Skip to content

et si la peur n’était pas l’ennemie que tu crois? un exercice pour toi :) (et un code promo)

Hier, j’ai posé une question dans une histoire Instagram: qu’est-ce qui deviendrait possible si tu n’avais pas peur?

En quelques heures, j’ai reçu des dizaines de réponses. En voici un échantillon:

Si je n’avais pas peur…

  • Beaucoup de choses, je serais journaliste, je lancerais mon journal;
  • Je gagneais beaucoup d’argent. Je ferais des conférences en université;
  • Je serais à mon compte et je serais riche;
  • Je serais déjà à la tête d’une entreprise, même deux, pourquoi pas;
  • Je serais formatrice, entrepreneure dans le domaine du bien-être au travail;
  • Je me lanceais dans tout ce que je veux faire. Je serais juste moi;
  • J’arrêterais de limiter mon excellence dans mon travail et tout le monde voudrait me donner de l’argent;
  • Mon entreprise serait déjà sur pieds! et je serais à la tête d’un parti politique!
  • Je créeais mes propres occasions de chanter;
  • Je dirais davantage ce que je pense;
  • Je serais déjà connue pour mon expertise et ma bienveillance;
  • Je partirais m’installer où je veux;
  • Je quitte mon boulot et je pars au Canada;
  • Je partirais seule en voyage;
  • Je serais parti vivre au Canada:
  • J’aurais déjà démissionné;
  • Ma boîte, mon initiative sexuelle avec mon homme, tout cela existerait;
  • J’aurais une relation de couple durable et des enfants;
  • Je me serais engagé dans une relation;
  • Je vivrais plein d’aventures sexuelles;
  • Je repartirais à 4000km de chez moi par amour
  • Je n’aurais pas cette vie de galère (professionnelle, amoureuse, amicale …)

Au début, en lisant tout cela j’étais triste.

Tant de choses possibles, accessibles que l’on s’empêche de faire .. par peur. 

  • Tant de business pas créés, 
  • Tant de personnes privées de vos talents,
  • Tant d’expériences sexuelles que vous n’avez pas,
  • Tant d’amour à donner qui est retenu.

J’ai trouvé ça dommage car tout ça est tellement à porter. Il suffit d’une action. Il suffit de lâcher. Et encore une fois, si je devais vous infuser quelque chose par intraveineuse, ce serait de la FOI.

Ceci dit… en lisant ces réponses, j’ai vu une superbe opportunité aussi!

Je me suis dit: mais en fait, toutes ces personnes savent PARFAITEMENT ce qu’elles veulent. C’est hyper précis. Il y a juste un petit obstacle à dépasser (la peur), mais à part ça… c’est en fait très clair.

Car c’est en fait ça le cadeau de la peur: elle donne la DIRECTION!

Elle nous montre ce que l’on désire vraiment.

Elle nous montre là où sur SAIT qu’on doit aller, l’endroit qui serait excitant et nous ferait du bien.

Alors, voici l’exercice pour toi:

  1. Tu réponds à la question: qu’est-ce qui serait possible si je n’avais pas peur? Tu y réponds honnêtement!
  2. Ensuite, tu en tire l’envie derrière: qu’est-ce que cette peur t’indique comme envie?

Si je n’avais pas peur, j’irais au Canada (destination assez prisée on dirait) devient: j’ai envie d’aller au Canada. BIEN, enfin c’est admis.

  1. Et trois, et c’est là que le vrai travaille commence… .arrrrrrgh… tu l’admets, pour de vrai, et tu le décides et tu transforme en «je choisis». Je choisis d’aller au Canada.

Si c’est un peu FORT comme affirmation parce que tu trembles de peur (je te rappelle que c’est juste une ligne sur ton carnet, ça va aller hein) tu écris: 

Même si j’ai peur, même si je ne sais pas comment, j’admets que dans mon coeur, je choisis… (aller au Canada). C’est ce que je veux vraiment. Et tu peux passer 2/3 pages à écrire sur ça.

Ainsi sur s’éloigne du rêve et sur s’approche peu à peu de la possibilité. On n’a pas encore pris la décision ferme hein, tranquille, mais au moins, on joue avec l’idée. Et là, cela nous permet d’admettre si oui ou non, c’est ce qu’on veut vraiment. Cela nous permet de démêler ce qui nous sommes respectés et ce qui restreint, et au final… sur s’habitue à l’idée.

Et après quelques jours de jouer avec cette idée, vient le moment qui fait tout basculer: la décision.

  1. Je décide que…. / Je décide que je pars m’installer au Canada! Woaaaa!

Et là, si c’est une décision juste, de ton coeur, vois juste comment tout va se mettre en place parfaitement pour que ça arrive. Wahoooo, je suis tellement excitée pour toi!

Alors .. qu’est-ce qui devient possible si tu n’avais pas peur?

Je te laisse faire l’exercice et venir partager avec moi sur mon Instagram! Je mettrai quelques exemples dans mes histoires!

Je suis fière de toi, VRAIMENT!

Et si tu veux aller encore PLUS loin et devenir (comme moi hehe) une pro à dépasser tes peurs et à passer à l’action QUAND MÊME, histoire de créer la vie que TU veux et ne laisse rien qui soit patient à coeur t ‘ échapper, je te rappelle que mon programme MÊME PAS PEUR est à plus de 50% de réduction jusqu’à… DEMAIN SOIR. Oh mon Dieu.

Voici ce que ressentais Mathilde quelques jours avant la fin du programme, après avoir intégré sa pratique quotidienne pour dépasser ses peurs: (INSERER TEMOIGNAGE)

Inscris-toi ici: https://lyviacairo.com/memepaspeurpromonoel

Et n’oublie pas ton code promo: MEMEPASPEURNOEL2K19

A demain pour de nouvelles aventures;)

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top