Envie d'avoir un impact sur ta vie et sur le monde ? : Découvre l'Ecole des Messagers

Rien de tout cela n’est important. On va tous mourir de toute façon

fkf
Ce matin je me suis réveillée tard. En plus du rêve où je discutais avec Beyoncé, de nombreuses scènes de destruction, de transformation, de moi qui cours dans la jungle pour éviter une catastrophe. Epuisant.
A la suite de cela, quelques contrariétés qui me rappellent des erreurs du passé. Erreurs que je pensais avoir pardonnées, mais qui réveillent encore en moi colère, culpabilité et tristesse.

L’énergie doit bouger, je me dis.
Alors je pars méditer.

L’un de mes grands challenges, une chose que je dois / veux lâcher, c’est une tendance à contrôler.
Comment sont les choses, comment je réagis aux choses, comment les autres réagissent aux choses.

J’aimerais être un chef d’orchestre, et que les choses se passent comme j’ai envie qu’elles se passent.
Une mélodie bien huilée sans fausse note et sans contrariété.

Or… cela ne se passe pas comme ça.
Dans la vie, au quotidien il y a des choses qui viennent nous titiller. Au point de nous pousser à nous questionner sur qui l’on est.

Difficile de rentrer en méditation dans l’était où je suis. Un état de fatalité où je me dis que cela ne va rien donner.
Mais je joue le jeu, et j’écoute.

Et voici les messages qui viennent :
« Autorise-toi la douceur. Accepte de recevoir ce qui est doux dans ta vie. »

J’ai tendance à rejeter ce qui n’est pas ‘parfait’, même si cela comprend une part douce. Alors d’accord… je prends la douceur dans l’imperfection de son exécution.

Et les messages se poursuivent :
« on va tous mourir de toute façon. Rien de tout cela n’a d’importance. Nous sommes juste là à jouer les grands ».

Nous sommes de grands enfants, qui s’amusent à jouer les adultes dans une bulle de cristal. On se prend la tête, on se dit qu’on aurait du agir comme ci, ou comme ça, on regrette nos erreurs, on se fait du mal à nous mêmes et on se dit du mal à nous mêmes alors qu’au final.. on va mourir.

Tout cela c’est pour jouer. C’est pour s’amuser. C’est pour tester des choses et se planter.

L’expérience d’être humain n’est pas censée être parfaite.
Elle est censée être bordélique et chaotique. Pour qu’on apprenne, et qu’on grandisse… mais surtout pour qu’on s’amuse encore plus.

Et si… et si on se laissait vivre ?
Et si on on se lâchait la grappe ?
Et si on acceptait que parfois ça va, et que d’autres fois, pas ?
Que parfois on dit et on fait ce qu’il faut, et que d’autres fois, pas ?

Qu’on ne sait rien de toute façon. Nous sommes ignorants.
Nous jouons à la vie, mais en oubliant que c’est un jeu.

Rien de tout cela n’a d’importance.

Tanpis… si on s’est trompé. Si on a mal jugé. Si on a ri quand il fallait pleurer.

Tanpis.

Nous sommes tellement durs avec nous-mêmes.
JE suis tellement dure avec moi-même.
A me dire que les choses doivent se passer d’une façon et pas autrement.

Amour, indulgence, compassion,
Envers nous-mêmes d’abord.

Être humain n’est pas chose facile…
Si nous nous prenions un peu moins au sérieux ?

Lyvia x

 

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.