Si tu dis encore une fois ‘désolée’ tu as un gage !

Si tu dis encore une fois ‘désolée’ tu as un gage !

Je ne veux plus vous entendre vous excuser.
Désolée, j’ai pas fait le truc à temps.
Désolée, j’ai raté ton appel.
Désolée, je fume pas.
Désolée, j’ai pas compris
Désolée, désolée, désolée.

A force d’être désolée vous allez vivre dans la désolation, vous savez.

On dit ‘désolée’ tellement souvent que franchement ça n’a plus d’intérêt.

Ce qui m’énerve le plus, c’est quand j’entends des ‘désolée’ en mode : je suis désolée d’exister.

‘Désolée, je vais être un franche’.
‘Désolée, je ne vais pas pouvoir venir’,
‘Désolée mais… ta quiche est pas hyper bonne’.

Au lieu d’être désolées, assumez, bordel.

Chez moi on dit ‘pardon ne guérit pas les bosses’. On dit ‘désolée’ pour que ça passe mieux, que ce soit plus poli, mais c’est bidon. Ce qui est fait est fait.

Sois vous avez fait une grosse merde, et vous dites : j’ai merdé + vous prenez vos responsabilités.
Sois vous n’avez rien fait de mal, et vous assumez que vous avez fait les choses d’une certaine manière, comme ça vous est venu.

Je vais être cash.
Je ne vais pas pouvoir venir.
La quiche est dégueu.

POINT.
Ce sont des faits.
Arrêtez de vous excuser pour des faits.

AU PIRE gardez désolée pour les fois où vous êtes vraiment désolées, genre vous sentez la désolation en vous : je suis tellement désolée de ne pas avoir dit au revoir à mon père sur son lit de mort. Ou je suis tellement désolée que mon mec soit parti parce que je l’ai trompé. Ou je suis désolée de ne pas avoir tenu cette promesse qui me tenait à coeur.

Ok, vous pouvez exprimer la désolation dans les cas EFFECTIFS de désolation. Mais autrement, pas de désolée.

« Désolée » ça ne colle même pas pour la culpabilité – à la rigueur dites : je suis navrée, ou j’ai merdé.

J’avais aussi écrit un article sur dire merci au lieu de ‘je suis désolée’.
Mais franchement, il y a des fois où vous êtes désolées pour des trucs qui n’ont même pas lieu d’être.

Vous êtes des femmes fortes.
Vous êtes des femmes puissantes.
Soit vous assumez.
Soit vous réparez.
Mais vous arrêtez d’être désolées.

Bisous.

PS : le gage c’est de danser dans sa story Instagram et de me tagger 😉

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.