Skip to content

Mon rapport au temps

Mon rapport au temps est l’une des choses que j’ai dû le plus assumer, notamment en business.
L’incapacité à répondre à une deadline, même imposée par moi-même.
Ou pire, le fait de me forcer à répondre à une deadline, alors que ce n’est pas juste, que ça me rend fatiguée, que ça me force, que ça me rend dingue.
Le fait que l’on m’attende, un instant, quelque part, alors qu’au fond, qui sait où je serai à cet instant là.
Le ‘monde’, la ‘société’ nous a appris un temps linéaire, oú il ‘faut’ respecter ses engagements, et il ‘faut’ qu’on soit là où on nous attend, comme on nous attend.
Je tiens très bien mes promesses.
J’oublie très rarement.
Ceci dit, cela vient de moins en moins… dans les ‘temps’.

Alors je lâche.
Dans mes pages de vente, j’enlève toute notion que je serai présente à un endroit à un moment.
Je répondrai aux questions… quand je le sens.
Je donnerai le contenu… quand il descend.
Je programmerai un événement…quand c’est le moment.
Je serai là où je dois être, tout simplement.

Ça change. Ça change de ce monde d’attente oú on se force.
Je ne me force jamais.
Je délivre toujours.
Parfois des mois, des années plus tard.

Et toi, entre temps, tu attends.
Mais tu ne devrais pas.
Tu devrais vivre, et voir ce que le vide t’apprend.

C’est encore progressif pour moi, et dans ma dernière page de vente, j’avais encore une toute petite promesse de temps… que je n’ai pas tenue. C’était la toute petite dernière, comme si je voulais m’accrocher à quelque chose. Alors je l’ai lâchée.

Alors je ne fais plus de promesse sur le temps où tu recevras les choses, et sur ma présence et ce que je serai et qui je serai dans cet espace.

Planification minimale. Je suis là où je dois être, quand je dois l’être, tout simplement.

Mon rapport au temps, à l’espace, au moment, au présent, à la présence seront désormais mis en avant sur toutes mes pages de vente.

Mon plus grand engagement : envers la Vie. Et ce qu’elle me demande d’être et de faire à tout instant.

Je serai là où je dois l’être, si je dois l’être.
Je ne force rien.
Je vis tout.

Lyvia ❤️

ps : tu dois te dire, en tout cas je me suis dit en écrivant – comment organiser un événement physique alors ? si c’est moi qui organise : à la dernière minute. À plus d’un mois je ne me projète pas. Si je suis invitée, je médite longtemps sur si je dois être là, si la date vibre et résonne, et le jour J, je vérifie avec moi-même si j’y vais ou pas. 99% des fois, j’y vais 🙂 mais on ne sait jamais.

F
[social_warfare]

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top