te traverser, et si tu t’écoutais…
Tu prendrais papier, crayons, feutres, terre,
Tu prendrais ton corps et tu le ferais bouger,
En l’air, par terre,
Tu t’élancerais, tu sauterais, et tu vivrais

Il y’a comme une fontaine en toi,
Elle déborde de cette envie d’aimer, d’embrasser, d’expérimenter…
La vie.

C’est le feu, c’est la lave, c’est les flammes
Qui jaillissent

Mais tu as peur, tu te recroqueville
Tu te dis : la dernière fois que j’ai laisser couler la lave… c’est moi qu’elle a brûlé, c’est moi qui ai eu mal

A quoi sert-il de vivre si je me brûle au passage ?

Et justement, les brûlures, les marques,
Sont autant de fois oú tu n’es pas morte,
Sont autant de fois que tu as vécu,
Sont autant de fois oú on t’a heurté sans te casser, secoué sans te briser.

Tu pourrais choisir la mort,
Mais en toi bouillonne la vie,
Tu pourrais choisir le silence,
Mais en toi bouillonne le bruit.

Et si tu te tenais droite, que tu fixais du regard, cette partie de toi qui t’effraie,
Et que tu disais : on y va, car sinon vivre ne sert à rien.

Tout est là, vivant, brûlant.
Tu n’as qu’à laisser faire,
Et t’écarter de ton propre chemin.

Avec force, foi et courage.
Avec amour.

Lyvia x

{La première session de l’école des Messagers a eu lieu ce week-end… et c’était vraiment bien}

Photo : statue prise en photo à l’Université des Beaux arts de Porto

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.