Ce corps

Copie de Copy of Visuel

Une femme sage m’a dit : quand on a peur de la nudité, on a souvent peur de deux choses : soit de repousser, soit de trop attirer.

Il y’a eu des moments où les hommes m’ont fait peur, car j’avais peur de ne pas savoir dire non. Alors je m’éloignais d’eux, je ne les laissais pas s’approcher.

Et il y’a des moments où j’avais tellement envie qu’ils m’aiment, qu’ils me veuillent, qu’ils me choisissent, que je me donnais à eux sans même y penser. Sans même réfléchir une seconde à si c’était ok.

Ce corps. Il était encore plus à moi qu’à eux.

Et j’y pense encore. Au regard qui se posera sur cette photo de moi à moitié nue. 
Vais-je créer du désir ? Vais-je créer de l’envie ? Ou vais-je au contraire créer de la haine et de la jalousie ?

Ce corps. 

Pendant longtemps, à la découverte d’un nouvel amant, j’étais apeurée de sa réaction : va-t-il trouver mes seins trop petits ? Ne va-t-il s’intéresser qu’à mes fesses ? Et l’ombre noire en haut de mes cuisses, va-t-il la regarder, va-t-elle le repousser ? Que va t’il voir en voyant mon corps ? Et ce qu’il voit, va-t-il l’aimer ?

Ce corps.
Pourquoi le voit-on toujours à travers les yeux des autres, et pas les nôtres ?

Pourquoi ne le voit-on pas pour ce qu’il est ? Notre véhicule sur cette terre. Qui nous porte. Qui nous fait ressentir plaisir, joie et désir. Douleur, souffrance et colère. 

Ce corps qui est tellement plus que l’image qu’on voit. Ce corps qui n’existe pas en deux dimensions. Mais en trois. En quatre, voire cinq dimensions si on y ajoute notre spiritualité.
Ce corps qui bouge et change et évolue de l’intérieur, de manières invisibles à l’œil. 

Ce corps.
Ici, il ne s’agit même pas de l’aimer, même si on y viendra, bien sûr. 
Il s’agit de se l’approprier. De le raccrocher au reste de ‘nous’ en se disant : c’est le mien. 
C’est le mien. 
Ce corps, c’est moi d’abord,
Il n’est pas détaché de mon identité.
Ce corps, c’est moi.
Il est à moi. 
Il m’appartient.

C’est moi qui choisis… tout pour lui.

Et je sais dire non. 
Et je sais dire oui. 

Lyvia

Et toi, comment tu te sens avec ton corps ?

#lyviacairo#etresoisuffit

Psst…
As-tu déjà acheté mon livre ? Si oui, hâte de voir ta review que Amazon ! 
Sinon, sache qu’écrire ce livre et construire un personnage aussi Badass que Ella m’a vraiment appris beaucoup sur l’amour de moi. J’espère qu’elle saura t’accompagner aussi. 
Tu peux te le procurer ici : http://bit.ly/ellalelivre

F
[social_warfare]

The best way to get to know me is by signing up to receive my daily newsletter. I write at least once a day, and you’ll be receiving 1 message each morning at 7 am, Paris time.