Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

Je ne suis pas fiable mais…

Je ne suis pas fiable mai

Je ne suis pas fiable. Pas selon la définition commune du mot.
Ce n’est pas parce que j’ai dit que je ferais quelque chose que je vais le faire.
Au début, réaliser cela était difficile pour moi. J’ai grandi en bonne petite fille, qui faisait tout comme on attendait d’elle. Jusqu’à ce que ça me déprime et que ça m’épuise.

Je suis quelqu’un de créatif, de distrait, qui oublie souvent les choses, carrément dans son monde, et ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera pas demain.
Je ne vais pas faire comme si c’était glamour, cela m’a posé un tas de problèmes.

J’ai à mon actif des clients mécontents. J’avais ‘promis’ quelque chose, j’ai délivré ‘autre chose’. Autre chose qui selon moi est encore mieux, car juste sur le moment, mais bon. Ma distraction fait que je ne vois pas toujours les signaux de ce qui se passe autour de moi. Ou si je les vois, je peux les mettre rapidement de côté parce que je suis occupée à autre chose.

Je suis quelqu’un qu’il n’est pas forcément facile d’aimer. Je vais être en retard à nos rendez-vous. Je vais dire des choses de manière assez crue et tu vas peut-être mal le prendre. Je vais changer de cap régulièrement et tu seras incapable de suivre. Et pourtant j’aime quand les choses sont comme je les ai décidées. Je suis parfois chiante, je ne tolère pas beaucoup d’inconfort.

On ne peut pas compter sur moi si on considère le temps comme étant linéaire. Pas si on est branché sur des objectifs fixes. Pas si on veut avancer d’une manière pré-définie à l’avance. On peut se sentir abandonné ou ignoré par moi. Parce que la vie m’emmène à un autre endroit à ce moment là. Mais je reviens toujours, c’est juste que je ne sais pas encore quand.

Être qui je suis dans un monde qui prône le cadre, les objectifs, le ‘respect’ des engagements, des règles et des codes est très difficile pour moi. En fait, c’est beaucoup plus ‘facile’ de me forcer, dans le sens ou ainsi je déçois moins de monde. Mais en même temps ça fait de moi une encore plus grande fraude : ce ne serait pas moi.

Comment vivre dans un monde linéaire quand on fonctionne de façon circulaire…. C’est un peu l’histoire de ma vie. Et aux yeux de ce monde linéaire, je suis bourrée de défauts. Et je ne suis clairement pas fiable.

Ceci dit…

Selon mon référentiel à moi, je suis 100% fiable. J’y pensais ce matin. Forcément, quand on essaie de se comporter selon le fonctionnement et les attentes du reste du monde, et qu’on n’est pas (ou plus) très doué à se conformer, on va créer des déçus, c’est obligé.

Mais quand je me place sur mon repère à moi, je suis très fiable : je dis quasiment toujours la vérité sur le moment. En général, c’est très facile de savoir ce que je vis, ou ce que je sens : il suffit de me demander.
En étant mon client, c’est possible que tu obtiennes autre chose que ce que tu auras demandé : mais tu auras le meilleur de moi à ce moment là. Ça c’est vraiment une promesse que je peux tenir. Et si jamais ce ‘meilleur’ n’est pas assez, je suis tout à fait capable de discuter avec toi pour pivoter. Comme mon référentiel est flexible, on peut me demander beaucoup de choses.

Je suis ultra-loyale. Une de mes amies m’a dit : ‘Lyvia, je ne connais personne de plus loyal et de plus fidèle que toi’ (hello ma chérie <3), et honnêtement, c’est comme si elle m’avait donné le cadeau que j’attendais – une façon de m’inscrire dans ce monde linéaire. Cela m’a un peu surpris qu’elle me dise ça, mais en même temps c’est vrai – plus loyal que moi tu meurs. Je n’abandonne pas les gens. Quand on a besoin de moi, que je peux être là et que ce soit prévu ou pas, je serai là. Je suis toujours du côté des gens que j’aime. Je me battrais pour eux. En ça, je suis d’une fiabilité sans borne. Je serait toujours du côté de personnes qui m’ont fait confiance. Je ne lâche pas. Et je ne trompe pas. Et ça tu vois, c’est une fiabilité qui rentre bien dans mon référentiel circulaire. Je ne laisse pas tomber.

Cette année, j’ai déçu des personnes : j’ai des programmes que je n’ai jamais terminé comme je le voulais (mais comme le temps est circulaire… ce n’est pas vraiment la fin), j’ai des clients qui n’ont pas eu les résultats qu’ils voulaient (ça, ça me fait très chier, mais malheureusement je n’ai pas eu l’occasion de me rattraper, tanpis), et une part de moi se dit : purée, j’aurais du être plus çi et plus ça.

Eh puis l’autre part de moi se rappelle que la chose même que je vends c’est ‘être toi suffit’, avec un chapitre de mon livre qui dit : ‘comment être soi suffit, quand être soi ne suffit clairement pas’.

Et j’avais parlé d’un épisode avec ma mère, qui m’avait pardonné de ne pas être très présente à un Noël qu’on a passé ensemble. C’était justement quand j’écrivais mon livre, et j’étais tellement à fond que je n’ai pas toujours été là pour elle (et ‘fiable’) et elle m’a dit quelque chose comme ‘je préfère que quand on soit ensemble tu sois vraiment là, mais je comprends que ce soit important pour toi, alors travaille’.

Et en fait, être toi suffit… quand tu t’entoures de personnes qui t’aiment, et t’acceptent tel que tu es. Qui n’attendent rien de toi d’autre que tu fasses de ton mieux. Et qui SURTOUT arrivent à voir qui tu es, vraiment, quand on enlève la couche de ce qui est attendu de toi.

Et aujourd’hui, j’ai décidé de ne m’entourer QUE de personnes comme cela : qui m’aiment, qui sont loyales, et qui seront de mon côté.

Et cela vaut pour mes amitiés : à la vie à la mort.
Cela vaut pour mon futur partenaire : on est une team.
Cela vaut pour mon équipe : un des critères de recrutement c’est que tu doives vraiment m’aimer, aimer mon travail et être prêt à te battre à mes côtés. Il n’y a pas de ‘prestataire’, on est une armée…

Et…

Je décide d’exiger ça pour mes clients. Une partie de moi se disait que c’était trop demander. De l’amour ? Mais enfin ! Maintenant je réalise qu’il est trop dangereux que j’attende moins que ça.

Pour être mon client, tu dois être capable de m’aimer telle que je suis, et de me pardonner. De me donner le bénéfice du doute quand tu ne sais pas trop ce qui se passe, et me PARLER quand les choses ne vont pas comme tu veux. Car je ne fais pas toujours ce qui est attendu de moi, mais je donne toujours le meilleur au moment T, et si le meilleur que je donne là ne convient pas, et bien discutons et je te donnerais un autre de mes meilleurs (si tu vois ce que je veux dire).

J’avais besoin d’écrire ça pour moi. Car pour autant de personnes qui m’adorent, il y en a qui me détestent. Mais c’est parce que… elles ne me connaissent pas. Pas vraiment.

Alors toi qui est mon lecteur, ancien ou nouveau, qui pense peut-être à travailler avec moi un jour : je ne suis pas toujours là où on m’attend. Mais je suis toujours là. Toujours. Il suffit de demander 😉

Lyvia x

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.