Skip to content

Je pense à toi…

Je pense à toi - Lyvia

Alors que je vois des photos de gens heureux sur les réseaux,
Je pense à toi.

Je pense à toi qui….
Passe noël avec un homme ou une femme que tu n’aimes plus, mais vous devez faire semblant, pour la famille, pour les enfants, tu comprends ?

Toi qui as perdu un être cher cette année, et pour qui la seule pensée est que tu ne pourras pas lui donner le cadeau dont il-elle aurait tant rêvé.

Toi qui es seul-e, qui te sens seul-e, devant la télé. C’est quoi la vie si le jour le plus beau de l’année pour les autres, c’est le jour le plus triste de l’année pour toi…

Toi qui est pris par l’anxiété. Qui n’en peux plus des bruits, des conversations, de toutes ces personnes autour de toi qui ne comprennent pas, n’entendent pas et continuent de te poser des questions.

Toi qui a dû encore une fois lutter pour faire comprendre à tous que non, tu ne mangeras pas de viande cette année, et qui t’es pris des regards accusateurs comme si tu commettais le plus grand des crimes en ne suivant pas leurs moeurs.

 

Je pense à toi pour qui le plus bel accomplissement de l’année est que tu es resté-e en vie jusque là. Que tu ne t’es pas tué-e. Merci d’être parmi nous, merci de continuer. Je te vois. Un jour de plus. Un jour à la fois.

Toi qui attends le bon moment pour leur dire, que ta sexualité n’est pas celle qu’ils croyaient, que tu es bi ou homo ou rien de cela, ou que tu ne te sens pas bien dans le corps que tu as eu à la naissance, que tu veux juste pouvoir être toi, ce quelqu’un d’autre qu’ils ne connaissent pas.

Toi qui ne recevras pas de ‘joyeux noël’ car toute ta famille est partie. Ou que vous vous êtes tellement engueulé à Noël dernier que l’année n’a pas su vous rapprocher.

Toi qui passes ce noël seul-e, car tu aurais rêvé avoir ta propre famille et que tout autre personne autour de toi te rappelle que ce n’est pas le cas.

Toi qui est enfermé-e, dans une prison avec des barreaux, dans une prison dorée, et pour qui ce jour c’est un jour de plus dans ton calvaire.

Toi qui t’es pris une baffe parce que la dinde n’était pas bien cuite, qui ressens une pression pas possible pour que tout soit parfait.

Toi qui pose la main sur ton ventre, et qui te dit que cette année ne sera pas non plus la bonne.

Je pense à toi, toi qui crois que personne ne pense à toi.

Je pense à toi, oú que tu sois.

Je partage avec toi le lot de difficultés de cette année, toutes les fois où elle a été si dure à traverser.

Je pense à toi et je te dis, tu sais cette phrase cliché – demain est un autre jour, et peut être, qui sait, les choses vont évoluer.

Un jour à la fois, un pas après l’autre.

Mon message pour toi est un message d’amour. Tu n’es pas seul-e. Même si je ne te connais pas, même si je ne mets pas de visage sur toi, je sais que tu es là, et tu as une place dans mon cœur.

Mon message pour toi est un message d’espoir. Moi aussi par moments je me suis découragée, et j’ai voulu sombrer. Et à chaque fois une petite voix m’a dit : attends demain, on sait jamais. Et demain était toujours un peu mieux.

Je t’envoie du baume pour ton cœur.
Et un câlin virtuel pour te réchauffer.

Lyvia x

PS : mention spéciale à toutes les personnes qui travaillent en ce jour de noël, et qui rende cette journée lumineuse et merveilleuse pour nous autres. Merci <3

PPS : si tu veux prendre soin de toi à ce Noël, te faire passer en premier et te donner du plaisir, rejoins mon noël sexy 😉 http://lyviacairo.com/moidabord

F
[social_warfare]

The best way to get to know me is by signing up to receive my daily newsletter. I write at least once a day, and you’ll be receiving 1 message each morning at 7 am, Paris time.

Scroll To Top