Skip to content

Cette meuf est super gênante…

Visuel Pinterest (2)

Aujourd’hui je suis tombée sur un post sur Twitter. Une jeune femme. Je n’ai rien remarqué de spécial, jusqu’à lire les commentaires, très insultants. Qu’avait-elle fait de mal ?
Je creuse un peu, et je vois le mot ‘gênante’ revenir souvent : elle est gênante. Elle est grave gênante. C’est une femme assez musclée. Je ne me suis pas plongée dans ses propos ou sa façon d’être, son contenu ne m’a pas appelé.
Mais je me suis dit… si tu trouves une personne ‘gênante’ et que tu as assez de temps pour commenter… c’est qu’il y’a autre chose. Que quelque part, elle te fascine. Car tu n’as pas zappé instantanément – parfois on ne se reconnaît pas dans les gens et on zappe.
Or tu es resté-e dans l’univers assez longtemps pour avoir une opinion.

Alors… est-ce la personne qui est gênante ? Ou est-ce toi qui est gêné ? Et si tu es gêné, ne devrais-tu pas regarder de plus près pourquoi ?

Voir une grosse femme qui twerke, c’est «gênant».
Voir des trans torse nu, c’est  «gênant».
Voir des gays s’embrasser, c’est  «gênant».
Voir une maman allaiter, c’est «gênant».
Voir des handicapés parler de sexe, c’est  «gênant».
Voir des femmes assumer qu’elles aiment l’argent, c’est «gênant».

Et tous, nous avons trouvé des choses ‘gênantes’. Pas forcément citées dans cette liste. Mais c’est un sentiment qui ne nous est pas étranger.
C’est ‘gênant’.
Et pourquoi ?
Parce que c’est différent.
Parce qu’on nous a appris que le monde était d’une certaine façon. Et à chaque fois que l’on dévie de cette façon, c’est « gênant ».

Mais est-ce que c’est vraiment gênant ?
Est-ce que ce qu’il s’agit d’un crime, digne d’être puni ?
Ou est-ce toi qui n’a pas l’esprit assez ouvert pour regarder au-delà de ce à quoi tu es habitué ?
Est-ce que c’est vraiment gênant ?
Ou est-ce toi qui a du mal à laisser les gens vivre comme ils l’entendent ?
Est-ce que c’est vraiment gênant ?
Ou est-ce que tu es aurais aimé contrôler, même un peu, ce qui se passe autour de toi ?

Rien n’est gênant.
C’est nous qui sommes gênés.
Alors, plutôt que dire « c’est gênant », disons « ça me met mal à l’aise ».

Car c’est à nous de regarder à l’intérieur quelle part de nous va devoir s’habituer.

Challengeons nos perceptions.
Elles viennent souvent de conditionnements, des réflexes de notre environnement et de notre éducation.

Mais ce ne sont pas des fatalités.
On peut choisir d’avoir un nouveau regard : responsable, curieux, et se demander : en quoi MOI ça vient me chercher et comment puis-je être plus ouvert, plus aimant ?

Il s’agit de nous challenger à grandir plutôt que d’attendre que l’autre change pour nous accommoder.

À méditer, pour les prochaines fois oú nous sommes trop prompts à juger.  

Lyvia

PS : en parlant de femmes qui assument leur amour de l’argent, vous étiez plusieurs à m’écrire et me demander quel programme serait approprié pour démarrer sur le rapport à l’argent. Je recommande le challenge abondance – il coûte seulement 47 euros et vous permettra d’implémenter de nouvelles habitudes pour bien démarrer l’année ! Enjoy –  http://lyviacairo.com/challengeabondance

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top