Skip to content

Ne laisse plus jamais personne te faire sentir petite…

….car toi, ma belle, tu es grande

….car toi, ma belle, tu es grande

Honte et culpabilité, les deux grands fléaux de l’humanité, 
Tu pensais que c’était la peste et le choléra, tu t’es trompée.
Te faire te sentir honteuse, te faire te sentir coupable, 
Sont les plus grandes forces que le mal a trouvé,
Pour te faire remettre en cause, ton humanité.
�Parfaite, tu seras, 
Jamais tu ne fauteras, 
Selon leurs standards, tu agiras, 
Et quand tu ne le feras pas, tu le regretteras.

Tu le regretteras car on te fera sentir, 
Pas assez bien,
Peut mieux faire, 
Je suis déçu-e, 
Tu es la pire des, 
Une personne comme toi ne devrait pas,
Je ne m’attendais pas à ça venant de toi.

Honte et culpabilité,
Ils te font croire que tu n’es pas assez, 
Que ton mieux n’est pas assez, 
Que c’est à peine si tu as le droit, le privilège d’exister.

Les erreurs de ton passé, 
Hors de questions de t’en excuser, 
Tu vas les digérer, les vivre et les revivre, 
Jusqu’à te sentir…
Toute petite.

Repère-les, les mots, 
C’est cela ta force.�Repère les mots où ta valeur est doucement, 
Remise en question, 
Ces mots qui grattent et qui piquent, 
Ces mots qui sonnent vrais, car ils font écho au propre sentiment de ‘je ne suis pas assez’ que tu as en toi, 
Repère ces mots, et rappelle-toi, 
Qu’une personne qui est de ton côté, 
Ne les prononcera pas.

Une personne qui est de ton côté, 
Ne te fera pas honte pour ton bien,
Une personne qui est de ton côté, 
Ne te rendra pas coupable pour ton bien.
Une personne qui est de ton côté, 
Partira du principe que tu fais de ton mieux, 
Et si ton mieux n’est pas assez pour eux, 
Une personne qui est de ton côté, 
Prendra sa responsabilité, 
De poser ses limites, 
De dire stop, 
De communiquer, 

Mais jamais jamais jamais, 
Te faire sentir moins que rien.

Honte et culpabilité, 
Repère-les.
Repère-les en toi.
Repère-les en les autres.
Ce sont des coups sous la ceinture, 
Faciles, car ils piquent bien, 
Dangereux, car ils restent longtemps, 
Mais ils ne sont rien, 
Face à la valeur, 
Que tu choisis de t’accorder, 
A toi-même.

Tu es la première personne, 
A devoir convaincre, 
Que tu n’as rien fait de mal, 
Que tu n’as ni à avoir honte, 
Ni à te sentir coupable. 
Tu es juste imparfaite, 
Et tu es plus qu’assez.

Et ensuite, une fois que cela est bien au clair pour toi, 
Ne laisse plus jamais personne, 
Te faire te sentir…
Petite, 
Petite, 
Petite.

Car toi, 
Ma belle, 
Tu es grande.

Lyv x

Partage aux personnes qui ont besoin de lire ceci.

F
[social_warfare]

The best way to get to know me is by signing up to receive my daily newsletter. I write at least once a day, and you’ll be receiving 1 message each morning at 7 am, Paris time.

Scroll To Top