Comment te quitter quand je t’aime…?

Comment te quitter quand je t’aime
J’ai eu deux grandes histoires d’amour, de chacune plus de cinq ans.
Je me sens chanceuse d’avoir connu l’amour ainsi, avec des hommes doux, gentils, et franchement, plutôt beaux garçons
Et à chaque fois.. on s’est séparés.
Et à chaque fois c’était dur et triste…
Parce qu’à chaque fois, on s’aimait encore.

Ce serait tellement plus facile si on se disputait tout le temps,
Si nous étions d’horribles personnes,
Si c’était évident, visible, et qu’on ne pouvait pas faire autrement.

Mais ce n’était pas ça.
Et le choix difficile était celui de quitter une relation où l’on se sent…plutôt bien,
Pour aller vers une situation future où l’on se sentirait.. vraiment bien.

On ne voulait pas les mêmes choses,
Pas au même moment,
Et chacun tâchait de se contorsionner pour plaire à l’autre.

(Larmes aux yeux, ha).

Et chacun était malheureux parce que…
Ce n’était jamais assez.
Ce n’était pas comme il fallait.

Et à chaque fois que j’ai connu ce moment où…
Je sentais qu’il était temps de partir,
Mon coeur se déchirait.

L’idée de ne pas être avec cette personne,
De l’imaginer avec quelqu’un d’autre,
De moi être avec quelqu’un d’autre,
C’était tellement, tellement inconcevable.

J’ai choisi à chaque fois d’être moi en entier,
Plutôt qu’être dans des relations où je serais moi à moitié,
Et à chaque fois, je m’imaginais être condamnée à la solitude, à vie.

Comment trouver un autre amour comme celui ci ?

Eh bien… pendant un moment,
L’amour que tu cherches, ce n’est pas celui-là.
Ce n’est pas celui qu’un autre va te donner.

C’est celui que toi, tu peux te donner.
Tu apprends à certes, être toi,
Mais aussi à prendre soin de toi,
A te rassurer toi-même quand tu ne vas pas bien,
A te pardonner toi-même quand tu n’agis pas comme tu devrais,
A avoir de la compassion pour toi quand tu as l’impression de ne pas faire assez bien…

Et le pansement que tu appliques à tes blessures,
Eh bien c’est toi qui le crée…

Il n’y a pas de mode d’emploi pour savoir s’il est temps de partir, surtout quand on aime.
Il n’y a pas de mode d’emploi pour aller mieux,
Et il n’y pas de mode d’emploi pour se sentir de nouveau prêt à aimer quelqu’un d’autre.

Mais ces moments arrivent.
Car la vie a ce don de nous pousser dans la direction de ce qui est bon pour nous,
Même si cette direction cause ruptures, pleurs et solitudes.

Tout ce que l’on peut faire, avant rupture, pendant rupture, après rupture et quand on commence à envisager quelque chose de nouveau…
C’est accompagner le mouvement de la vie.

Un mouvement qui nous apprend à nous aimer… Et à être de plus en plus solide à l’intérieur.

Au fond de toi, tu sais ce qui est bon pour toi,
Aie-confiance que tu auras l’intuition, les bons mots, les bonnes opportunités,
Apprends à ne pas résister ce que tu sais être vrai,
Et sache que…

D’une façon ou d’une autre,
Ça va aller.

Je t’aime,

Lyvia

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.