✨Le masculin en moi fait la place pour le masculin en toi…✨

50444254_947890048754245_1855831737691537408_n
Quand j’écris, nous sommes le 21 janvier, et il est bientôt 23h. 
Ma journée vient à peine de se terminer. Enfin, elle sera finie quand j’aurai fini d’écrire j’imagine…
Quoique…

C’est après des journées comme ça, quand j’ai énormément bossé, quand j’ai couru partout et que je suis épuisée, que je me demande ce que cela ferait, d’avoir un homme dans mon lit.
Pour être 100% honnête avec vous, cela fait 2 mois que je n’ai pas eu d’homme dans mon lit. 
Par choix. 
Après ma dernière ‘aventure’, qui a duré quelques semaines, j’ai choisi de prendre une pause, de prendre de l’espace et de laisser la place à la personne que je veux vraiment dans ma vie. 
Cette personne dont je sens l’âme proche, dans les parages, qui n’est pas bien loin, qui me lit peut-être.
 
En rentrant ce soir, après une énième démarche administrative et avant une série d’appels, je ressentais ce truc bizarre : l’impression d’avoir tellement bossé… et en même temps de n’avoir pas fait assez. J’avais 2 heures avant mon prochain rendez-vous, et j’avais deux choix : faire une pause, ou me rattraper sur les tâches de la journée.

Et je me suis rappelé quelque chose… enfin, plusieurs, que je veux partager avec vous :
 
La première :
Quand on souhaite quelque chose dans sa vie, il est important d’agir comme si c’était déjà là.
Que se passerait-il si en rentrant, un homme m’attendait ? Que me dirait-il ? Comment se comporterait-il ?
Il me dirait sûrement : ma chérie, voici une tasse de thé, voilà un carré de chocolat noir, relaxe-toi, et tu pourras reprendre dans une heure. Tu as tellement bien bossé, je suis si fier de toi, viens dans mes bras.

Oh… rien que de l’écrire ça fait un bien fou.
 
Alors j’ai ralenti mes pas, et je me suis rappelé une autre chose :
Il y a une part de moi, à l’intérieur de moi, qui peut me donner ça.
Le masculin en moi, s’il est excellent à passer à l’action, il est aussi excellent à soutenir ma créativité, et mon intuition, et à m’encourager à faire pause quand j’en ai besoin. Il est superbe à me rassurer et à prendre soin de moi. C’est celui qui me dit : tout va bien.
 
Et donc… troisième chose : je ne peux pas attendre de l’extérieur une chose que je ne donne pas à moi-même.
Si le masculin en moi n’est pas écouté quand il dit : viens ma chérie, on prend un thé et on se cale sous la couette en regardant Dynasty (hum hum), comment pourrais-je l’accueillir d’un masculin qui vient de l’extérieur ?
 
C’est en prenant merveilleusement soin de moi que je suis en mesure d’attirer et d’accueillir quelqu’un qui prend bien soin de moi, tu ne penses pas ?
 
Et ça, en tant que femme ambitieuse, et qui aime faire les choses, on l’oublie. On oublie les polarités. Qu’il y a un moment pour donner, et un moment pour recevoir. Qu’il y a un moment pour créer, et il y a un moment pour contempler.

Et on va se dire : quand j’aurai un chéri, alors il va faire ça pour moi, et il sera comme ça… mais la vérité c’est que si dès maintenant, nous ne sommes pas en mesure de recevoir ce que l’on désire en se le donnant à nous-mêmes, nous ne serons pas capable de le recevoir quand c’est un autre être qui sera là pour nous l’apporter.

Traites-toi comme tu as envie d’être traité-e. Et ainsi tu attireras énergétiquement des personnes qui peuvent t’offrir cela. C’est comme si… tu leur montrais l’exemple, que tu leur montrais qu’il y a une place pour eux, et que tu leur montrais exactement là où ils peuvent prendre la relève, te soulager un peu.

Une peur que je vois chez des hommes, c’est celle de ne pas… être utile, ou qu’il n’y ait pas de place pour eux.

Mais si nous montrons que nous aussi avons besoin d’être rassurées, encouragées, chouchoutées, et que nous avons déjà créé cette place où nous le faisons pour nous-mêmes, cela donne l’indication que c’est un besoin, et on peut rentrer dans une belle dynamique où l’être cher nous dit : je sais que tu peux le faire, mais cette fois, je vais t’aider.

J’adore.
 
Ce soir, dans les deux heures de pause que j’avais, j’ai fait un thé, mangé du chocolat noir, je me suis emmitouflée sous les draps, et j’ai restauré mon énergie. J’ai laissé le masculin en moi prendre soin de moi, de façon à ce que le féminin en moi soit capable d’être présent et de créer ensuite.
Et quelque part, j’ai fait de la place pour le masculin en toi, qui viendra bientôt me compléter…

Plus je travaille sur l’équilibre des deux à l’intérieur, plus je peux l’attirer dans ma vie.
 
Si je prends soin de moi, je crée la place pour qu’on prenne soin de moi aussi.

Avec plein d’amour,
 
Lyvia x
 
Inscris-toi à prochain atelier gratuit sur attirer l’amour : http://lyviacairo.com/amour2019
F
0 Partages

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.