Pourquoi je ne me déconnecte pas l’été.

Pourquoi je ne me déconnecte pas l’été
Nous sommes en plein mois d’août et pour moi, à part qu’il fait beau, cela ne change rien.
Je ne fais pas de grandes plages de déconnections. Je ne fais pas d’annonce sur Facebook pour dire : ohé, je pars 3 jours, je vais prendre soin de moi’. Pas que ce soit mal, mais c’est simplement que je ne le fais pas.
 
Et pas parce que je suis accro aux réseaux sociaux, mais parce que justement, je ne le suis pas.
Je donne l’impression d’être toujours là, mais en fait, ce n’est pas le cas.
Je passe une grande partie de ma journée à écrire et à créer, sans même regarder mon téléphone.
 
Tu peux le prendre pendant 3 jours si tu veux (le téléphone), ça m’embêtera parce que je ne pourrai pas publier ou parler à mes amis, mais j’écrirai dans mon carnet et ensuite je recopierai. C’est okay 🙂
 
Il y a un an environ ceci dit, juillet 2017, j’avais vraiment, vraiment très envie de me déconnecter. J’étais en voyage aux Etats-Unis, et j’étais sur le point de partir de NYC à Miami, et… j’étais gavée.
 
J’étais gavée de Facebook, des réseaux sociaux, des gens qui un jour te lisent, te lisent, te lisent, puis disparaissent (parce qu’ils vont en vacances haha). Alors j’ai voulu prendre des vacances.
 
Ma coach de l’époque, m’a dit cette phrase que je n’oublierai jamais : pourquoi tu veux prendre des vacances ? A la place change ta vie.
Boom. Ça m’a explosé le cerveau. Pourquoi voudrait-on prendre des vacances d’une vie qu’on adore ? Ça n’a pas de sens.
 
J’ai tenté à l’époque de pendre ces vacances, j’ai à peine tenu une semaine. Et ça a été l’occasion de faire un grand tri dans ma vie, et de réfléchir à ce qui était de trop, là où je me sacrifiais.
 
Tu n’as pas besoin de vacances quand tu te fais passer en premier et que tu fais chaque jour ce que tu désires vraiment.
Alors ça a été une question de prioriser.
 
Qu’est-ce que je ferais, même si j’étais en vacances, et qu’est-ce qui pour moi a l’air d’être ‘vraiment’ du travail et que je peux essayer de minimiser ?
 
Les vacances, c’est une vie sans contrainte, où rien n’est attendu de moi : pourquoi ne pas vivre la majorité de ma vie comme ça, sans avoir le couperet de ce que l’on attend de moi ?
 
De façon naturelle, quand le monde extérieur ne regarde pas, j’écris, je lis, je me balade en forêt, j’appelle mes amis, j’ai de longues conversations et je mange des repas délicieux.
 
Eh bien… je choisis que ma vie professionnelle est exactement pareille. La seule chose c’est que je vais partager ces moments avec le monde extérieur *.
J’écris, je lis, je me balade. Je choisis des clients qui pourraient être mes amis et avec qui j’adore avoir des conversations téléphoniques, passer la journée, dîner. Je choisis des sujets de contenu sur lesquels j’aime m’exprimer. Je choisis des formats de travail qui sont fun pour moi.
 
Et surtout, je ME fais passer en priorité. Je fais ce qui me fait du bien à moi, d’abord. TOUS LES JOURS. Ce qui me nourrit et qui me maintient en vie !
 
Je fais en sorte que ma vie pro ne soit pas une contrainte ou une restriction. Sinon il y a quelque chose à changer dedans.
 
*Maintenant, ce qui rend cela ‘pro’ plutôt que perso, c’est donc le regard porté par le monde extérieur. Si cela me gêne que le monde extérieur me voit, ou que ça m’exaspère, ou que cela me crée du ressentiment, ou de la pression c’est que quelque part, je n’agis pas en intégrité par rapport à ça :
Est-ce que je dis ce que j’ai envie de dire ?
Est-ce que je montre ce que j’ai envie de montrer ?
Est-ce que j’ai attiré à moi les bonnes personnes, celles sur la même longueur d’ondes que moi ?
Est-ce que j’ai posé les bonnes limites ?
Est-ce que je fais vraiment ce qui me fait kiffer ?
Est-ce que j’honore mon art, ma créativité, mon plaisir, ma joie, le fun ?
 
Et surtout…
 
Est-ce que je dépends du regard des autres pour exister ?
 
Parce que si ce que tu fais de manière visible, tu ne le ferais pas de manière invisible, il y a une dissonance.
Si tu te forces à être quelqu’un que tu n’es pas, cela se sent,
Et surtout… tu vas voir cela comme un effort : je me suis fait chier à faire cette vidéo, et personne n’aime ! Je me suis fait chier à écrire cet article, et personne n’adhère ? Encore une heure avec cette cliente : elle me gave !
 
Tu ne devrais pas te faire chier à faire quoi que ce soit. Cela doit être pour toi d’abord. Que ton ‘travail’ te nourrisse et non qu’il t’enlève des choses.
 
Maintenant, une partie de mon travail est bel et bien du travail.
Et c’est un travail qui me gave : l’administratif haha. Et bien c’est simple : cela représente un temps délimité de ma journée. Je ne fais clairement pas ça en me réveillant le matin. Mais surtout, je me dis que cela soutient le style de vie que j’ai choisi.
J’ai choisi une vie où je n’ai pas de patron, et une vie où il est important que moi Lyvia je sois au fait de ce qui se passe dans ma société. Je pourrais le déléguer mais je n’ai pas envie.
 
C’est vous qui décidez de votre vie.
C’est vous qui décidez de là où vous mettez votre temps et votre énergie.
Moi je préfère être en vacances tous les jours, me prendre 2 ou 3 heures à la plage, au parc, et sortir danser un mardi soir parce que j’en ai envie.
 
Nous n’avons pas tous le même rythme, certains ont besoin de longues pauses, d’autres profitent de ce moment pour vraiment, vraiment profiter de leurs proches et de leur famille, et comme août est assez calme c’est malin de prendre ce mois pour se déconnecter mais…
 
J’ai envie d’ouvrir cette réflexion pour toi : si tu as désespérément besoin de vacances, y aurait-il quelque chose à changer dans ta vie ?
 
A méditer,
 
Lyvia
 
{J’ai décidé de faire un atelier en ligne sur les réseaux sociaux. Parce que pourquoi pas 🙂 Je passe mon temps à analyser le fonctionnement des divers réseaux et j’ai envie de partager ça avec toi. J’ai envie de faire ça rapidement, d’ici la fin de la semaine. Je ne ferai pas de promotion dessus, juste une page d’inscription qui sera prête dans la journée. Si tu veux être tenu-e au courant, commente cet article et je te passerai le lien !}
 
Photos : quelques vues de Porto pour illuminer ta journée 😘
F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.