Skip to content

Pourquoi j’aime les livres et joyeux anniversaire à mon premier né !

Copie de Copy of Visuel (1)

Il y’a quelques jours, je lisais un ancien article. Un article dans lequel je racontais être tombée sur mon journal de quand j’avais 20 ans, journal qui a couvert 3 ans de ma vie.
Dans ce journal, j’écrivais de vouloir faire 4 choses. Quatre petites choses :
– Lire, 
– Écrire,
– Avoir un impact,
– Être une boss.

C’était limpide de clarté et dans les années qui ont suivi j’ai dévié. Puis je me suis retrouvée. Et j’ai écrit mon premier livre à 30 ans – « créer sa vie en étant soi. »

Aujourd’hui, 8 mars, c’est l’anniversaire de sa sortie.

Alors que je suis à une retraite avec mes amies entrepreneures si qui me chamboule spirituellement et intérieurement, si je cherche mon centre, c’est le livre. Pas seulement l’écriture, pas seulement la lecture, mais le livre.

Le livre que je peux prendre entre mes mains et avec lequel me caler dans un coin. Le
livre qui me permet de découvrir l’âme d’un autre auteur, et l’univers qu’il a créé. Le livre qui me coupe du monde tout en me plongeant dans des mondes. Le livre de fiction en particulier, oú l’esprit d’une personne insuffle la vie à des dizaines de personnages, bien vivants dans mon imagination.

Il y a le livre des autres qui me fascine et qui m’émeut.

Et il y a mon livre, mes livres.

Il y a ces heures passées devant l’ordinateur à taper et relire, à être perdue puis à se retrouver, à être confuse et découragée une seconde et à connaître la plus belle euphorie la seconde d’après. Il y a ce que ça fait de lire mes propres mots, et de réaliser que ce n’est pas si mal, que c’est même important. Il y’a ce désir d’immortalité, celui que quelque chose reste après ma mort. Il y’a ce soulagement intense quand tout est mis sur papier, et que tu te dis : enfin je peux mourir. Jusqu’à ce que tu réalises que tu as encore tant à écrire.

Il y’a écrire. Cette façon, la seule pour moi de faire sens du monde. Il y’a mettre les mots ensemble pour comprendre ce que ça fait d’être humaine. Il y’a observer le monde, digérer ce que l’on apprend, reconstruire. Il y’a créer ma réalité, un mot à la fois, par mes personnages.

Le sentiment que j’ai eu en finissant l’écriture d’un livre est inégalable. Un mélange de fierté et d’euphorie et de joie et de tristesse que ce soit fini. Une sensation de compter, d’être là, d’avoir dépassé l’une des plus grosses montagnes.

J’aime tellement les livres, j’admire tellement les auteurs. Et le jour où j’en suis devenue une, ‘officiellement’, le 8 mars 2018, wow, ma vie a changé.

Il y’a deux ans j’ai fini l’écriture de mon premier livre, « créer sa vie en étant soi », et il y’a un an jour pour jour il sortait en librairie.
C’était surréaliste. C’EST surréaliste. Plusieurs fois par semaine, des personnes me citent et m’apprennent à quel point il les inspire et à chaque fois je me dis : wow ! Cette personne a mon livre entre les mains !

Il y’a un peu plus d’un mois j’ai fini l’écriture de mon deuxième livre et mon premier roman, et pareil, j’ai senti ce soulagement et cette excitation. Les premiers retours sont très bons et j’ai tellement hâte que vous l’ayez entre les mains (il est en cours de design).

Être écrivain est mon rêve d’enfant. 
Et je me sens émue, et privilégiée d’avoir réalisé ce rêve, et de continuer à le faire un peu chaque jour en continuant de travailler sur d’autres livres.

Si vous ne l’avez pas encore acheté, découvrez : « créer sa vie en étant soi » en cliquant ici : 
https://amzn.to/2F2PNAp

Et si vous l’avez déjà acheté, le meilleur moyen de célébrer ce jour avec moi est de me mettre une review sur Amazon 😉
+ dites moi dans les commentaires ce qu’il vous a apporté. 
https://amzn.to/2F2PNAp

Plein d’amour à vous mes lecteurs.
C’est grâce à vous et votre soutien que tout cela est possible. 

Lyvia x

Photo : Tamara Bollinger

F
[social_warfare]

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top