Skip to content

Tous mes défauts expliqués par le Human Design (Manifestor)

Manifestor Défauts

(Article initialement publié sur Rich By Design)

Hello les amis, ici Lyvia, comment allez-vous ? 

Ces derniers jours ont été hyper introspectifs pour moi. Je suis allée découvrir un nouveau village du Portugal avec mon chéri José, et j’ai profité de ce temps pour me reposer. J’ai beaucoup poussé dans les semaines qui ont précédé.

Peut-être que vous vous y reconnaitrez à votre échelle, mais… je me suis toujours sentie… un peu bizarre. Il y avait toujours un truc qui n’était pas exactement comme pour les autres. 

J’ai eu de nombreuses difficultés dans ma vie : 
– Incapable de tenir un engagement quand il était trop loin dans la durée ;
– De grandes vagues émotionnelles, allant jusqu’à de grosses déprimes quand je me sentais au plus bas ;
– La sensation de ne pas être fiable quand pourtant je voulais ABSOLUMENT tenir mes engagements ;
– Le fait d’être fatiguée souvent – gros problème dans mes couples passés quand je ne pouvais pas être au taquet pendant tout un week-end de voyage par exemple ;
– Sans compter mon besoin presque maladif d’être seule, LONGTEMPS. Qui a pu faire des personnes se sentir mises de côté. 

Je me suis beaucoup excusée pour ce que je considérais être des défauts.
Pendant de nombreuses années, je dirais jusqu’à mi 2017, j’étais super bonne à être fiable, à tout faire bien. Mais aussi j’étais fatiguée. Un jour j’ai décidée de… faire un peu n’importe quoi, à savoir, en fait, faire les choses que je sentais, comme je le sentais. Et…il y a eu des avantages et des inconvénients.

Avantages : je n’ai jamais été aussi connectée à qui je suis, à ma Vérité, à la Source.
Inconvénients : ça créé des conséquences…désagréables

Je vais t’expliquer ce que j’ai appris (dans les grandes lignes) de mon design et j’espère que tu verras, même si toi et moi nous sommes différents, comment ces informations peuvent t’aider toi :

(j’essaie de faire court, il y a tellement à dire !)

1 – Mon type.

Je suis Manifestor. C’est un type assez rare, nous sommes 8% de la population. Dans beaucoup d’aspects être mani est arrangeant. Ce que beaucoup trouvent difficile comme hum, agir, pour moi, c’est seconde nature. Les qualités des mani sont en générales hyper attirantes. Leur côté obscur ceci dit…

En tant que Manifestor j’initie. Ainsi c’est très difficile pour moi de maintenir une tâche / un projet longtemps sur la durée. Après, je n’ai plus d’énergie et/ou je m’ennuie. Résultat des courses : je me suis souvent retirée d’engagements au bout d’un moment. Les gens n’étaient pas contents, surtout que ça vient juste… comme ça. Maintenant je sais que c’est normal, et que c’est le rôle que je joue.

(Je pourrais écrire un livre entier sur mon type, crois-moi, mais si on parle de défaut de mani, en plus d’envoyer les gens bouler, le plus difficile pour moi c’était celui-là 🙂 )

2 – Mes centres ouverts / définis

En travaillant avec Jess sur notre programme sur les centres (auquel tu peux t’inscrire en early bird jusqu’à mercredi) j’ai compris… un tas de choses !

1. Avec un plexus défini (et donc une autorité émotionnelle) je suis prône aux vagues d’émotions. C’est ainsi. Ça bouge tout le temps à l’intérieur de moi, et un coup je suis euphorique, l’autre je suis déprimée. Étant publique sur Internet, on m’a traité de bipolaire (voire cyclotimique ! – j’ai du chercher la définition), impression amplifiée par mon type + des canaux activés dont je parlerai + bas.

2. Avec un centre G ouvert, je n’ai pas de sens défini de la direction. Je me demande tout le temps qu’elle est ma voie, où je vais, pourquoi, est-ce que je suis au bon endroit. Tu pourrais aller voir le nombre d’articles que j’ai écrit en mode : « ça y ’est ! Je sais pourquoi je suis sur Terre » puis 1 mois plus tard : en fait non, je sais plus. J’apprends à lâcher ce désir de savoir.

3. Avec un coeur défini….rohlala. En gros, je fais une mission d’HONNEUR de tenir des promesses. Là tout de suite dans ma tête, j’ai la liste de tout ce que je DOIS aux gens. Et je coche mentalement à chaque fois que c’est fait : JE TE JURE. 

SAUF QUE : je suis manifestor. Je n’ai pas toujours l’énergie de faire ce que je dois au moment où je le dois. J’ai le plexus défini. Ça se trouve je serai triste / mélancolique à ce moment là ! Car oui : 

4. J’ai le sacral ouvert ! En tant que type non sacral, je n’ai pas l’énergie maintenue des G et des MG. Soit ça va très haut, soit ça va très bas.

Le plus gros défaut que JE me suis trouvé-e, c’est que je n’étais pas FIABLE. Qu’on ne pouvait pas compter sur moi. Et bien sûr, comme moi je le croyais, alors d’autres me le renvoyaient : « tu changes tout le temps d’avis ! Tu dis ça, et en même temps, tu vas toujours finir par faire ce que tu veux ! »

Un autre détail que j’ai appris (et que vous comprendrez si vous faites votre thème, Jess en propose !), c’est qu’en plus de cela, j’ai des canaux (ce sont les petits traits connectés aux centres) qui précisément amplifient cela : 
– Ils me font me sentir ENCORE PLUS coupable quand je ne tiens pas mes promesses ;
– Ils me rendent encore PLUS incapable de les tenir (car canaux qui peuvent donner l’impression d’une certaine instabilité, surtout chez les Mani).

BREF, vous voyez le délire !

Et du coup, j’ai appris tout cela, d’abord en creusant mon type et mon autorité, puis mes centres, et là je démarre sur les canaux et je me dis : AH.
C’était donc ça.

Tout ce temps, j’essayais de me conformer à une attente de fonctionnement de la société (conditionnement) alors qu’il y a des choses dans mon énergie qui ne le permettent juste pas. 

Et bien sûr, ce sont des choses que j’ai apprises sur moi au fur et à mesure des années. Ce côté fluctuant, je l’ai communiqué à mes clients tout le long de l’année écoulée, et heureusement, cela leur permet eux aussi de lâcher prise sur des attentes de ce qui est censé être « normal ».

Ceci dit, la culpabilité + l’acharnement (coeur défini !) étaient encore là. Et dans les faits me suis mise en échec plusieurs fois. 

Aujourd’hui, avec toutes les cartes du HD en main, ainsi que celles de mes propres expériences passées et de mes propres intuitions, je réalise que ce n’est pas à moi de changer. C’est à ma façon d’aborder le monde de changer. Et avec cela, mon environnement change, et fait que je me sens de plus en plus en paix.

✨✨✨✨

Au vu de tout cela, j’ai pris plusieurs décisions :

– J’ai décidé que je ne ferai plus de promesse que je ne suis pas en mesure de tenir (au vu de mon type + de mes centres, c’est maintenant une question de santé mentale, ha !)
– J’ai décidé que je me laisserais BEAUCOUP de temps, non seulement pour restaurer mon énergie (type non-sacral), et aussi pour passer mes vagues d’émotions (plexus défini). 

J’ai aussi décidé de ne plus dire que j’ai des ‘défauts’. Car plus je comprends tout cela, plus je comprends que c’est en fait, parfait. Je suis parfaite. Toutes ces petites choses qui semblaient frotter avec le reste du monde et la société ne signifient pas que JE dois changer, mais que mon environnement doit changer. 

J’ai décidé d’accepter comment je fonctionne, et de ne créer que des ‘environnements’ qui soutiennent ce fonctionnement : mes relations, ma façon de communiquer en ligne, mes offres, ma façon de créer au quotidien. 

Je garde mon design sous les yeux, et j’agis en ayant conscience de lui.

Ah, qu’est-ce que cela fait du bien d’écrire ceci.


Comment tout cela résonne avec toi ?
Qu’est-ce que ton design t’a appris qui jusqu’à maintenant était considéré comme une ‘mauvaise’ chose et qui t’a peut-être valu de te sentir « pas assez bien » ? Est-ce que tu vois maintenant à quel point c’est en fait… parfait.

Dis-le moi dans les commentaires !

PS : pour aller plus loin dans le Human Design, je te recommande de télécharger l’ebook de mon amie Jess ici : http://bit.ly/hdjessebook


F
[social_warfare]

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top