Skip to content

Quand je dis oui à la vie, la Vie me dit oui aussi

Copie de Copy of Visuel (3)

Je vous raconte un épisode qui est arrivé avant-hier. C’était complètement surréaliste. J’ai hésité à le partager puis je me suis dit qu’il pourrait donner de la force à certains d’entre vous qui me lisent. 

Ici j’ai copié collé les notes prises juste après que l’événement se soit passé en enlevant les noms.

*9 août 2019, autour de 15 heures*

Je viens de marcher sous la pluie, et je rentre pour la première fois dans ce café que j’avais déjà repéré. 
Je pousse la porte et là l’homme qui est là me dit : 
– Ton ami(e) ne va pas tarder. (Ou : la personne que vous cherchez va arriver, je ne me rappelle pas exactement). 
Je lui réponds en rigolant : 
– Ah bon, car je ne connais personne ici 
Il me dit : 
– J’étais à Vienne avec un ami. Je lui ai dit : arrête-toi ici, je dois récupérer quelqu’un. Deux ans plus tard, je vais à Vienne récupérer mon fils. Donc tu vois, on ne sait pas avec le temps.
Je réponds : 
– Ok. (Et je fais une note mentale, on ne sait jamais).
Je m’avance pour m’installer et il me dit : 
– Sais-tu dans le temple de qui tu es ?
Je réponds : non, je ne connais pas bien Cassiopée.
Il me dit : 
– C’est la reine des premiers hommes, éthiopienne.
Je réponds :
– Je suis au bon endroit alors.
Je m’installe et me lève ensuite pour commander à boire. Je lui demande de me répéter la phrase du début : quelqu’un m’attend, c’est ça ?
Il me dit : 
– Je lis le tarot, mais je ne suis pas devin. C’est un message. Il y a une plume regarde (il regarde la plume sur mon bras). C’est un ange.
Très bien.

Je vais m’assoir et j’écris sur certaines peurs que je vis en ce moment. Notamment sur le fait qu’en ayant tout quitté de ma vie, je ne suis pas sûre de retrouver un couple, une famille, ce qui fait partie de mes désirs.

Je suis en plein écriture. Et après je vibre et je ne veux plus écrire. Alors je gribouille des formes. J’ai envie de pleurer. Je me dis que je dois rentrer pour méditer. Je me rappelle que dans ‘Dialogues avec l’ange’ ils disent que les pleurs ne sont pas la clé. 

Alors je reste en j’entends : 
– Je suis allé à Maui, j’ai même imaginé rester là-bas, mais c’était un peu calme.
– Oui moi, je préfère Oahu, il y a plus d’activité. 

J’entends le gérant discuter avec quelqu’un des îles de Hawaii et je me dis que je dois rêver. Je me lève et je fais mine d’aller payer. Et je demande : 
– Vous parlez de Hawaii ? Et là je découvre l’homme à qui il parlait, il a des traits asiatiques.
– Oui, j’ai grandi là bas, et je vis à Paris maintenant ?
– Ah bon ?

Et là s’en suit une conversation. Je raconte les choix que j’ai fait. Il raconte pourquoi il a choisi Paris, je raconte que j’ai tout laissé et que je pars. Personne n’est étonné. 

– Parfois on est appelés par des endroits sans savoir pourquoi. C’est dans nos mémoires. 
– Oui, oui, oui. 
Je suis en effet au bon endroit. 
Je vis un moment surréaliste. 

Je leur dis : 
– C’est la SEULE fois que je rencontre un hawaiien en dehors de Hawaii. la seule de ma vie. Tu as traversé le monde pour être ici. Je traversé le monde pour être là bas.
Le gérant m’a dit : 
– Tu as vu que ton ami arrivait. Et quand je t’ai parlé de la plume, tu ne m’as pas dit que tu lisais Dialogues avec l’ange.
– Tu l’as vu dans mon sac ? 
– Je suis devin 🙂 On l’a ici aussi.

Je suis hallucinée. Alors que j’étais en plein tumulte (qu’est-ce que tu veux me dire), l’Univers a aligné les lignes pour moi.
Ma peur s’est adoucie. Je ne me trompe pas de direction. On me dit, tu vois, voici un point de repère de plus pour toi.

Je suis venue m’assoir et le gérant m’a vu écrire. Il a dit : ça s’écrit avec un K. Il parlait de son prénom. Il savait que j’écrivais sur lui. 

Dire que j’ai failli quitter avant que ‘mon ami’ arrive…

Quand cet événement s’est passé, j’étais en plein chamboulement intérieur. Par rapport à ce changement de vie, mon départ. J’essayais d’accéder à ma vérité et à être honnête avec moi même. Ce signe là était fort, et d’autres pistes me sont venues, me créant une image plus précise de ce qui m’attend. 
A suivre.

—-
C’est le DERNIER jour pour s’inscrire à L’Energie de Vie. Une des inscrites m’a demandé si ce genre d’épisode arrivait quand on était d’autant plus connecté. La réponse est OUI – Pour moi c’est ainsi : cela vient d’une capacité à s’écouter au point d’être au bon endroit, au bon moment. C’est comme si toutes les mailles de la vie s’étaient parfaitement mises en place pour créer ce moment. Et je sais que ce moment est la réponse à une demande que j’ai faite, sans même le réaliser, et qui s’est exaucée. Après cela beaucoup de choses sont devenues fluides. L’Energie de Vie est un programme à haute vibration, dans lequel je canalise des messages de mes guides afin de te permettre de 1/ clarifier ton chemin 2/ l’assumer 3/ avoir le courage d’y aller. Tout un programme, ô combien important ! Va lire la page de vente dans une dernière fois, et si tu te sens appelé-e, inscris-toi !
👉🏽http://lyviacairo.com/lenergiedevie

F
[social_warfare]

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top