«Tu es le meilleur partenaire pour cette période de ma vie»

Tout n’est que passage. 

C’est bon, je peux l’écrire. J’ai décidé de quitter Porto, et de quitter l’homme avec qui j’ai passé ces derniers mois, José. 
C’était dur à admettre et c’était encore plus dur à annoncer. Mais maintenant, c’est fait. 
De ceux et celles qui n’ont pas vu le live oú j’expliquais, j’ai eu des messages : comment ça ? C’est fini ? Mais pourtant tu étais si heureuse de l’avoir manifesté ? 

Eh oui. 

Et je réalise deux choses aujourd’hui : 
– je ne sais pas, ce que cela veut dire pour moi ‘un partenaire pour la vie’. Je ne sais pas encore si c’est vrai dans ma réalité. La vie a des plans que je ne connais pas et ce dernier changement me fait voir que ‘jusqu’à ce que la mort nous sépare’ n’a pas tant de sens. ‘Jusqu’à ce que la vie nous sépare’ serait plus juste.
– J’ai eu exactement, parfaitement, le bon compagnon pour moi à cette période de ma vie. C’était parfait.

Le temps n’existe pas. Pour une nuit, ou pour une vie, je vais t’aimer. Et l’amour ne se compte pas en durée. Ni même en intensité. L’amour compte dans ce qu’il a changé en nous. L’amour compte dans ce qu’il a compté.

En à peine quelques jours, j’ai mûri. C’est comme si on m’avait arraché de la comédie romantique dans laquelle j’étais si bien, et on m’avait dit : c’est ça la vie.

Et la vie, ça bouge, ça change. Nos énergies changent, nos vérités changent.

Cette relation m’a soignée. Quand on l’a démarrée, j’étais très angoissée que des événements passés dans d’autres relations se répètent. Je n’avais pas confiance. Je me disais : à un moment donné, il va me dire que je ne suis pas assez, il va me demander de sacrifier, il va m’en vouloir parce que je n’ai pas fait la vaisselle à temps. J’étais sur le bord de ma chaise à attendre que ça éclate. Et ça n’a jamais éclaté. Jamais. Du début à la fin, il m’a laissé ma liberté. 

L’un de nos derniers échanges, dans les petites heures de la nuit, alors que mes bagages étaient bouclés était celui-ci : 

– Moi : “Je suis ma voie”, ce n’est pas une raison commune de partir.
– Lui : Ça le devrait. C’est pour ça que je pense que tu est un héros. Comme un astronaute.
– Tu es un homme formidable.
– Tu es une femme formidable. Ne laisse personne te ralentir.
– Comment tu peux prendre ça de façon si altruiste. Ne pas être en colère?
– Parce que d’une certaine manière, tu es impossible à stopper. On n’arrête pas le vent. 

Alors avec toute la tristesse qu’il y a encore dans mon cœur, j’arrive à apercevoir le sens de tout ça. Bien sûr je vais encore pleurer. Et bien sûr ce sera difficile. Je ne prétends pas qu’une rupture soit facile. 

Mais c’est la première fois de ma vie en fait, oú une rupture n’en est pas une. Ou elle sonne plutôt comme une…continuation. 

Cette relation a marqué un tournant dans ma vie. Après elle, je ne serai plus jamais pareil. J’ai connu l’amour comme je ne l’avais jamais connu avant. Dans l’intelligence, la liberté, la vérité. Je n’ai jamais autant osé dire la vérité que dans cette relation, et même si ses enseignements vont se dévoiler au fil du temps, la leçon principale est : être moi suffit, dans les relations aussi. 

Et ça, mes amis, c’était l’apprentissage de ma vie.

Ne soyez pas tristes pour moi, j’ai eu une chance énorme d’avoir vécu ça.

Et surtout : ne soyez pas tristes pour vous, en vous disant ‘l’amour ne dure pas’.

Car c’est l’inverse : ce genre d’amour oú l’on est soi, oú nous sommes en mesure d’écouter l’appel de notre âme, même s’il signifie partir, ce genre d’amour ne finit jamais. C’est un amour d’âme à âme qui transcende le temps et l’espace. Et qui durera toujours, même dans nos vies futures.

Je vous souhaite l’Amour, le grand, le beau, le vrai. Celui qui commence par l’amour de vous, et qui se poursuit dans les yeux de quelqu’un qui vous voit pour qui vous êtes.

Onwards, comme dirait Liz Gilbert.

Dans l’avion Porto – Paris – 31 juillet 2019

(Ps : tu as vu le nouveau bonus pour l’Energie de vie jusqu’à ce dimanche ?)
(Pst pst : tu as écouté mon nouvel audio ?)

F
[social_warfare]

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.