Skip to content

3 pratiques spirituelles et une croyance pour une vie plus paisible

Je suis quelqu’un de plutôt calme et tranquille, avec ceci dit des pics d’émotions fortes par moment : euphorie, tristesse, colère, angoisse. J’ai appris à vivre et faire circuler ces émotions ; notamment, j’ai développé certaines capacités pour maintenir la paix en moi.

J’ai aussi la chance d’être en couple avec un homme zen et paisible 🙂 Suite à l’une de nos conversations, j’ai pris note de trois pratiques et d’une croyance qui permettent de maintenir cette zenitude et cette paix intérieures au quotidien 🙂

Ce sont des pratiques, c’est à dire qu’il ne suffit pas de lire ou d’écrire pour que cela soit incarné. L’une des façons de les intégrer est de voir quand, dans quelques circonstances, ces pratiques t’échappent, et les ré-amener à ta vie.

Les voici :

1 – La capacité de présence.

Être là où on est, au moment où on l’est, dans le présent. Pas dans le passé, pas dans le futur, pas ailleurs que dans la pièce où l’on se trouve, avec les personnes avec qui l’on se trouve. Cela signifie prendre le temps de passer d’un moment à l’autre, et de faire une chose à la fois, calmement. Déposer le téléphone pour écouter l’autre parler. Prévenir que l’on est occupé pour se concentrer sur un email important à envoyer. Etc. Être là où on est est l’une des pratiques spirituelles les plus puissantes, et aussi les plus difficiles.
Une astuce : concentre-toi sur ta respiration, elle te ramènera dans le présent.

2 – L’acceptation de ce qui est.

Beaucoup de nos souffrances viennent en fait, de la lutte. De la lutte contre ce qui se présente à nous. On aimerait que les choses se passent différemment. Nous voudrions qu’elles changent, instantanément, ainsi, nous luttons contre elles. Or, nous ne contrôlons rien. Les choses sont comme elles sont. A nous de les rencontrer avec calme et équanimité. Je lâche prise et je m’abandonne à ce qui est. Je m’abandonne à la vie. Et c’est de cette place d’abandon, de lâcher prise, que je suis guidée vers la prochaine étape, la prochaine action juste.
Une astuce : regarder et citer les faits, et non leur interprétation. C’est ce que c’est. Je ressens telle émotion. Il n’y a pas à juger. Simplement à accepter.

3 – La capacité de reconnaissance.

Tomber dans la négativité, voir le verre à moitié vide et se concentrer sur la contrariété, non seulement est-ce très facile, mais c’est en plus très humain. Nous avons été conditionnés pour amplifier le négatif et minimiser le positif. C’est pourquoi, reconnaître au quotidien ce qui est bon et beau dans notre vie, ce qui est beau et bon en nous, est une pratique importante. Cette capacité de reconnaissance, de gratitude, brise les cycles d’inquiétude et d’anxiété. Quand on apprend à observer le bon avec autant de ferveur que le moins bon, alors le bonheur n’est pas loin.
Une astuce : apprendre à avoir de la reconnaissance… quand c’est difficile. Dans les moments moins drôles, fluides. Quand ils viennent, trouver la reconnaissance à l’intérieur de ceux-ci. C’est une bonne pratique pour reconnaître le bon plus souvent.

Et pour finir… une croyance.

Cette croyance est sous-jascente aux trois pratiques que j’ai citées plus haut : la vie travaille POUR nous, et non CONTRE nous.
Peu importe la situation, quand on part du principe que la vie travaille dans notre sens, et non dans le sens de nous faire souffrir, alors même les moments compliqués prennent une autre perspective. On a la foi que tout est toujours parfait. On a la foi que nous sommes accompagnés, soutenus, par des énergies qui ne sont pas toujours visibles. Quand viennent inquiétudes, anxiétés, contrariétés, on se rappelle que tout est parfait, et oeuvre pour notre plus grand bien.

La croyance miroir est que la perfection n’existe pas. Nous ne pouvons pas créer un monde sans friction, sans chaos, où tout se passe comme nous l’aurions décidé ou contrôlé. Ce qui est la même chose que de dire : tout est déjà parfait, tel que c’est 🙂

En espérant que ces quelques mots vous apportent apaisement.

Partagez-les de façon à ce que d’autres puissent les lire.

Avec plein d’amour,

Lyvia

PS : il n’est pas trop tard pour bien démarrer l’année et vous inscrire au challenge abondance en cliquant ici – http://lyviacairo.com/challengeabondance
Voici ce qu’on m’en a dit aujourd’hui : « ton challenge c’est juste le jour et la nuit pour moi. Ce n’est pourtant pas la première formation que je fais sur cette thématique, mais c’est la première qui me permet d’avancer et de déverrouiller »
Elle est petite, peu chère et puissante. Profites-en.

Et… je vais mieux. La bronchite est sur sa fin. Je serai de retour avec une nouvelle offre très bientôt 😉 Merci pour tous vos gentils mots.

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top